Le Pr Feuillage fait rire de l’effondrement

Sur Youtube, Mathieu Duméry s’est fait connaître avec ses chroniques écologiques à l’humour cru.

Par Publié le 13 février 2020 à 08h00 - Mis à jour le 18 février 2020 à 10h16

Temps de Lecture 5 min.

« Hé la mer monte! » est un show scientifique destiné au grand public sur le changement climatique et son impact sur le littoral, avec le chercheur Eric Chaumillon, Professeur Feuillage et le dessinateur Guillaume Bouzard.
« Hé la mer monte! » est un show scientifique destiné au grand public sur le changement climatique et son impact sur le littoral, avec le chercheur Eric Chaumillon, Professeur Feuillage et le dessinateur Guillaume Bouzard. @Darri

« Salut les petits chasseurs-cueilleurs ! » C’est ainsi que Mathieu Duméry, alias Professeur Feuillage, apostrophe les internautes dans ses chroniques écologiques, diffusées sur sa chaîne Youtube Feuillage depuis 2014. Un programme à l’humour cru et grivois qu’il a créé avec sa compagne Lénie Chérino, qui joue son assistante sexy Sophie dans les vidéos. Les éoliennes, la biodiversité, le plastique dans les océans, le déclin des abeilles, les gaz de schiste… tous les grands thèmes liés à l’écologie y passent.

« On pense que l’humour est une arme de sensibilisation massive, alors on vous parle souvent d’écologie le poing levé et un doigt dans le cul ! », annonce le duo sur leur page Youtube, qui ne rate aucune blague de mauvais goût et rassemble une communauté de 125 000 fans. En tout, 22 épisodes d’une dizaine de minutes chacun ont été coproduits par France TV. Mais ne vous méprenez pas, sous leurs airs déjantés et racoleurs, Mathieu et Lénie s’appuient sur un travail journalistique et des études scientifiques robustes.

Ici pas de langue de bois, mais des propos cash, quitte à choquer plus d’un internaute. Dans l’un des derniers épisodes sur l’agroécologie, on assiste ainsi au débat savoureux entre un lobby de l’agriculture intensive, « une belle petite bombe de merde » et Chantal Ternatif, une parcelle en permaculture.

Sur Youtube, le Professeur Feuillage (Mathieu Duméry) diffuse des chroniques écologiques depuis 2014.
Sur Youtube, le Professeur Feuillage (Mathieu Duméry) diffuse des chroniques écologiques depuis 2014. @capture d'écran Youtube.

Les premiers épisodes payés en fromages

Quand le duo a commencé, « l’écologie était encore très stigmatisée, raconte Mathieu. Dans l’esprit des gens, un écolo c’était soit un baba cool avec des cheveux filasses, soit un politique qui faisait de beaux discours et repartait avec sa grosse bagnole, soit des activistes de Sea Sheperd. On a voulu démystifier l’engagement. » A l’époque, ils sont parmi les premiers youtubeurs à se saisir de ces thématiques avec Bridget Kyoto, une autre youtubeuse connue des communautés engagées. Les premiers épisodes sont tournés avec zéro budget, dans un squat parisien. « Je les ai payés avec 25 kg de fromages que j’avais récupéré au Salon de l’Agriculture où j’animais un stand », confie Mathieu Duméry.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Inondations, biodiversité… l’adaptation au dérèglement climatique au cœur du 4e conseil de défense écologique

Car avant de devenir Pr Feuillage et de rejoindre la nouvelle équipe de l’émission C’est Toujours pas Sorcier, diffusée sur France TV depuis décembre 2019, Mathieu Duméry a connu plusieurs vies. Ancien journaliste, il démarre à Canal+, travaille déjà sur l’émission C’est pas Sorcier avec Fred et Jamy. « Je pensais que les journalistes étaient tous des Tintins. En fait pas du tout, je m’ennuyais. » Il se tourne alors vers le monde du théâtre, pensant que ça serait « plus fun. Echec, les comédiens sont à 80 % maniaco-dépressifs. »

