A technician scans test tubes containing live samples in the Laboratoty for the coronavirus disease (COVID-19) in the Robert Ballanger hospital in Aulnay-sous-Bois near Paris during the outbreak of the coronavirus disease in France, April 30, 2020. Seine-Saint-Denis, a mainly working class and multiracial suburb, was already lacking doctors and resources before the coronavirus crisis and has seen a bigger spike in mortality than neighbouring Paris. But despite being understaffed, teams at Robert Ballanger hospital reorganized to prioritize emergency health and have worked long hours, giving everything to fight the virus. Picture taken April 30, 2020. REUTERS/Gonzalo Fuentes
GONZALO FUENTES / REUTERS

Ce que contiendront Sidep et Contact Covid, les fichiers de suivi des « cas contacts »

Par

Publié le 08 mai 2020 à 10h18 - Mis à jour le 11 mai 2020 à 07h50

Alors qu’un long déconfinement va débuter le 11 mai, les autorités veulent éviter une reprise de l’épidémie de Covid-19, qui a déjà fait plus de 25 000 morts en France. Un point-clé de la stratégie du gouvernement : l’identification rapide de toute personne ayant été proche d’un malade, afin de lui faire passer également un test et, le cas échéant, l’isoler afin qu’elle ne propage pas la maladie. C’est ce que l’on appelle le suivi des « cas contacts » (ou « contact tracing »).

L’exécutif souhaite, grâce à ce suivi, « identifier rapidement 75 % des personnes infectées », même lorsque ces dernières ne présentent pas de symptômes du Covid-19, selon une instruction ministérielle en date du 6 mai que Le Monde a pu consulter. L’article 6 de la loi prolongeant l’état d’urgence sanitaire prévoit, pour cela, la mise en place d’un nouveau « système d’information ». Son fonctionnement s’appuie sur deux bases de données médicales spécifiques : les fichiers Sidep et Contact Covid. Ces bases de données devaient être prêtes dès lundi 11 mai, mais leur mise en oeuvre, dans la foulée de la loi de prorogation de l’état d’urgence sanitaire, a pris du retard. Le décret leur donnant naissance sera publié « avant la fin de la semaine », ont expliqué lundi Emmanuel Macron et Edouard Philippe dans un communiqué.

  • Sidep, pour identifier les malades

Le fichier Sidep – pour « service intégré de dépistage et de prévention »est une base nominative qui contiendra l’intégralité des résultats des tests PCR qui seront réalisés à partir du 11 mai. Ces tests permettent de déceler le patrimoine génétique du virus SARS-CoV-2 dans des prélèvements nasopharyngés. Ces derniers devraient être très nombreux : le gouvernement espère en réaliser 700 000 par semaine.

Un test réalisé dans un Ehpad, à Asnières, le 16 avril.

Cette base de données sera remplie par les laboratoires et par tout organisme habilité à réaliser un test au Covid-19. Sidep servira aussi à la surveillance globale de l’épidémie par les autorités sanitaires – mais à partir de données expurgées des éléments identifiants les personnes tels les noms, adresses, etc.

Selon plusieurs documents transmis aux laboratoires par l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) – qui hébergera la base de données – que nous avons pu consulter, les autorités prévoient aussi que ce fichier abonde, de manière « pseudonymisée », le Health Data Hub, la controversée plate-forme d’analyse de données médicales.

Il vous reste 80.19% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.