TOPSHOT - Medical staff members walk past a mural depicting a nurse, a doctor and a soldier fighting against the COVID-19 pandemic, painted by street artist Slimjoe in support of health workers, outside the Emilie Muller Hospital in Mulhouse, eastern France, on May 22, 2020. - RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY MENTION OF THE ARTIST UPON PUBLICATION - TO ILLUSTRATE THE EVENT AS SPECIFIED IN THE CAPTION / AFP / SEBASTIEN BOZON / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY MENTION OF THE ARTIST UPON PUBLICATION - TO ILLUSTRATE THE EVENT AS SPECIFIED IN THE CAPTION

Coronavirus en direct : toujours moins de personnes hospitalisées en France

Un peu plus de 17 000 personnes sont hospitalisées à cause du Covid-19. Les services de réanimation comptent 1 701 cas graves, contre 2 202 il y a une semaine.

Suivez toute l’actualité liée au nouveau coronavirus dans ce direct et posez vos questions concernant la pandémie, que vous soyez abonné ou non.

L’épidémie en France

  • Le nombre de personnes hospitalisées pour une infection au Covid-19 est toujours en baisse et s’établit à 17 383. Les services de réanimation continuent de se vider, ils comptent 1 701 cas graves, selon le dernier bilan des autorités de santé communiqué vendredi soir. A la date du 21 mai, le Covid-19 avait tué 28 215 personnes.
  • Le second tour des élections municipales aura lieu le 28 juin, a annoncé vendredi 22 mai le premier ministre, Edouard Philippe, en prévenant que cette décision était « réversible » si les conditions sanitaires se détérioraient
  • Les tests sérologiques suscitent l’engouement. Bien que le remboursement de ces tests soit réservé aux soignants, de nombreux particuliers se précipitent dans les laboratoires pour savoir s’ils ont eu le Covid-19. Un afflux qui suscite les réserves des autorités.
  • « Renault joue sa survie » et doit s’engager notamment sur le maintien en France de certaines activités, a prévenu Bruno Le Maire, en soulignant qu’il n’avait pas encore donné son accord à un prêt de 5 milliards d’euros au constructeur en détresse. Le ministre de l’économie a également déclaré vendredi qu’il fallait s’attendre à ce que la crise sanitaire liée au coronavirus entraîne « des faillites » et « des licenciements » en France « dans les mois qui viennent ».

Ce qu’il faut savoir sur le déconfinement en France :

  • Quatre régions métropolitaines sont en « rouge » (l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Bourgogne-Franche-Comté et le Grand-Est). Dans ces territoires, la sortie du confinement se fait sur une base plus restrictive depuis le 11 mai.
  • Dans les transports en commun d’Ile-de-France, il faut une attestation employeur ou « un motif impérieux de se déplacer » aux heures de pointe (6 h 30-9 h 30 et 16 heures-19 heures), et le masque est obligatoire pour les plus de 11 ans.
  • Depuis le 11 mai, « il est possible de sortir librement dans la rue sans attestation », dans une limite de 100 km autour de sa résidence ou au sein de son département. Au-delà, une nouvelle attestation est obligatoire.
  • Les déménagements et visites de logements à plus de 100 km de son domicile sont désormais autorisés, au sein ou en dehors de son département de résidence, a indiqué vendredi le ministère de la cohésion des territoires.
  • Les frontières extérieures de l’espace européen (30 pays) sont fermées : il n’est possible d’arriver de l’extérieur de l’Europe qu’en cas de rapatriement.
  • Les frontières internes de l’espace européen sont soumises à des restrictions et des contrôles. Chaque pays, pour chacune de ses frontières, décide des exceptions possibles. Pour simplifier, les travailleurs frontaliers, les soignants et les routiers peuvent passer. En France, ces passagers doivent s’accompagner d’une attestation spécifique, des contrôles sont menés.