Alors Mathieu trace sa route, tourne une soixantaine de vidéos pour voyages SNCF, anime un jeu télévisé à Budapest, multiplie les expériences d’animation dans des foires. « J’ai appris à faire du direct avec du rien », résume t-il. Ses racines écolos il les tient de sa mère « qui recueillait plein d’animaux blessés et passait son temps à s’engueuler avec les chasseurs. Aujourd’hui, elle milite contre la corrida mais me propose du foie gras quand je vais manger chez elle. Tout le monde a ses contradictions. »

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Les 150 citoyens de la convention pour le climat esquissent leur vision de la France en 2030

« Avec eux, on va rigoler de choses graves »

Aujourd’hui Mathieu et Lénie ne tournent plus d’épisodes des chroniques écologiques mais multiplient les projets avec la publication d’un « Ecolobook. Comment devenir écolo sans devenir chiant », (éd. First) et une BD en projet.

L’année dernière, le Pr Eric Chaumillon, un vrai celui-ci, enseignant à l’Université de la Rochelle et spécialiste de la montée des eaux, l’a contacté pour monter un show scientifique décalé, « Hé… la mer monte ! ». « Dans les conférences grand public que je donnais, il y avait généralement peu de monde et surtout des anciens, raconte Eric Chaumillon. Je mène pourtant des recherches sur un sujet qui concerne toute la société et surtout les jeunes générations qui seront confrontées de plein fouet à la montée des eaux. Quand on parle de nature et de réchauffement climatique, par définition, c’est assez anxiogène et à la fin de chaque conférence, on se retrouvait un peu les bras ballants. »

Le Pr Chaumillon a l’idée de faire appel au Pr Feuillage en discutant avec sa fille ado, qui lui fait découvrir les youtubeurs engagés écolos. « Je me suis dit : avec eux on va rigoler de choses graves », poursuit Eric Chaumillon. Pari réussi, pour la première représentation de leur show « Hé… la mer monte ! » aux Francofolies de la Rochelle, l’été dernier, plus de 800 personnes se bousculent pour écouter le duo, accompagné par les dessins humoristiques de Guillaume Bouzard. Plusieurs dates ont suivi avec des jauges à plusieurs centaines de spectateurs, et d’autres sont prévues encore en 2020.

Un livre grand public, tiré de la conférence, vient d’être publié aux éditions Plume de carotte et une deuxième conférence, « La Mer contre-attaque », centrée sur la thématique de l’érosion du littoral vient d’être finalisée avec la présence d’un autre youtubeur, Max Bird.

Un livre grand public, tiré de la conférence « Hé...la mer monte! », vient d’être publié aux éditions Plume de Carotte.
Un livre grand public, tiré de la conférence « Hé...la mer monte! », vient d’être publié aux éditions Plume de Carotte. @Plume de carotte

L’émotion, moteur du changement

Comme de nombreux citadins, touchés par l’éco-anxiété, Mathieu et Lénie ont récemment quitté la région parisienne pour s’installer à Bayonne avec leur fille. « On payait un loyer trop cher par rapport à la qualité de l’air, raconte Mathieu Duméry. L’effondrement je l’attends autant que je l’appréhende. On ne sort pas de notre système capitaliste avec des beaux discours, des Biocoop et des Amap. Beaucoup de scientistes pensent que nous allons nous adapter, que la science va nous sauver. Voilà une thématique sur laquelle on peut avoir des débats philosophiques. Ça me fait peur, et en même temps ça me passionne. Alors, après des années de Youtube, ça me fait du bien de parler à des vrais gens dans les conférences. L’émotion passe, et c’est ça le vrai moteur du changement. »

Le Pr Feuillage et Eric Chaumillon de l’Université de la Rochelle seront présents au Festival Novaq. Ils donneront un extrait de leur show scientifique « Hé… La mer monte ! »

Les 9 et 10 avril 2020, la région Nouvelle Aquitaine, en partenariat avec Le Monde, organise deux jours de débats, conférences, pitchs et ateliers à l’espace Encan, à La Rochelle. Scientifiques, experts, entrepreneurs échangeront autour de quatre grands thèmes : l’agroécologie, l’océan, l’énergie et la santé.

L’explorateur Bertrand Piccard et Vandana Shiva seront les invités d’honneur de cette édition, qui aura pour fil rouge l’innovation au service du vivant.

Programme et inscription ici

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.