Emmanuel Macron appelle la nation à « faire bloc » face au coronavirus, la promesse d’un plan d’investissement pour l’hôpital, une nouvelle attestation de déplacement : le résumé de la journée du 25 mars

Alors que le bilan de l’épidémie est de 1 331 morts et plus de 2 800 personnes en état grave, le chef de l’Etat annonce également que l’armée sera mobilisée pour venir à l’aide et au soutien des populations.

L’épidémie en France

L’épidémie dans le monde

Les articles du « Monde » sur l’épidémie :

Réagissez
Voir la nouvelle actualité
Le Monde le 26 mars à 05h20
Ce live est désormais fermé, pour suivre à nouveau la situation en direct, posez vos questions et partagez vos témoignages, veuillez-nous rejoindre en cliquant sur ce nouvel article : 
 

Coronavirus : réunion du G20, derniers bilans et plan américain, suivez en direct les annonces de la journée

Le Monde.frLa mobilisation du gouvernement s’intensifie en vue des « jours difficiles » qui attendent encore la France face à la vague de l’épidémie de Covid-19.
Le Monde le 26 mars à 00h54
Nous allons désormais suspendre ce live, merci de nous avoir suivis. Nous ouvrirons un nouveau live vers 5 h 30 demain matin. Bonne nuit à tous.
 
Vous pouvez retrouver notre synthèse sur la situation en France ici.
Le Monde le 26 mars à 00h45
Sur lemonde.fr
Discours d'Emmanuel Macron : la nouveauté consiste officiellement à mobiliser deux navires de guerre, les porte-hélicoptères Mistral et Dixmude, pour des tâches non précisées. 
 

Coronavirus : les détails de l’opération militaire « Résilience » annoncée par Macron restent flous

Le Monde.frLe chef de l’Etat a annoncé mercredi que deux navires de la marine nationale sont dirigés vers la Réunion et les Antilles, mais sans mission précise.
Le Monde le 26 mars à 00h41
Vos témoignages
Bonsoir, je voulais simplement faire une « mention spéciale » aux aides-soignants, ces petites mains invisibles qui sont pourtant les plus en contact, aussi bien physique qu’en terme de temps passé, avec les patients. Ils sont essentiels au fonctionnement du système de santé. Ils sont fatigués, physiquement et psychiquement, elles sont aussi sous payées. D’ailleurs ça ne se bouscule pas au portillon des formations. Ne les oubliez pas!

-Tof
Le Monde le 26 mars à 00h39
Vos questions
Les laboratoires francais sont-ils mobilises pour tester les personnes suspectees d'etre affectees? Ceci est important a plusieurs point de vue (epidemiologiue, confinement du personnel medical et aide hospitaliere, de sa famille).Exemple a Albi (tarn): 1 membre du personnel de l'hopital presente tous les symptomes (en quarantaine); pas de tests disponibles pour confirmer. Pas de test possible de ses collegues, de sa famille.

-Daphnee

Bonsoir Daphnée,

Vous soulevez en effet un problème. En France, entre 400 et 500 laboratoires d’analyse médicale privés seraient théoriquement à même d’effectuer les prélèvements de mucus – plus connu sous l’appellation familière de morve – dans lequel est tapi le virus. Mais ils ne peuvent pas : « on a été oubliés dans tous les arrêtés listant les professionnels prioritaires » pour se voir distribuer des masques, s’indignait auprès du Monde François Blanchecotte, président du Syndicat des biologistes, lesquels ne figurent pas dans le dernier arrêté pris le 23 mars par Olivier Véran.

Concernant les tests de dépistage du SARS-CoV-2, seuls les laboratoires médicaux de sécurité biologique de niveau 2 y sont habilités, ce qui n’est pas le cas de tous. Sans compter qu'ils ne disposent pas forcément d'un thermocycleur ou machine PCR (pour polymerase chain reaction) pour l'ultime étape de l'« amplification ».
 
Plus de détails dans l'article :
 

Coronavirus : pourquoi la France ne dépiste pas davantage

Le Monde.frOutil majeur de lutte contre l’épidémie de Covid-19, le dépistage a été jusqu’à présent pratiqué à petite échelle dans la population, en raison de difficultés techniques et logistiques.
Le Monde le 26 mars à 00h16
Sur lemonde.fr
Pour en savoir plus sur la situation britannique :
 

Au Royaume-Uni, mobilisation contre le Covid-19 et pour le système de santé

Le Monde.frLe gouvernement demande aux Britanniques de rester chez eux pour éviter la propagation du coronavirus et préserver le National Health Service (NHS) en péril.
Le Monde le 26 mars à 00h12
Réactions

Chili : le confinement imposé à Santiago

Quelque 1,3 millions d’habitants vont être confinés à Santiago pour au moins une semaine, ont annoncé mercredi les autorités chiliennes qui ont prolongé jusqu’à fin avril la fermeture des établissements scolaires en raison de l’épidémie. Le pays comptabilise 1 142 cas déclarés de Covid-19, dont trois décès.

