Comment le savon permet de détruire le coronavirus

Découvrez comment les propriétés physico-chimiques des molécules de savon permettent de détruire le SARS CoV-2.

Par , et Publié le 24 mars 2020 à 09h52 - Mis à jour le 24 mars 2020 à 14h36

Relire l’article

Bienvenue dans l’espace de réactions

Pour améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

Les contributions (13)

DidierOfSud 29/03/2020 - 22h34

Vive le savon ... de Marseille !
Composants : eau,soude et 72% d’huile (d’olive pour le savon vert et végétale -huile de palme- pour le savon blanc) puis près de 20 étapes et manipulations pour arriver enfin après 20 jours à un produit fini irréprochable.
Donc pas de produit chimique, adjuvant de fabrication, colorant (+ parfum si on veux).
Ses propriétés médicales sont très intéressantes, non « agressif », hypoallergénique, particulièrement hydratant ; il est biodégradable en moins de 28 jours.
Sa fabrication « traditionnelle » (réglementé par un édit de Louis XIV en 1688) est certes délocalisables, mais le savoir faire et les chaudrons sont à Marseille ; son prix est, soit moins cher, soit identique aux produits industriels …
Il n'existe plus que 3 ou 4 savonneries à Marseille : (90 savonneries en 1900)
Les savons dit de Marseille ne correspondent pas aux ingrédients, ne sont pas fabriqués à Marseille ou dans les 13. Europe de l'Est ou Asie du Sud Est, comme « Le petit marseillais"

GuillaumeA 29/03/2020 - 18h22

le lavage des mains n'est il pas avant tout le moyen d'enlever (avant de tuer) les bactéries et virus quels qu'ils soient ?

avec le temps 25/03/2020 - 15h18

je me suis remis à faire la vaisselle à la main : ~10 min sous liquide vaisselle, puis ~5 min de rinçage. et en plus, c'est (un peu) écologique.

GeorgesL 25/03/2020 - 08h42

Avec Google Chrome je n'ai pas accès au bas de la page. Avec Microsoft Edge j'y ai accès. Même PC Win 10, plusieurs tentatives.

Brouillard 28/03/2020 - 13h55

Tant mieux pour vous, car Google Chrome est une horreur d'invasion de la vie privée. Préférez Firefox par exemple (très bon) !

B52 24/03/2020 - 16h53

Et l’eau de Javel très diluée,ça marche ?

Le beau nez d Anne 24/03/2020 - 19h49

Oui! Mais c'est quand même assez agressif pour la peau (pH très basique) il faut donc que ce soit bien plus dilué que l'eau de Javel ordinaire utilisée pour le lavage ( au moins 10 ou 20 fois) et à ne pas utiliser à jet continu. Le mode d'action chimique est différent du savon car l'ion hypochlorite (principe actif de l'eau de Javel) est un oxydant qui va donc détruire les liaisons chimiques des glycoprotéines qui entourent le virus. Dans le même style mais plus élaboré vous avez aussi la liqueur de Dakin en pharmacie qui associe eau de javel et permanganate de potassium. Mais le savon de Marseille c'est idéal et c'est le premier geste à effectuer sur une plaie, la laver au savon de Marseille avant d'utiliser des antiseptiques plus sophistiqués.

Ben voyons 24/03/2020 - 14h25

C'est pour ça que je dégomme une bouteille de vodka par jour. Et ça marche, puisque je n'ai pas le coronavirus !

electricity 26/03/2020 - 20h31

Ah, vous tenez un traitement là. Si vous faites un test sur 20 personnes vous serez un ponte de la médecine.

untel 24/03/2020 - 13h54

Le coronavirus étant un virus respiratoire émis pas la salive, les postillons, la toux et les éternuements des malades, le lavage des mains est une protection très indirecte et très incertaine. Si nous avions tous des masques nous pourrions rompre le confinement, alors qu'il est hors de question de remplacer le confinement par des lavages des mains. Il s'agit d'une méthode low-tech de protection antivirale, utile en complément des masques (retirer et mettre le masque avec des mains propres), malheureusement dérisoire prise de manière isolée.

untel 29/03/2020 - 20h15

D'ailleurs j'ai eu une conformation récente : le gouvernement a commandé 1 milliard de masques et zéro savonnette.

Bella Estate 24/03/2020 - 13h37

De nombreuses personnes n'utilisent pas de produit avec du savon parce qu'elles ont une peau sensible ou des problèmes dermatologiques.

Est-ce que les ingrédients d'un produit lavant sans savon permettent de lutter tout aussi bien contre le virus ?

A titre d'exemple, le gel sans savon que j'utilise contient entre autres les ingrédients suivants : sodium laureth sulfate ; Peg-80 Glyceryl Cocoate ; Sodium Chloride ; Glycerin ; Sodium Laureth-8 Sulfate...

