Elections municipales : l’épais plafond de verre de la droite parisienne

« Paris est à notre portée », répète la candidate Les Républicains Rachida Dati. Mais son image très clivante et la forte concurrence à droite compliquent singulièrement l’exercice.

Par Publié le 12 février 2020 à 12h00 - Mis à jour le 12 février 2020 à 14h45

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

Rachida Dati lors d’une rencontre dans le 18e arrondissement de Paris.
Rachida Dati lors d’une rencontre dans le 18e arrondissement de Paris. MICHAEL ZUMSTEIN/AGENCE VU

Peut-elle être élue maire ? A un mois du premier tour des municipales, Rachida Dati assure qu’elle peut gagner. « Paris est à notre portée », répète la candidate investie par Les Républicains (LR). Alors que la droite a tout perdu depuis vingt ans dans la capitale, qu’elle est sortie en lambeaux de la dernière présidentielle, l’ancienne garde des sceaux a réussi à s’installer en deuxième place dans les intentions de vote. Un premier succès. Rachida Dati peut ainsi se présenter comme le « vote utile » pour ceux qui veulent écarter la maire socialiste Anne Hidalgo.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Municipales à Paris : Rachida Dati, le retour en grâce d’une combattante

A 54 ans, l’ex-ministre sarkozyste dispose de deux atouts : une notoriété élevée, et une image claire de femme combative de droite. Elle s’appuie sur ces points forts pour mener une campagne simple, axée sur la propreté et la sécurité, deux thèmes ultraclassiques qui parlent à l’électorat traditionnel de la droite. Pas besoin de propositions innovantes ni de grande vision pour la ville. En mettant en avant son expérience locale, la maire du 7e arrondissement propose de remettre de l’ordre dans la capitale, avec une police municipale armée et des équipes de nettoiement renforcées. « Un projet de bon sens », résume-t-elle.

De là à devenir maire… Pour y parvenir, Rachida Dati devrait casser un plafond de verre composé de quatre couches assez solides. La première tient à son image. Anne Hidalgo est certes rejetée par une majorité de Parisiens, mais sa rivale LR suscite encore moins l’enthousiasme. Rachida Dati totalise 61 % de mauvaises opinions contre seulement 32 % de bonnes, selon le dernier sondage Odoxa-CGI-Le Figaro réalisé en janvier sur 1 002 Parisiens. « Glacial, commente Gaël Sliman, le président d’Odoxa. Dire qu’elle est une personnalité clivante est un euphémisme. »

Deuxième épaisseur de verre : dans de nombreux quartiers, les candidats de Rachida Dati vont se retrouver face à une forte concurrence au sein même de la droite. Dans le 5e, ils affronteront non seulement la maire sortante, Florence Berthout, ex-LR candidate sur les listes de Benjamin Griveaux, mais aussi Dominique Tiberi, le fils de l’ancien maire Jean Tiberi, et Alexandre Arnould, le délégué de circonscription du parti, qui n’a pas accepté la candidate « parachutée » par Rachida Dati. Dans le 8e, la maire LR, Jeanne d’Hauteserre, risque d’avoir fort à faire avec Catherine Lécuyer, une élue LR entrée elle aussi en dissidence. Dans le 9e, la tâche s’annonce rude face à la maire ex-LR, Delphine Bürkli, désormais soutien de Benjamin Griveaux.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.