Les origines de la main vues chez un poisson fossile

Les petits os repérés dans les nageoires pectorales de ce spécimen, mis au jour dans le parc national de Miguasha, au Québec, laissent à penser qu’il s’agit de l’ancêtre de la main.

Publié le 25 mars 2020 à 06h15

Vue d’artiste de l’« Elpistostege watsoni ».
Vue d’artiste de l’« Elpistostege watsoni ». Katrina Kenny

Une équipe australo-canadienne a publié, dans la revue Nature du 19 mars, l’analyse d’un poisson fossile vieux d’environ 380 millions d’années, découvert en 2010 dans le parc national de Miguasha, au Québec. Il appartient à un groupe éteint qui marque la transition vers les tétrapodes (vertébrés à quatre membres dont les humains font partie), qui allaient conquérir les terres émergées.

Proto-doigts

L’examen des nageoires pectorales de ce spécimen exceptionnel – car complet – d’Elpistostege watsoni, a montré la présence de petits os allongés et alignés. Leur disposition laisse à penser qu’on est en présence des premiers proto-doigts. Cet ancêtre de main reste toutefois enfoui au sein de la nageoire, mais les auteurs de l’étude émettent l’hypothèse que celle-ci leur aurait permis de s’aventurer en eau peu profonde voire, de manière brève, sur la terre ferme.

Le Monde

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.