Pour Claude Onesta, le report des Jeux olympiques « va impacter toute l’organisation du sport en France »

Calendrier des compétitions, système de qualification… Le report d’un an des Jeux olympiques va conduire à trouver des solutions « dans des règles qui n’ont pas prévu ce cas », selon Claude Onesta, manageur de la haute performance à l’Agence nationale du sport.

Propos recueillis par Publié le 24 mars 2020 à 19h59 - Mis à jour le 25 mars 2020 à 07h00

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

Claude Onesta, manageur de la haute performance à l’Agence nationale du sport (ANS).
Claude Onesta, manageur de la haute performance à l’Agence nationale du sport (ANS). STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Annoncé mardi 24 mars par le premier ministre japonais, Shinzo Abe, et le Comité international olympique, le report d’un an des Jeux olympiques « a résolu » une partie des problèmes, estime Claude Onesta, manageur de la haute performance à l’Agence nationale du sport. Il revient dans un entretien sur les conséquences d’une telle décision.

L’ensemble du sport français s’était prononcé ces derniers jours pour un report des JO. Cette incertitude était-elle devenue intenable pour les athlètes ?

Comme l’ensemble de la population, le monde du sport vit au jour le jour. Il y avait une pression exercée par ce maintien des JO, couplée aux exigences de la préparation nécessaire pour pouvoir y participer dans de bonnes conditions. Nous étions dans un entre-deux, puisque l’on ne savait pas à quel moment les sportifs allaient pouvoir reprendre une activité.

Les athlètes se trouvaient sans aucune visibilité sur la durée. Dans une logique d’empêchement. Ceux qui étaient qualifiés ne savaient pas comment ils allaient pouvoir finir de se préparer. Les autres étaient dans le stress de ne pas savoir comment ils allaient se qualifier. Ce report a résolu une partie du problème. Mais pour le CIO et l’ensemble des instances sportives, le problème ne fait que commencer.

Le CIO a évoqué sans plus de précision un report au plus tard à l’été 2021. Peut-on imaginer des JO en avril, par exemple, avec un climat plus favorable ?

Je vais prendre l’exemple de mon sport, le handball. Les clubs professionnels sont ceux qui organisent la pratique des joueurs au quotidien. Ils vont sortir d’une saison en cours très perturbée avec des impacts économiques importants. Ils n’auront pas envie d’entrer dans une autre saison elle-même amputée.

Bien au-delà du basket et de la NBA, les gros clubs européens des différents sports collectifs ne l’accepteront pas. Si on organisait les Jeux en milieu de saison, on pourrait se retrouver avec des tournois olympiques sans les meilleurs footballeurs, handballeurs ou basketteurs.

Je me mets à la place des Japonais et de ceux qui ont investi des sommes colossales, personne n’acceptera une compétition au rabais. Si on veut de vrais JO, je vois mal comment on pourrait faire autrement que de les reporter d’un an. Ce que l’on savait faire en juillet 2020, on le fera en juillet 2021.

Le calendrier est-il le principal problème induit par ce report ?

C’est un imbroglio. Tous les calendriers vont se percuter. Dirigeants des différents championnats ou des fédérations sportives, tout le monde est dans une situation de trouble et d’incapacité à prévoir inhabituelle. On a résolu le problème des Jeux, mais, dès ce soir, on va pouvoir faire la liste de tous les éléments qu’il va falloir prendre en compte pour imaginer la suite.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.