Coronavirus : Emmanuel Macron face aux enjeux sanitaires et économiques du confinement

L’exécutif se prépare à prolonger la mesure au-delà de la date initiale du 31 mars. Edouard Philippe a déjà signé un décret qui durcit les conditions permettant de se déplacer.

Par , et Publié le 24 mars 2020 à 05h46 - Mis à jour le 24 mars 2020 à 07h25

Temps de Lecture 6 min.

Article réservé aux abonnés

Le président Emmanuel Macron et le premier ministre Edouard Philippe lors d’une visioconférence le 19 mars à l’Elysée.
Le président Emmanuel Macron et le premier ministre Edouard Philippe lors d’une visioconférence le 19 mars à l’Elysée. POOL / REUTERS

Plus long et plus restrictif. Alors que le nombre de morts dus au coronavirus s’accroît chaque jour, l’exécutif se prépare à prolonger le confinement de la population au-delà de la date initiale du 31 mars. « Le temps d’avant le temps normal n’est pas pour demain. Ce temps du confinement est encore le nôtre, il peut durer encore quelques semaines », a affirmé le premier ministre, Edouard Philippe, lundi 23 mars, sans même attendre l’avis du conseil scientifique, sur lequel le gouvernement s’appuie pour prendre ses décisions. Les experts doivent se prononcer mardi sur le sujet.

Lire aussi Combien de fois puis-je sortir de chez moi ? Combien de temps cela va durer ? Nos réponses à vos questions sur le confinement

Invité du journal de 20 heures de TF1, le locataire de Matignon a déjà annoncé avoir signé un décret qui durcit les conditions permettant de se déplacer hors de chez soi. Cela passe notamment par la fermeture des marchés ouverts, sauf exceptions. « Il sera permis aux préfets, sur avis des maires, de déroger », a-t-il précisé, pour préserver les petites communes, où le marché représente souvent le seul commerce. M. Philippe a par ailleurs précisé les conditions dans lesquelles les Français pourront aller courir ou se promener autour de chez eux : pendant une heure maximum, dans un rayon d’un kilomètre, et une seule fois par jour. Enfin, les sorties répondant à un besoin médical ne sont désormais autorisées que pour des « soins urgents ou qui répondent à la convocation d’un médecin », a-t-il déclaré.

Ces nouvelles mesures visent à suivre les recommandations formulées par le Conseil d’Etat, dimanche, qui a demandé au gouvernement de revoir sous quarante-huit heures certaines dérogations de déplacements. Selon M. Philippe, il convient de les respecter « très strictement », alors que le coronavirus a causé la mort de 860 personnes dans le pays depuis le début de l’épidémie.

Lire aussi Coronavirus : non, il n’est pas interdit de prendre la voiture à plusieurs pendant le confinement

Pas de confinement total, la France « n’est pas la Chine »

Pas question, pour autant, de parler d’un « confinement total ». Lors d’un échange avec les représentants du culte, lundi matin, Emmanuel Macron a écarté l’idée. « On peut confiner une ville, des quartiers, mais un pays complet c’est compliqué, car il faut savoir définir ce que sont des activités non essentielles », a estimé le chef de l’Etat selon un participant, rappelant que la France « n’est pas la Chine » et qu’il est nécessaire de préserver les libertés publiques. « Ce qui est sûr, c’est que cela va encore se durcir », résume néanmoins un proche du président, « en raison du non-respect des règles » précédemment édictées. Sur les près de 1,8 million de contrôles réalisés par les forces de police, un total de 91 824 infractions ont été relevées depuis leur mise en place, le 17 mars.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.