Le beau nez d Anne 24/03/2020 - 19h30

Tous les produits lavants sont basés sur le même principe physico chimique à savoir une longue chaine carbonée avec à une de ses extrémités un groupement d'atomes portant une charge électrique. La chaîne carbonée constitue la partie hydrophobe ( ou lipophile) qui peut entrer en contact avec les substances hydrophobes ( corps gras, sueur, ...,enveloppe du virus) l'autre extrémité ionique elle est très à l'aise dans l'eau et les solutions aqueuses. Il y a mille façon de construire ce type de molécule en modifiant la chaine carbonée et/ou le groupement ionique. Dans la composition que vous donnez, c'est le sodium laureth sulfate qui possède ces propriétés, il possède un groupe ionique sulfate moins "agressif" (pH neutre) que le savon dont le groupe ionique est un carboxylate (pH basique). Donc oui votre produit possède les même propriétés que le savon vis à vis du virus.

salicorne 24/03/2020 - 19h03

"glyceryl-cocoate" est un agent de surface issu de l'huile de coco (lipide), il opèrera donc de la même manière qu'un savon, vous pouvez continuer à l'utiliser.

Lithopedion 24/03/2020 - 15h11

J'ai une peau hyper-sensible et pourtant je me lave les mains 5 fois par jour avec du savon. Le secret c'est de mettre une crème émolliente juste après s'être séché les mains.

untel 24/03/2020 - 14h10

Les gels hydroalcooliques sont plus doux pour les mains... malheureusement on les trouve au même rayon que les masques.

sans contact 24/03/2020 - 13h21

Un ti punch! C'est bien , non?

OursBleu 24/03/2020 - 12h59

Donc il suffit de manger du savon ? Une alternative à la solution de Didier !

Jac138 24/03/2020 - 13h22

Bien vu

Le beau nez d Anne 24/03/2020 - 12h55

Eh! bien si c'est avec ce genre d'article que vous pensez relever un peu le niveau scientifique des français, on n'est pas arrivé, Vous prenez un cours de chimie section S en terminale et vous en saurez 10 fois plus sur les propriétés d'une molécule de détergent qu'il soit savon de Marseille ou dodecylsulfate de sodium. Des molécules dont la spécialité est la médiation entre hydrophile et hydrophobe. Elles font aussi de micelles ( je n'ai pas dit missel) et rien que ce son leur confère une fonction sacrée.

Sayah 29/03/2020 - 18h47

Je me demande aussi ce que vous avez mit dans votre thé. La première fois que j'ai entendu parler de micelles c'était en maths spé PC* dans un sujet de chimie des ENS, donc même si j'avoue avoir dormis pendant une bonne partie du temps de cours de ma terminale ça m'étonnerais beaucoup que ce genre de sujets ait été abordé... Pour un cours complet sur les surfactants et leurs applications (avec autre chose que les définitions de lipophiles et hydrophiles et du blabla de chimiste), il faut à priori attendre les cours de matière molle et donc le master. Par contre au lycée (1ère pour moi), on fait du savon, c'est toujours marrant.

electricity 26/03/2020 - 20h33

dodecylsulfate de sodium, en terminale S ? Vous avez du mettre un truc bizarre dans votre thé.

Henri Ballée 24/03/2020 - 11h51

Eh bien, on peut dire qu'à trois vous nous avez pondu une info ultra synthétique. Presque un tweet de Donald!

GG 13 24/03/2020 - 12h27

Ils sont en chômage partiel. Faut bien qu’ils s’occupent un peu😀

Claude Danglot 24/03/2020 - 11h36

En l'occurrence le rôle de l'alcool n'est pas seulement de dénaturer par déshydratation les protéine de virales mais surtout de dissoudre les triglycérides de l'envelope virale

electricity 26/03/2020 - 20h42

@Mona12 Pourquoi voulez-vous que les amygdales transmettent une infection ?

Mona12 24/03/2020 - 12h39

Je voudrais savoir comment se passe la réaction immunitaire au COVID-19,qui semble -t-il est une forte source des complications respiratoires : les médecins peuvent -ils intervenir pour calmer cette réaction immunitaire ? Est-ce une piste de recherche ? A propos des amygdales : sont -elles un transmetteur de l’infection ?cette question est-elle étudiée ? Merci !

Avant de contribuer

Bienvenue dans l’espace de discussion que Le Monde met à disposition de ses abonnés. Nous souhaitons y développer un débat ouvert et respectueux. C’est pourquoi :

  • Les contributions doivent respecter les limites de la liberté d’expression (pas de diffamation, pas d’injure, pas de propos discriminatoires…)
  • Toute contribution que Le Monde estime contraire à la bonne tenue du débat ne sera pas publiée.

Sachez que les propos que vous y tenez peuvent vous engager juridiquement. Pour en savoir plus sur les règles de l’espace de contributions du Monde, cliquez ici.

Pour contribuer à la discussion, vous devez être abonné.

Rejoignez une communauté de 300 000 abonnés pour explorer, analyser et débattre.

Abonnez-vous à partir de 1 €

Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.

Faites avancer le débat en partageant votre point de vue.

Consultez le journal en version numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13 heures.

Services