Sept communes de l’agglomération de Santiago, soit 1,3 million d’habitants sur les huit que compte la capitale, sont concernées par la mesure qui entre en vigueur dès mercredi à 22 heures locales (2 heures à Paris). Les communes en question sont Las Condes, Lo Barnechea, Providencia et Vitacura - quartiers les plus cossus de la capitale - ainsi que Santiago centre, Ñuñoa et Independencia.

Ces communes, dont plusieurs abritent des institutions publiques et zones commerciales, « concentrent le plus grand nombre de cas et les mouvements de personnes peuvent générer plus de contagions », a expliqué le ministre de la santé, Jaime Mañalich. Le pays a également fermé ses frontières et mis en place un couvre-feu nocturne dans le cadre d’une mise « en quarantaine progressive ».

Le Monde le 26 mars à 00h06
Vos questions
Bonsoir,Je me demandais quelles étaient les implications des cliniques privées dans la lutte contre le Covid-19? Merci à vous pour ce live

-rubiks

Bonsoir,

Les cliniques privées se sont mobilisées pour soulager les hôpitaux publics, en libérant 4 000 lits en réanimation et soins critiques. Plusieurs établissements privés ont accueilli ces derniers jours des patients atteints de coronavirus, notamment dans le Bas-Rhin. Mais le phénomène reste marginal, comme l'explique un communiqué de la Fédération de l'hospitalisation privée :

« Dans plusieurs régions y compris parmi les plus touchées, des lits de réanimation et de soins critiques libérés dans les cliniques restent vides ou sous-occupés. Les médecins et anesthésistes libéraux des établissements privés sont peu sollicités.»

Dans le Grand Est, plusieurs patients atteints du Covid-19 ont ainsi été évacués ces derniers jours vers Marseille et Bordeaux, puis vers l'Allemagne et vers la Suisse. En effet, les agences régionales de santé, chargées de piloter la prise en charge des patients par les établissements hospitaliers, privilégient en effet dans un premier temps les structures disposant d'un service d'urgences et qui accueillent un siège du Samu. Un choix qui exclut de fait les hôpitaux privés.
Le Monde le 25 mars à 23h58
Réactions
Des masques retrouvés dans la crypte de la cathédrale de Washington

La cathédrale de Washington a apporté, mercredi, sa contribution à la lutte contre le coronavirus en retrouvant 5 000 masques respiratoires entreposés dans sa crypte. Ils avaient été achetés il y plusieurs années « à la suite d’une précédente crise sanitaire » pour équiper les prêtres, avant d’être oubliés dans le sous-sol de la cathédrale néo-gothique. « Ils devaient permettre aux membres du clergé de fournir un soutien pastoral sans mettre leur santé en danger », ont précisé les autorités religieuses.

Après vérifications, environ 3 000 masques toujours utilisables ont été offerts à l’hôpital de l’université de Georgetown et 2 000 à l’hôpital pédiatrique Children’s National de Washington.
 
Le Monde le 25 mars à 23h53
Vos questions
Bonsoir, merci d’assurer la continuité de l’information. Justement, sur ce point, comment se passe le travail dans votre journal ? Êtes-vous tous en télé-travail ? Y a-t-il encore du monde travaillant au siège ?

-Lordaush

Bonsoir Lordaush,

Notre rédaction est majoritairement confinée, et donc en télé-travail. Quelques rares salariés se rendent encore à l’immeuble du Monde, dans le 13e arrondissement parisien : personnel de sécurité, équipes informatiques, membres de la hiérarchie de la rédaction…

On vous raconte tout en détails ici :
 

« Le Monde » au temps du coronavirus, une rédaction presque entièrement confinée

Le Monde.frDepuis une semaine, les collaborateurs du « Monde » travaillent quasiment tous depuis leur domicile. Une situation inédite pour les journalistes, mais qui n’a pas empêché le quotidien de paraître et le site Lemonde.fr de connaître un afflux de connexions sans précédent.
Le Monde le 25 mars à 23h47
Réactions

Le Mali instaure un couvre-feu, mais maintient ses législatives dimanche

« En plus de l’état d’urgence qui prévaut dans notre pays en raison du contexte sécuritaire, l’état d’urgence sanitaire est décrété. Un couvre feu est également décrété, qui sera rigoureusement appliqué de 21 heures à 5 heures du matin, jusqu’à nouvel ordre, et ce à compter de ce jeudi 26 mars à minuit », a déclaré le président malien Ibrahim Boubacar Keita, sur la télévision publique malienne. Il a également annoncé la fermeture des frontières terrestres « sauf au fret et au transport de marchandises », et que les marchés resteraient ouverts.