L’épidémie dans le monde

  • Le nouveau coronavirus a fait plus de 329 799 morts et contaminé plus de 5 millions de personnes dans le monde. Si une grande majorité des cas et des décès ont été recensés en Europe et aux Etats-Unis, l’épidémie s’aggrave en Amérique latine.
  • Le premier ministre chinois, Li Keqiang, a célébré « une réussite stratégique majeure » dans le combat mené par son pays contre le nouveau coronavirus, apparu à la fin de 2019 à Wuhan (centre).
  • C’est désormais en Amérique latine que le nombre des contaminations augmente le plus rapidement. Le Brésil a dénombré plus de 20 000 morts du nouveau coronavirus, après une hausse record de 1 188 décès au cours des dernières vingt-quatre heures, selon des données du ministère de la santé.

Qui anime ce direct ?

  • Notre journaliste Pierrick Leurent vous donne les dernières informations et répond à vos questions.
  • Vous êtes toujours plus nombreux à nous lire et à nous adresser vos encouragements, soyez-en remerciés. Pour soutenir cet effort collectif de longue durée, nous vous rappelons que vous pouvez vous abonner. Dans cette période de crise majeure, nous avons besoin, plus que jamais, de l’appui de nos lecteurs fidèles : s’abonner au Monde.

Les autres articles du « Monde » sur l’épidémie :

Réagissez
Voir la nouvelle actualité
Le Monde le 23 mai à 01h04
Nous allons suspendre ce live, merci de nous avoir suivis.
Nous ouvrirons un nouveau live demain dans la matinée.
 
En attendant, vous pouvez retrouver nos synthèses des dernières informations sur le coronavirus en France et à l'étranger

Bonne nuit à tous.
Le Monde le 23 mai à 00h53
Sur Lemonde.fr
C'est le week-end... Besoin de prendre l'air ? 

Si vous êtes à moins de 100 km de certains lieux touristiques, comme les châteaux de Chantilly ou de Fontainebleau, vous allez pouvoir de nouveau les visiter.
 

Des châteaux à la reconquête du public

Fermés pendant la période du confinement, Fontainebleau, Chambord ou Chantilly accueillent de nouveau, progressivement, des visiteurs mais envisagent une fin d’année sans les touristes étrangers.
Le Monde le 23 mai à 00h41
URGENT

Des cérémonies religieuses de nouveau autorisées en France « dans quelques heures »


Désinfection des mains et masque obligatoire, filtrage à l’entrée : les cérémonies religieuses vont pouvoir reprendre selon des modalités fixées par un décret qui doit entrer en vigueur « dans les prochaines heures », a annoncé vendredi soir le ministère de l’intérieur.

Le ministre de l’intérieur et les responsables des cultes se sont accordés lors d’une réunion « sur les mesures à prendre pour assurer la sécurité sanitaire de tous » explique Beauvau dans un communiqué. Cette concertation s’est imposée au gouvernement après que le Conseil d’Etat lui a ordonné lundi de lever dans un délai de « huit jours » l’interdiction totale de réunion de cultes figurant dans le décret de déconfinement du 11 mai.

« Si l’objectif d’une reprise généralisée des cérémonies religieuses reste le 3 juin », rappelle le ministère, « il sera ainsi possible (...) de célébrer à nouveau, progressivement, des offices » à compter de la parution « dans les prochaines heures » d’un décret détaillant ces mesures.

Les gestionnaires des lieux de culte et organisateurs des cérémonies devront notamment s’assurer que les fidèles respectent les gestes barrières et la distanciation physique, portent un masque et se désinfectent les mains. A l’entrée du lieu de culte, une personne devra aussi réguler les flux pour ne pas dépasser une jauge maximale de fréquentation. « Les préfets de département pourront interdire l’ouverture ou ordonner la fermeture d’un lieu de culte si ces règles ne sont pas respectées », précise le ministère.

« Nous avons travaillé et trouvé une solution pour permettre la reprise des cérémonies religieuses tout en assurant la protection sanitaire de chacun », se félicite Christophe Castaner dans le communiqué. La reprise des célébrations avec public avait d’abord été annoncée pour le 2 juin, avant que le premier ministre n’évoque la date du 29 mai. L’épiscopat catholique a fait pression ces dernières semaines pour que ce soit effectif pour le dimanche de Pentecôte, le 31 mai.

Le Monde le 23 mai à 00h32
Vos questions
Bonjour !J'étais en visite chez ma famille dans le sud avant le début confinement et j'ai donc du y rester depuis. Je suis enseignant en région parisienne, puis-je rentrer chez moi même si mon lycée n'a pas encore ouvert? Que dois-je cocher sur l'attestation de déplacement ?Merci à vous!

