L’Association des joueuses et joueurs professionnels de handball dénonce des tests de grossesse hors consentement des joueuses

L’organisation rappelle que ce « type de contrôle est totalement illégal ». Le club de Nantes assure que « ces tests ont été faits avec l’aval des joueuses ».

Le Monde avec AFP Publié le 14 février 2020 à 07h48 - Mis à jour le 14 février 2020 à 18h15

Temps de Lecture 1 min.

Relire l’article

Bienvenue dans l’espace de réactions

Pour améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

Les contributions (2)

Stacatto 14/02/2020 - 15h41

Le président du club a déclaré : "Alors peut-être que des joueuses étrangères n’ont pas bien compris, ou que certaines n’étaient pas assez informées. "

Ben voyons, ça va être la faute aux joueuses maintenant ! Il faudra qu'on m'explique comment une femme ne peut pas comprendre quand un médecin lui explique qu'il va faire un test de grossesse alors qu'elle n'a rien demandé. Ou alors il leur a juste fait lire un papier disant que c'est un test "Béta HGC" sans expliquer à quoi ça sert.

Andreas 14/02/2020 - 08h30

Il serait intéressant de savoir pourquoi ils ont jugé bon de faire ce test. Savoir si elles sont enceintes, oui et alors? Ce n’est pas pour un transfert, là ce serait une explication pour éviter d’acheter une joueuse qui ne fera pas toute la saison (cela reste inacceptable).

Jeff C 14/02/2020 - 14h45

Antoine Martin, c'était vrai pour la RDA: après les JO ou les championnats du monde les athlètes se faisaient avorter. Mais j'ai du mal à croire que cela se passerait en France actuellement.

Breton45 14/02/2020 - 10h35

Je pense tout simplement que c'est pour éviter des problèmes de santé a ces jeunes femmes ,le handball est un sport tres violent

Antoine Martin 14/02/2020 - 09h53

Le commentaire de C est terrible mais est ce bien vrai tant ça parait invraisemblable ?

Cocorezo 14/02/2020 - 09h13

C'est une forme de " dopage " naturel puisque le corps sécrète des hormones qui renforcent le métabolisme. La RDA était championne pour faire concourir des femmes au début de leur grossesse pour pratiquer ensuite des avortements. Mais j'ai peine à croire que ce soit une situation comparable.

Avant de contribuer

Bienvenue dans l’espace de discussion que Le Monde met à disposition de ses abonnés. Nous souhaitons y développer un débat ouvert et respectueux. C’est pourquoi :

  • Les contributions doivent respecter les limites de la liberté d’expression (pas de diffamation, pas d’injure, pas de propos discriminatoires…)
  • Toute contribution que Le Monde estime contraire à la bonne tenue du débat ne sera pas publiée.

Sachez que les propos que vous y tenez peuvent vous engager juridiquement. Pour en savoir plus sur les règles de l’espace de contributions du Monde, cliquez ici.

Pour contribuer à la discussion, vous devez être abonné.

Rejoignez une communauté de 300 000 abonnés pour explorer, analyser et débattre.

Abonnez-vous à partir de 1 €

Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.

Faites avancer le débat en partageant votre point de vue.

Consultez le journal en version numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13 heures.

Services