Municipales : vers un accord entre Gérard Collomb et Les Républicains à Lyon

L’ancien ministre et candidat LRM pourrait s’allier à Etienne Blanc, candidat LR, pour barrer le chemin aux écologistes, arrivés largement en tête au premier tour.

Par Publié le 28 mai 2020 à 14h00 - Mis à jour le 28 mai 2020 à 15h47

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

Gérard Collomb va-t-il passer une alliance avec la droite, pour tenter de retrouver son fauteuil de président de la métropole de Lyon ? L’ancien ministre de l’intérieur mène d’intenses tractations, à l’approche de la clôture des listes pour le second tour. Les négociations lyonnaises se jouent sur fond de double élection municipale et métropolitaine.

Ce schéma de la dernière chance laisserait la métropole à M. Collomb, candidat officiellement investi par La République en marche (LRM), et ouvrirait la porte de la mairie à Etienne Blanc, candidat Les Républicains (LR). L’objectif commun aux deux mouvements étant de barrer le chemin aux écologistes, arrivés largement en tête au premier tour, dans huit des neuf arrondissements de la ville de Lyon, et huit des quatorze circonscriptions de la métropole.

Lire aussi : Municipales 2020 : Gérard Collomb s’effondre à Lyon face à la percée des Verts

Les candidats Europe Ecologie-Les Verts (EELV) sont tout près d’un accord avec les listes de la « gauche unie », ce qui leur permet d’envisager de prendre la mairie. Pour la métropole, les projections sont plus compliquées, avec des listes et des étiquettes variables selon les secteurs, et les discussions semblent plus tendues avec d’autres partenaires de gauche. Face au bloc écologiste de gauche qui se profile, les autres candidats cherchent la parade.

Stratégie indispensable

Dans le camp LR, l’hypothèse d’un rapprochement avec Gérard Collomb est assumée. Cette stratégie est indispensable pour prétendre à une éventuelle victoire finale, mais personne ne veut surtout donner l’impression de prendre les devants. « Etienne Blanc s’impose, il est le seul rempart à l’accession des écologistes à la mairie », martèle l’entourage du candidat LR. L’ancien maire de Divonne-les-Bains (Ain) est arrivé en deuxième position des municipales lyonnaises, avec 17,01 % des suffrages, onze points derrière Grégory Doucet (EELV), et deux points devant Yann Cucherat (LRM).

Article réservé à nos abonnés Lire aussi A Lyon, les candidats aux élections municipales « n’ont jamais cessé d’être en campagne »

Après une longue campagne, Etienne Blanc se veut l’alternative crédible et solide, jouant de son statut de vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, face à la vague verte annoncée, qu’il juge « aventureuse ». A droite, beaucoup pensent que la crise sanitaire aura pour effet d’inciter l’électorat à revenir aux options classiques et rassurantes, axées sur la sécurité, sociale et économique, parfaitement compatible avec le discours de Gérard Collomb.

Etienne Blanc a très tôt ménagé l’ouverture dans sa campagne. « Gérard Collomb n’a pas été un socialiste comme les autres, il n’a pas été un socialiste de rupture », avait-il déclaré dès la présentation de son programme, le 16 janvier, à l’Hôtel Sofitel. Le candidat LR notait encore, faisant allusion à Michel Noir et à Raymond Barre : « Gérard Collomb a repris toute une série de dossiers de ses prédécesseurs. » L’avocat plaide la continuité historique lyonnaise, avec passage de témoin à la droite.

Il vous reste 31.22% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.