-Kou


Bonsoir Kou,

Malheureusement, les déplacements à plus de 100 km ne sont autorisés qu'en cas de "motif impérieux", qu'il soit personnel ou professionnel. Dans votre cas, vous devez pour l'instant rester sur le lieu où vous avez été confiné, en attendant un nouvel assouplissement des règles, ou la réouverture du lycée, qui constituerait un motif professionnel justifiable. 
Le Monde le 23 mai à 00h12
Sur Lemonde.fr
Le premier ministre a annoncé vendredi le nouveau calendrier des élections municipales, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire. Les sénatoriales, elles, prévues en septembre, pourraient être repoussées d’un an.
 
Le Monde le 23 mai à 00h07
Vos témoignages
Pourquoi ne sélectionner que des témoignages négatifs, pessimistes, voire à la limite du complotisme en faveur des GAFA ? Je suis en télé-travail depuis le 27 février, grâce à un employeur prudent et responsable qui n'a pas attendu les directives gouvernementales pour comprendre qu'il risquait de me mettre en danger en me demandant de venir travailler en prenant chaque jour plusieurs transports en commun. Durant cette période, malgré les difficultés du confinement en lui-même, j'ai été plus disponible et efficace dans mon travail, mais aussi dans ma vie privée et domestique. Cela a été d'un confort sans nom, mes performances sont meilleures, mon équilibre psychologique aussi... dans ces conditions, je suis prête à continuer de travailler ainsi, ce sera un plaisir. Et si cela permet à mon employeur de baisser ses coûts et d'être plus compétitif, en quoi est-ce un crime ? Tant mieux, non, si mon employeur en profite également ? Pourquoi en France, le patron, l'entreprise, sont-ils toujours les grands méchants qui nous veulent du mal ? Le télé-travail n'est pas possible ou souhaitable pour tous, ni adapté à toutes les situations. Mais dans mon cas, un métier de conseil dans le tertiaire, que je passe de toute façon devant un ordinateur toute la journée, autant que ce soit chez moi.

-Objectionvotrehonneur
Le Monde le 22 mai à 23h50
Vos questions
Où en est on de la hausse prévue du plafond des chèques déjeuner et titres restaurants ??!! Pour moi ça reste bloqué à 19€ !

-Toujours pas...

Bonsoir Toujours pas...,

Effectivement, pour le moment, aucun changement n'est entré en vigueur. En fait, au mois d’avril, le ministère du travail avait envisagé un relèvement du plafond d’utilisation des titres restaurants à 95 € par semaine. Ce montant aurait été utilisable pour les courses alimentaires dans les supermarchés, la mesure devant ensuite prendre fin à la réouverture des restaurants. Après leur ouverture, « une mesure similaire sera prise pour les restaurants quand ils rouvriront » avait indiqué le ministère.

Finalement, c'est une mesure différente, le doublement du plafond journalier d’utilisation des chèques resto, qui a été proposée par la Commission nationale des titres-restaurant. Le 27 avril, une demande a ainsi été adressée au ministre de l’économie avec quatre propositions, dont le relèvement du plafond journalier d’utilisation à 38 €.

Mais comme l'a ensuite annoncé Edouard Philippe, ce doublement du plafond ne sera utilisable qu'à la réouverture des restaurants... Date qui n'a pour l'instant pas été fixée !
Le Monde le 22 mai à 23h38
Vos questions
Hello L.A, avec mon mari et mes deux enfants nous avions prévu le voyage de notre vie décollage fin juillet pour San Francisco, les parcs, Los Angeles et le final New York. De votre côté pensez vous que les frontières seront ouvertes? Notre voyage n'est pas annulé pour le moment par notre compagnie aérienne mais bon....dur de se projeter

-USAforever

Bonsoir USAforever,

Nous aimerions vous faire découvrir notre belle région de l'Ouest américain (qui est à la hauteur de sa réputation), mais impossible de vous répondre avec certitude pour le moment. Votre venue sur le territoire américain sera directement liée à la réouverture des frontières, en France comme aux Etats-Unis, ce qui n'est pas à l'ordre du jour pour le moment. 

