Paul B. Preciado : « Ma masculinité dissidente est aussi délirante que la masculinité normale »

podcast Le philosophe et essayiste est le nouvel invité du podcast « Le Goût de M ». A distance et depuis son appartement parisien, il évoque sa transition de femme à homme trans. Il déconstruit la notion de genre et de bon goût pour appeler à l’invention d’autres esthétiques de vie moins normées.

Publié le 22 mai 2020 à 08h18 - Mis à jour le 25 mai 2020 à 09h43

Paul B. Preciado est le nouvel invité du podcast Le Goût de M proposé par M Le magazine du Monde. Le philosophe et essayiste a répondu à distance depuis son appartement du 20e arrondissement parisien aux questions de la journaliste et productrice Géraldine Sarratia, à l’occasion de la sortie prochaine de son livre Je suis un monstre qui vous parle. Paul B. Preciado y évoque son enfance à Burgos, dans l’Espagne franquiste, entre un père garagiste et une mère couturière. Il revient sur son éducation catholique et sa découverte de la philosophie, sa filiation avec les écrits de Jean Genet et Michel Foucault, sa libération à Madrid puis à New York à l’occasion de la découverte de la culture queer et d’identités dissidentes, sa transition de femme à homme trans, son admiration pour Annie Sprinkle, Leslie Feinberg et Barbara Hammer qui l’ont aidé à devenir l’homme qu’il est aujourd’hui, la révélation qu’a représentée pour lui le cinéma d’Antonioni et de Pasolini, deux réalisateurs qui ont bouleversé son rapport à l’espace et au corps. Il déconstruit la notion de genre et de bon goût pour appeler à l’invention d’autres esthétiques de vie moins normées.

Retrouvez tous nos podcats sur Lemonde.fr/podcasts/

Le Monde

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.