Malgré le risque sanitaire autour de la pandémie, le président malien a confirmé que les élections législatives auraient bien lieu ce week-end.

Un peu plus tôt, les autorités maliennes avaient annoncé avoir enregistré les deux premiers cas confirmés de coronavirus dans le pays, sur deux Maliens rentrés de France mi-mars.

Le Monde le 25 mars à 23h42
Réactions
Conor McGregor, la star irlandaise des arts martiaux mixtes (mixed martial arts, MMA) fait don d'un million d'euros pour acheter du matériel de protection au personnel soignant de son pays.
Le Monde le 25 mars à 23h37
Réactions

La Finlande isole sa capitale pour limiter la propagation du coronavirus

La cheffe du gouvernement finlandais a annoncé, mercredi soir, l’isolement d’Helsinki et de sa région, le plus gros foyer de propagation en Finlande. « Les mouvements d’entrée et de sortie de la région de la capitale vont être interdits » aux individus à partir de vendredi et ce jusqu’au 19 avril, a dit Sanna Marin au cours d’une conférence de presse. « Tout le monde a cependant le droit de rentrer chez soi. »

1,7 million de personnes, soit un tiers de la population finlandaise, vivent dans cette région, la province d’Uusimaa où plus de 500 cas de Covid-19 ont été recensés. On compte officiellement 880 cas déclarés de coronavirus en Finlande, où la pandémie a fait trois morts, mais seuls les patients à haut risque sont testés. Selon les autorités, le nombre des cas pourrait cependant être 30 fois plus élevé.

Le Monde le 25 mars à 23h33
Vos questions
Bonjour le Monde et merci de votre implication dans votre live.Je me posais une question sur le gestion de crise établit par le gouvernement américain. Alors que leur cas vont croissant et que la propagation du virus semble sans exponentielle, il m'a semblé lire que peu de mesures fortes et strictes ont été annoncées à l'échelle nationale et que la gestion de crise semble plutôt en elle-même fédéral ?En est-il réellement le cas ?

-Loan

Bonsoir Loan,

Effectivement, les mesures prises aux Etats-Unis divergent d'un Etat à l'autre. Aujourd'hui, plus de la moitié des Américains sont appelés à rester chez eux, avec des mesures de confinement plus ou moins strictes. Mais aucune restriction n'a été édictée au niveau national.

A l'inverse, Donald Trump veut remettre le pays au travail, et a évoqué la date symbolique du 12 avril, pour la reprise de l'activité dans une partie du pays.

Pour en savoir plus :
 
 

Donald Trump prévoit le redémarrage des Etats-Unis à Pâques

Le Monde.fr« Est-ce que ce ne serait pas génial d’avoir toutes les églises pleines ? », a affirmé le président américain. Alors que le nombre de décès augmente, les gouverneurs ne sont pas de son avis

Le Monde le 25 mars à 23h16
Sur lemonde.fr

La question des masques, une véritable saga en Belgique depuis le début de la pandémie

Un stock de plusieurs millions de masques, périmés, a été supprimé en 2017 ou 2018 sans avoir été renouvelé. 
 

La Belgique, toujours en manque de masques, possédait un stock important mais l’a détruit

Le Monde.frUn stock de plusieurs millions de masques a été supprimé en 2017 ou 2018 sans avoir été renouvelé.

Le Monde le 25 mars à 23h12
Réactions

Appel à volontaires chez les soignants

Le ministère de la santé a lancé mercredi soir un appel à volontaires à tous les professionnels de santé, y compris les retraités, pour venir en appui au personnel soignant de leur région mais aussi des zones les plus touchées par le coronavirus.