De manière générale, depuis plusieurs semaines, le gouvernement français préconise d'envisager de rester en France cet été. Edouard Philippe avait promis fin avril des détails sur la question des voyages début juin. 
 

Virus oblige, les Européens dans le flou pour leurs vacances d’été

Les restrictions sur les voyages devraient persister une partie de la saison en raison d’un déconfinement très progressif, au risque de tendre encore les relations entre pays voisins.
Le Monde le 22 mai à 23h32
URGENT

La France demandera une "quatorzaine volontaire" aux voyageurs venant du Royaume-Uni et de l'extérieur de l'espace européen.

« Nous prenons note de la décision du gouvernement britannique et nous la regrettons », a réagi vendredi auprès de l’AFP le ministère de l’intérieur français alors que le Royaume-Uni a annoncé imposer une quatorzaine aux voyageurs arrivant de l’étranger. « La France se tient prête à mettre en place une mesure de réciprocité dès lors que le dispositif entrera effectivement en vigueur côté britannique », a-t-on ajouté place Beauvau.

Une « quatorzaine volontaire sera demandée par réciprocité », a précisé vendredi soir un communiqué commun des ministères de l’intérieur, de l’Europe et des affaires étrangères et de la santé. « Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, quelle que soit leur nationalité, seront invités à effectuer une quatorzaine lorsque la mesure britannique de quatorzaine, annoncée ce soir, entrera effectivement en vigueur », détaille le communiqué. La France et le Royaume-Uni sont notamment reliés par l’Eurostar qui passe par le tunnel sous la Manche.

La France avait déjà annoncé le 14 mai qu’elle comptait appliquer aux voyageurs venant d’Espagne des mesures de quarantaine, par réciprocité à celles décidées par Madrid et visant toute personne venant de l’étranger. Le communiqué interministériel a précisé vendredi soir qu’effectivement « les voyageurs arrivant, par voie aérienne uniquement, depuis l’Espagne, seront invités à compter de lundi, à effectuer une quarantaine volontaire ». « Cela vaut pour les voyageurs espagnol, français et de toute nationalité », est-il ajouté.

Une « quatorzaine volontaire » sera également proposée aux Français ou résidents permanents en France en provenance de l’extérieur de l’espace européen au domicile de leur choix ou dans une structure d’hébergement adaptée, selon le même communiqué. Sont exclus de ces « quatorzaines volontaires », sauf si elles présentent des symptômes, les personnes en transit, les travailleurs transfrontaliers, les membres d’équipage, les personnes assurant le transport international de marchandises, les conducteurs et équipiers d’autocars et trains, les équipages de navires de commerce et pêche. Mais aussi les professions de santé concourant à la lutte contre le Covid-19, les personnels en missions diplomatiques et organisation internationales ayant leur siège en France, les forces de sécurités de retour de mission, les personnes justifiant d’un motif familial impérieux.

Quelle que soit leur provenance, l’ensemble des voyageurs doivent être munis de l’attestation de déplacement international dérogatoire et d’une déclaration sur l’honneur attestant ne pas présenter de symptômes d’infection au Covid-19.

Le Monde le 22 mai à 23h25
Vos témoignages
Complètement d'accord avec Lydie sur les inconvénients et surtout les dangers du télétravail. Tout d'abord, je suis enseignant et la continuité pédagogique en télétravail fait aussi des dégâts et accentue la fracture numérique et sociale. Ensuite, le télétravail fait disparaître la séparation entre sphères privée, domestique et professionnelle. C'est très perturbant pour tous les acteurs de ces différentes sphères. Enfin, si les GAFA ou autres NATU l'appellent de leurs vœux c'est que le télétravail est évidemment extrêmement intéressant pour alléger leurs coûts de fonctionnement et flexibiliser encore davantage un travail qui sera de moins en moins "salarié". Moins de socialisation, donc moins de dynamique de groupe, donc moins de forces syndicales ou de revendications collectives. Tout bénef pour les nababs de la high tech.

-Miroir aux alouettes
Le Monde le 22 mai à 23h25
Vos questions
Bonsoir ! Pourquoi en France n’est-il toujours pas possible de voter par courrier?

