Notre sélection de jeux vidéo devenus gratuits pour le confinement

« Tomb Raider », « Mini Metro », « Enterre-moi, mon amour »… Les développeurs de ces (excellents) jeux pour ordinateurs et smartphones multiplient les initiatives, pour mieux faire passer la pilule du confinement.

Par Publié le 23 mars 2020 à 18h27 - Mis à jour le 24 mars 2020 à 20h27

Temps de Lecture 5 min.

« Alto’s Adventure ».
« Alto’s Adventure ». SNOWMAN

Comment s’occuper, quand on ne peut pas sortir de chez soi ? Pour aider les confinés à s’occuper, des dizaines de développeurs et d’éditeurs de jeux vidéo ont décidé d’offrir gratuitement un ou plusieurs des jeux de leur catalogue.

Généralement tout public, rarement très récents mais toujours pertinents, les jeux de cette sélection vous permettront de vous distraire sans débourser un centime.

  • « Child of Light » et « The Lapins Crétins » (PC)

Ubisoft a annoncé, vendredi 20 mars, la mise à disposition gratuite de deux jeux PC de son catalogue, tous les deux parfaits pour des jeunes joueurs.

Child of Light est un charmant jeu vidéo d’aventure et de plate-forme dans lequel on incarne la petite princesse Aurora, qui parcourt le royaume de Lemuria à la recherche de nouveaux pouvoirs. Il ne sera cependant disponible qu’à partir du mardi 24 mars, à 14 heures, et jusqu’à vendredi.

En attendant, dans un style plus éducatif, il est toujours possible de télécharger gratuitement le très instructif The Lapins Crétins : Apprends à coder !, qui propose au jeune public d’apprendre les bases de la programmation… tout en s’amusant. Le pari n’était pas gagné d’avance, mais il est réussi.

« Child of Light ».
« Child of Light ». Ubisoft
  • « Tomb Raider » (PC)

C’est peut-être le plus gros des jeux « offerts » des derniers jours : Tomb Raider, pas l’original de 1996, mais l’excellent reboot de 2013. C’est aussi le jeu le plus « gamer » de la sélection, pas nécessairement accessible aux néophytes, pas plus qu’il n’est à mettre entre les mains des enfants ou des ados : il raconte le rude combat de la jeune Lara Croft pour sa survie, dans une île pas si déserte, pleine de miliciens antipathiques et d’esprits mal intentionnés.

Pour les plus grands, c’est un titre à télécharger absolument, si vous avez un PC capable de faire tourner des jeux en 3D, et idéalement une manette. A noter que le spin-off Lara Croft and the Temple of Osiris est également gratuit sur PC. Moins indispensable, il présente cependant deux avantages : celui d’être bien moins violent, et donc recommandable dès 12 ans, et celui, surtout, d’être jouable à quatre simultanément, sur un même écran.

« Tomb Raider ».
« Tomb Raider ». Crystal Dynamics
  • « Mini Métro » (smartphones)

Ses mérites ont été à de nombreuses reprises vantés dans les colonnes de Pixels, et sa gratuité nouvelle en fait un indispensable : Mini Métro est un jeu minimaliste, presque abstrait, simple et beau, comme un plan de métro. Et pour cause : il s’agit de dessiner, du bout du doigt, le réseau d’une ville en perpétuelle expansion. Redoutablement accrocheur.

A télécharger sur smartphone Android ou iPhone.

  • « Alto’s Odyssey » (smartphones)

Un paysage oriental, un soleil qui n’en finit pas de passer et un héros lâché sur une planche dans des dunes sans fin : voilà le pitch d’Alto’s Odyssey, jeu de glisse tout en douceur. Plus que son principe assez basique, on apprécie son ambiance contemplative, sa musique arabisante lounge et relaxante et ses niveaux qui se teintent, peu à peu, de caprices météorologiques et d’acrobaties de plus en plus folles. Une certaine idée de l’apesanteur.

Disponible sur smartphone Android ou iPhone. A noter que sa suite, Alto’s Adventure, est gratuite elle aussi.

« Alto’s Odyssey ».
« Alto’s Odyssey ». TEAM ALTO
  • « Prune » (iPhone et iPad)

Jeu de jardinage poétique, Prune propose d’entretenir un arbre (on coupe les branches inutiles du bout du doigt) de manière à ce qu’il pousse vers la lumière du soleil. Un principe simple, qui se complique progressivement avec d’aimables énigmes et de petits puzzles.

Prune est disponible gratuitement sur les appareils iOS, mais reste payant sur Android.

« Prune ».
« Prune ». Joel McDonald
  • « Superbrothers : Sword & Sworcery EP » (smartphones)

Superbrothers : Sword & