Coronavirus : plus de 1 500 morts en Chine, un premier cas détecté sur le continent africain

Le ministre de la santé égyptien a fait état d’une personne contaminée par le 2019-nCov. Le porteur de la maladie a été hospitalisé en quarantaine.

Le Monde avec AFP Publié le 14 février 2020 à 22h02 - Mis à jour le 15 février 2020 à 09h40

Temps de Lecture 2 min.

Le bilan de l’épidémie du nouveau coronavirus a dépassé samedi 15 février 1 500 morts en Chine, et le premier cas de contamination en Afrique a été constaté, en Egypte. Le porteur de la maladie, qui n’est pas égyptien, a été hospitalisé en quarantaine, a précisé le ministère de la santé égyptien.

Près de 66 000 cas de contamination ont désormais été enregistrés en Chine, dont au moins 1 716 parmi les médecins et les infirmiers travaillant au contact des malades, selon le décompte de la Commission nationale de la santé, qui fait office de ministère. Les autorités ont révélé que six membres du personnel soignant étaient morts, soulignant les risques qu’ils encourent dans des hôpitaux débordés.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Dans Wuhan frappée par le coronavirus, la détresse des patients

La grande majorité (1 102) de ces contaminations en milieu hospitalier ont eu lieu à Wuhan (centre), chef-lieu de la province du Hubei et berceau de l’épidémie de pneumonie virale Covid-19. Cette annonce survient une semaine après la mort, due au virus, d’un médecin qui avait tenté d’alerter les autorités mais avait été réprimandé par la police. Son décès avait provoqué la colère sur les réseaux sociaux.

En raison d’un afflux de patients dans les hôpitaux du Hubei et d’une pénurie de fournitures de protection (masques, combinaisons intégrales), une partie du personnel soignant se retrouve à la merci d’une contamination.

Contamination dans une vingtaine d’Etats

La commission nationale de la santé a fait état samedi de 143 nouveaux décès en Chine continentale (hors Hongkong et Macao) lors des dernières vingt-quatre heures, portant le total à 1 523 morts. La Chine concentre 99,9 % des décès dus au coronavirus enregistrés dans le monde. Jusqu’à présent, seuls le Japon et les Philippines ont fait état chacun d’un mort sur leur territoire.

Ailleurs dans le monde, l’épidémie de Covid-19 maintient les autorités en alerte, avec plusieurs centaines de cas confirmés de contamination dans une vingtaine d’Etats. Les personnes malades aux Etats-Unis avec des symptômes de grippe mais ayant un dépistage négatif pour la grippe seront testées pour le nouveau coronavirus, ont annoncé vendredi les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Coronavirus : le nombre de cas bondit en Chine après un changement dans le mode de détection

Le principal foyer d’infection hors de Chine reste le paquebot de croisière Diamond-Princess, à l’isolement au Japon près de Yokohama (est) : 218 cas de contamination y ont été confirmés, dont 44 nouveaux cas annoncés jeudi. Les autorités nippones ont commencé vendredi à évacuer du bateau certains passagers âgés et de santé fragile, dont les tests au nouveau coronavirus se sont révélés négatifs. L’ambassade américaine au Japon a annoncé dans une lettre adressée aux ressortissants américains présents à bord son intention d’envoyer un avion dimanche, ajoutant que ces personnes devront respecter une quarantaine supplémentaire de 14 jours à leur arrivée aux Etats-Unis.

Par ailleurs, les centaines de passagers d’un navire de croisière américain, le Westerdam, ont pu débarquer vendredi au Cambodge : le bateau avait erré en mer plus de dix jours, cinq ports asiatiques lui interdisant d’accoster par crainte du coronavirus.

En France, 181 premiers rapatriés de Wuhan ont quitté vendredi un centre de vacances près de Marseille (sud), où ils étaient confinés depuis quatorze jours.

Lire aussi Comment les confinés du coronavirus trompent l’ennui
Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Retrouvez tous nos articles sur le coronavirus dans notre rubrique

Sur l’épidémie

Et aussi :

Le Monde avec AFP

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.