-DanDom

Bonsoir DanDom,

Le vote par correspondance est réservé en France aux citoyens qui résident à l'étranger. Mais effectivement, dans la situation actuelle, la question se pose. Laurent Hénart, le maire de Nancy (Meurthe-et-Moselle), a d'ailleurs adressé hier un courrier au premier ministre pour réclamer la mise en place d’un vote par correspondance, si les élections devaient se tenir au mois de juin, option finalement retenue quelques heures plus tard.

Mais le ministre de l'intérieur a catégoriquement refusé l'option d'un vote par correspondance, qui « a été supprimé en 1975 car il prêtait à manipulation ». Christophe Castaner a précisé que le vote par internet posait de même des problèmes de « sécurité » et concernant « l’identité des électeurs ».

Une décision que regrette par exemple Jean-Paul Hamon. Le président de la Fédération des médecins de France a estimé sur FranceInfo : « On aurait pu le tester, ça aurait peut-être permis d’éviter les abstentions ».
Le Monde le 22 mai à 23h11
Vos témoignages
Bonjour le Live, Concernant le télétravail et les émois qu'il engendre chez vos lecteurs, je partage l'avis de ceux qui s'interrogent sur le transfert de charge de l'employeur au salarié. Si le télétravail venait à se généraliser dans la durée, il me semble nécessaire d'imaginer une législation qui donne un cadre et répartisse les coûts. Sauf si on s'imagine inscrire son évolution dans la ligne droite des projets opportunistes de Facebook et Twitter, qui semblent avoir bien vite réalisés les économies de charge à l'horizon.

-Une télétravailleuse prudente
Le Monde le 22 mai à 23h09
Hello, ici Los Angeles, nous prenons le relais de Paris pour poursuivre pendant 2 heures le live.

Nous sommes d’attaque pour répondre à vos multiples questions! Avant de commencer, on vous propose un détour par Buttonwillow, à deux heures au nord de Los Angeles, où les courses de vieilles voitures ont repris, malgré un confinement techniquement toujours en place sur une grande partie de l'Etat de Californie. 
 
Le Monde le 22 mai à 22h51
A l'international
Le confinement prolongé jusqu'au 30 juin au Pérou

Le Pérou, deuxième pays le plus touché d'Amérique latine par l'épidémie de Covid-19, va prolonger le confinement obligatoire dans tout le pays jusqu'au 30 juin, a annoncé vendredi le président, Martin Vizcarra.

“Nous prolongeons l'état d'urgence jusqu'au 30 juin”, a déclaré le président péruvien. “L'isolement social obligatoire” se poursuivra également jusqu'à cette date “au vu des graves circonstances qui affectent la vie de la nation en raison du Covid-19”.

“Le confinement a pour but d'empêcher la propagation du virus”, a rappelé M. Vizcarra. Malgré un confinement obligatoire décrété dès le 16 mars, alors que moins d'une centaine de cas étaient recensés, ce pays de 32 millions d'habitants a enregistré plus de 110 000 contaminations et plus de 3 100 décès depuis l'apparition de l'épidémie, le 6 mars.
Le Monde le 22 mai à 22h39
Sur lemonde.fr

Quelques heures de préavis : voilà le temps dont les alliés des Etats-Unis ont bénéficié avant l’annonce publique par Washington, jeudi 21 mai, de son retrait dans six mois du traité Ciel ouvert, qui permet des vols de reconnaissance entre les trente-quatre pays signataires. Ce nouveau geste unilatéral, au mépris complet des partenaires européens, se dessinait depuis longtemps, mais le calendrier s’est accéléré.
 
Le Monde le 22 mai à 22h27
Vos questions
Hello, des infos sur la date de fin du ramadan en cette periode covid?

-Interressé

Bonsoir, 

L'Aïd-el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque la fin du mois sacré de ramadan, aura lieu dimanche 24 mai, a annoncé vendredi soir le Conseil français du culte musulman (CFCM), qui a rappelé que la prière de l'Aïd ne pourrait pas avoir lieu dans les mosquées.

