Recherche scientifique : « Les personnalités narcissiques aiment les situations de crise »

Dans son livre « Les Dimensions de l’ego », le chercheur en immunologie Bruno Lemaitre décrit le narcissisme dans la sphère scientifique, et ses dangers.

Propos recueillis par Publié le 16 mai 2020 à 18h30 - Mis à jour le 19 mai 2020 à 11h47

Temps de Lecture 6 min.

Article réservé aux abonnés

Bruno Lemaitre, à Lausanne, le 20 septembre 2019.
Bruno Lemaitre, à Lausanne, le 20 septembre 2019. François Wavre / Lundi13

Docteur en génétique, Bruno Lemaitre dirige un laboratoire de recherche en immunologie à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Ce spécialiste de la réponse immunitaire aux infections chez les insectes a commencé sa carrière auprès du professeur Jules Hoffmann, prix Nobel de médecine en 2011.

Parallèlement à son métier de chercheur, Bruno Lemaitre s’est lancé avec passion dans l’étude de la psychologie des personnalités. Il explore en particulier le narcissisme, et son influence dans les sciences et la société. Après un premier essai sur ce thème en 2016 (An Essay on Science and Narcissism, autoédition, non traduit), il a publié Les Dimensions de l’ego (éditions Quanto, 2019).

L’étude des personnalités, est-ce pour vous un nouveau champ de recherche ou un moyen de mieux comprendre l’univers dans lequel vous évoluez ?

Bruno Lemaitre : Je suis spécialiste des drosophiles mais l’humain m’a toujours intéressé. Après avoir fait de la recherche pendant un grand nombre d’années, pris un peu de distance, observé comment le monde de la science fonctionne, et j’ai eu envie de me plonger dans l’étude des personnalités et la psychologie évolutionniste.

Comment monte-t-on dans la hiérarchie ? Peut-on être sympa et génial à la fois ? En sciences comme ailleurs, la dimension « politique » est très importante, mais il y a peut-être un peu plus d’autocritique dans notre domaine. Et puis ces sujets ont donné lieu à tout un faisceau de recherches, principalement dans les pays anglo-saxons. Le narcissisme et son rôle dans le leadership sont assez bien compris, mais ce n’est pas pour autant qu’on parvient à le contrôler.

En me passionnant pour ce sujet, j’ai réalisé que la montée du narcissisme ces dernières décennies peut expliquer bien des maux de nos sociétés : les inégalités croissantes, la pression sociale, mais aussi l’emphase sur l’apparence physique, la défiance envers les institutions, les difficultés à construire un couple durable… Je n’ai pas franchi le pas pour faire de la recherche en psychologie, mais j’aimerais aller plus loin dans l’exploration des personnalités des scientifiques. Ils forment un groupe puissant, peut-être le plus puissant, même s’ils s’en défendent, et la connaissance scientifique régente beaucoup de choses dans la société. J’aime la recherche, mais je ne pense pas que les chercheurs doivent être mis sur un piédestal.

Comment reconnaître un narcissique ?

En France, le narcissisme est surtout vu sous l’angle de la psychanalyse, et le sujet est surtout centré sur les pervers narcissiques et leur comportement manipulateur. Mais c’est une forme extrême qui ne permet pas de saisir toutes les facettes de ce trait de personnalité, qui est en fait un continuum. Depuis un siècle, le narcissisme a fait l’objet de nombreuses définitions.

Il vous reste 68.82% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.