Emmanuel Perrotin : « Mon snobisme, c’était d’avoir monté une galerie sans peinture »

podcast Qu’est-ce qu’avoir du goût ? Qui a bon ou mauvais goût ? Comment se forme-t-il ? Est-il le produit d’une éducation, d’un milieu social ou au contraire le fruit d’une construction personnelle ? Cette semaine, le galeriste répond aux questions de Géraldine Sarratia.

Publié le 03 janvier 2020 à 07h00

Temps de Lecture 1 min.

Emmanuel Perrotin est le huitième invité du podcast Le Goût de M proposé par M Le magazine du Monde. Le galeriste reçoit la journaliste et productrice Géraldine Sarratia dans son appartement à Paris. Emmanuel Perrotin y évoque son enfance dans un pavillon de banlieue ; les vacances passées à sillonner l’Europe en camping car ; sa découverte de la new wave et du monde de la nuit parisienne ; sa passion pour Borges ou Scott Fitzgerald ; ses débuts dans le milieu de l’art contemporain ; son goût pour des artistes aux univers très différents de Murakami à Sophie Calle en passant par Bernard Frize ; sa réconciliation avec la peinture ; la polémique entourant la « banane » de Maurizio Cattelan ; et son admiration pour Cary Grant, Sarah Adelman (les magasins Colette) ou les premiers albums de Philippe Katerine.

Écouter aussi Isabel Marant : « J’étais en révolution totale contre l’idée de la femme-objet »

Toutes les deux semaines, une personnalité issue du monde de la culture, de la mode, du design ou de la cuisine racontera son histoire personnelle du goût. Mais aussi ses dégoûts. Comment elle s’est façonné un art de vivre, en continuité ou au contraire en rupture avec son milieu d’origine. Comment celui-ci a évolué au cours de sa vie, de ses rencontres, de ses expériences.

Un podcast produit par Géraldine Sarratia (Genre idéal)

Réalisation : Sulivan Clabaut

Musique : Gotan Project

Le Monde

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.