“Compte tenu du contexte de pandémie, la prière de l'Aïd [dimanche matin] ne peut avoir lieu dans les mosquées”, souligne le CFCM dans un communiqué. Une fédération composante du CFCM, le Rassemblement des musulmans de France, “appelle (…) à célébrer la prière de l'Aïd à domicile, individuellement ou collectivement dans le cercle familial restreint”.
Le Monde le 22 mai à 22h18
Vos questions
Bonjour. Vous annoncez ici un peu plus de 36000 morts au Royaume-Uni alors, qu'une précédente info du Monde évoquait désormais plus de 43000 ? Les chiffres ont-ils encore un sens dans cet imbroglio de mesures distinctes d'un pays à l'autre ? Voire dans un même pays ?

-Statistico-allergique

Bonsoir, 
Nous avons effectivement fait mention de deux bilans différents au Royaume-Uni ces derniers jours, tout simplement parce qu'il existe deux bilans différents rendus publics à Londres.
 
D'un côté l'Office des statistiques nationales (ONS) comptait jeudi plus de 41 000 décès suspectés d'être liés au Covid-19, et de l'autre le Service national de santé (NHS) faisait état de 36 042 morts ne comptant que les cas positifs, selon le bilan officiel annoncé jeudi.
Le Monde le 22 mai à 21h57
Vos questions
Bonjour tout Le Monde. Ici Londres, chaque jour une nouvelle annonce ubuesque du gouvernement, entre le 'stay alert' et la quatorzaine à partir de juin (... alors que les comités scientifiques la recommandaient en février), le tout alors que le bilan des victimes continue de s'aggraver... Au secours! Expliquez la situation aux lecteurs français qui pensent souvent que l'herbe est plus verte du côté du voisin...

-Radio Londres

Bonsoir, Radio Londres,

Les dernières nouvelles d'outre-Manche viennent de nous parvenir : un isolement strict pour toutes les arrivées sur le territoire britannique a été annoncé aujourd'hui par la ministre de l'intérieur, Priti Patel. Notre correspondante à Londres, Cécile Ducourtieux, précise :
 
Le gouvernement britannique a choisi l’option maximaliste : seuls ceux arrivant d’Irlande, de l’île de Man ou des îles anglo-normandes pourront échapper à la quarantaine, en raison de la Common Travel Area (“zone commune de voyage”).

Sont aussi exemptés de quarantaine les scientifiques, les personnels diplomatiques établis au Royaume-Uni, les équipages et conducteurs de trains, d’avions et de bateaux, les professions médicales “impliquées dans la lutte contre le coronavirus”, les douaniers, les policiers et les routiers – afin de ne pas menacer le trafic commercial de la Manche, un axe vital pour le pays. Et les saisonniers : malgré la campagne “Pick for Britain”, visant à attirer les Britanniques aux champs, les agriculteurs du pays réclament de pouvoir accueillir un quota de 10 000 saisonniers autorisés – essentiellement roumains et bulgares – pour aider aux récoltes. 
Le Monde le 22 mai à 21h40
Sur lemonde.fr

Publiée dans The Lancet, une analyse rétrospective s’appuyant sur 96 000 dossiers médicaux montre que le traitement se traduit chez les patients hospitalisés par un risque accru d’arythmie cardiaque et de décès.
Le Monde le 22 mai à 21h17
Vos témoignages
Bonsoir, je me permets de réagir au commentaire de Lydie et à l'invitation que vous nous faites de témoigner à propos du tout télétravail. Pour ma part, le télétravail a très bien fonctionné : accès à nos logiciels (je suis comptable) en VPN, points réguliers en visio, très bonne attitude de la direction... mais j'ai eu envie d'approuver la dernière phrase de Lydie car je vis seule et les derniers temps de confinement ont été plus difficiles. Ma plus grande joie de déconfinement a été ce premier après-midi sur mon lieu de travail, mercredi dernier : retrouver ce grand espace que j'apprécie, saluer ma responsable et quelques collègues, échanger un peu... S'il est vrai que le télétravail a des avantages (pas de bouchons, grand calme, économies d'essence), je rejoins Lydie : avec les autres ont apprend, ont évolue... les vrais échanges (de travail certes) sont pour moi précieux. Cela me plairait sûrement de pouvoir faire quelques jours de télétravail de temps en temps mais je me sentirais vraiment triste du tout télétravail. Grand merci pour votre travail et pour ce live

-Sophie

Merci de votre témoignage – celui de Lydie est à retrouver ici
Voir plus

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.