Ces volontaires seront redirigés par leur agence régionale de santé (ARS) soit dans leur région, soit en renfort dans les zones françaises les plus touchées : Grand Est, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Ile-de-France. Il faut également anticiper « l’appui aux Outre-mer », a ajouté le ministère. L’épidémie n’en est qu’à ses débuts en Outre-mer, mais déjà les professionnels de santé alertent sur une possible catastrophe sanitaire et Emmanuel Macron a annoncé l’envoi de deux porte-hélicoptères dans l’océan Indien et les Antilles, pour leur venir en aide.

Le Monde le 25 mars à 23h08
Vos questions
Bonjour, c'est quoi la date officielle du fin de confinement ?

-Alex

Bonsoir Alex,

Le confinement devrait prendre fin le mardi 31 mars. Mais il faut s'attendre à un prolongement, le conseil scientifique français ayant notamment recommandé de le prolonger de quatre semaines au moins jusqu'à la fin avril.
Le Monde le 25 mars à 22h53
Réactions
Olivier Faure a trouvé l'intervention du président de la République « désarmante »
 
AFP / Ludovic Marin

« On a un chef d’Etat confronté à une situation gravissime, avec des soignants qui alertent tous les jours sur le manque de masques, de respirateurs, de blouses, après avoir fait grève durant des mois, et on leur répond avec un plan pour l’hôpital qui viendra après la crise. » Le premier secrétaire du Parti socialiste y voit le signe du « décalage croissant entre la gestion rêvée d’Emmanuel Macron et la réalité du terrain vécue par les soignants » : «  On a sous les yeux deux mondes qui ne se rencontrent plus ». Et de demander :
 

« Pourquoi ne reconvertit-on pas des entreprises pour produire ce qui manque aux hôpitaux ? Pourquoi ne mobilise-t-on pas les cliniques privées ? Si on est en guerre comme le dit le président de la République alors il nous faut une économie de guerre en réquisitionnant tout ce dont on a besoin. On en est malheureusement très loin. »

Le Monde le 25 mars à 22h45
Réactions

La France va retirer ses troupes d’Irak

« En coordination avec le gouvernement irakien, la coalition (internationale anti-Etat islamique emmenée par Washington) a décidé d’ajuster son dispositif en Irak et de suspendre provisoirement ses activités de formation des forces de sécurité irakiennes, compte tenu notamment de la crise sanitaire », annonce, mercredi, l’état-major français dans un communiqué.

Frontalier de l’Iran où le virus a déjà tué près de 1 700 personnes, l’Irak a imposé dimanche à l’échelle nationale des mesures très strictes contre le nouveau coronavirus, faisant état de 20 décès et 233 cas confirmés de la maladie Covid-19.

La France va rapatrier, dès jeudi et jusqu’à nouvel ordre, le personnel de l’opération Chammal (volet français de l’opération internationale Inherent Resolve) déployé en Irak, soit près de 200 militaires, engagés jusqu’ici dans la formation de l’armée irakienne ou travaillant au sein de l’état-major de la coalition à Bagdad. « Il n’y a plus de troupes Chammal en Irak », a commenté auprès de l’Agence France-Presse (AFP) le porte-parole de l’état-major français, le colonel Frédéric Barbry, en précisant que ce retrait était « a priori temporaire ».

L’armée américaine avait annoncé en fin de semaine dernière une réduction temporaire de la voilure de la coalition. Les Britanniques et les Tchèques ont d’ores et déjà annoncé un retrait partiel ou total de leurs forces d’Irak.

Le Monde le 25 mars à 22h38
Vos témoignages
 
Je suis réanimateur. Heureusement que la plupart (60 à 80%) des patients admis dans nos services de Medecine Intensive Réanimation vont guerir! D’où l’investissement considérable en personnel, médecins et infirmières et matériel (les fameux respirateurs entre autres). D’où aussi la passion qui nous anime tous de tout faire pour tirer nos malades de ce mauvais pas. Mais nous ne pourrons le faire qu’un si nous ne sommes pas débordés, que si vous ne vous contaminez pas trop vite les uns les autre, que si vous restez chez vous. En ce moment nous travaillons à la fois avec passion et la trouille au ventre. La trouille d’en laisser sur le bas côté. Ce serait un traumatisme plus grand encore pour nos équipes. Enfin un mot sur Raoult: il n’y a pas de débat sans nos services. Il n’y a rien ou si peu qui suggère que la chloroquine. Son étude n’a aucun intérêt, voire est un fake. D’autres études avec la chloroquine utilisée comme antiviral ont suggéré des effets délétères. Néanmoins, sous la pression, nous l’étudierons. Faites confiance à la recherche et aux faits établis. Pas aux intox.

-Un réanimateur
Voir plus

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.