Perpignan, ville sous tension

Par , et

Publié le 20 février 2020 à 17h06

▼ Faites défiler vers le bas

Des quartiers très pauvres dans une ville pauvre

Un habitant sur trois vit sous le seuil de pauvreté. La droite locale a mené une politique de rénovation urbaine des quartiers populaires du Nord. Le maire LR, Jean-Marc Pujol, se heurte aujourd’hui à la requalification du quartier Saint-Jacques dans le centre-ville.

Centre ancien dégradé en voie de requalification

Quartiers où plus d’un tiers de la population vit sous le seuil de pauvreté

Quartier prioritaire de la politique de la ville concentrant les difficultés sociales

Quartiers aisés, majoritairement pavillonnaires

Zone bâtie

Centre commercial

Des communauté bien implantées

Installées de longue date, les populations gitane et pied-noire sont concentrées sur des territoires restreints. Elles sont courtisées par les différents partis politiques, alimentant le discours sur le communautarisme du Rassemblement national (ex-FN).

Quartier peuplé majoritairement de Gitans

Quartier d’arrivée des pieds-noirs en 1964

Quartier d’habitat social logeant les populations originaire du Maghreb, de Turquie et d’Afrique subsaharienne

Des collèges repoussoirs

La majorité des collèges sont classés en zone d’éducation prioritaire (REP) et 40 % des collégiens sont scolarisés dans le privé en 2017, contre 21,5 % enmoyenne en France. C’est l’un des enjeux majeurs pour la gauche locale.

6 collèges sur 8 en zone d’éducation prioritaire

Autres collèges publics

La construction de grands équipements

Depuis 2001, le projet municipal vise à developper de grands équipements pour revaloriser l’image de Perpignanet de son centre-ville, longtemps répulsif

Gare TGV

Centre d’affaires et commercial El Centre del Mon

Théâtre de l’Archipel

Passerelle pour relierles quartiers nord au centre-ville

Une volonté de gentrifier le centre

Depuis 2001, le projet municipal vise à developper de grands équipements pour revaloriser l’image de Perpignan et de son centre-ville, longtemps répulsif.

Quartier à fort patrimoine historique

Aménagement des berges du Têt

Cœur dynamique du centre ancien, en voie de gentrification

Piétonnisation

Front de gentrification vers les quartiers pauvres

Installation de l’université sur le front de gentrification

Rénovation

Zone industrielle

Porte d’Espagne
Catalunya

Mas Llaro

Haut-Vernet

Centre ville

Saint-Jacques

Têt

A9-La Catalane

Quartiers nord d’habitat social

Composés de grandes cités HLM et de petits pavillons modestes, ces quartiers, mal desservis, sont coupés du centre-ville par le fleuve Têt. Une grande partie des populations immigrées vivant à Perpignan y sont concentrées.

Quartiers gitans

La communauté gitane de langue catalane s’est installée à Perpignan depuis le XVe siècle. Elle se concentre principalement au centre-ville, dans le quartier Saint-Jacques, dégradé et insalubre.

Ancien quartier pied‑noir

Arrivés en 1964, les pieds-noirs se sont installés dans le quartier qualifié à l’époque de « ville nouvelle » et constitué de grandes copropriétés.

Saint-Martin

Moulin à vent

Bas-Vernet

Palais des rois
de Majorque

Saint-Mathieu

La Réal

Saint-Jean

Saint-Jacques

La gentrification du quartier Saint‑Jean

Ce quartier a bénéficié d’une politique de réhabilitation de son patrimoine ancien. Les bars, restaurants et boutiques du centre y sont concentrés, mais concurrencés par la présence des grands centres commerciaux en périphérie.

La rénovation du quartier Saint‑Jacques

Le projet est contesté par les résidents, majoritairement gitans, car 24 îlots doivent être démolis. A l’été 2018, les destructions sont arrêtées sous la pression des défenseurs du patrimoine et des populations gitanes, dont le vote est courtisé aux élections locales.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.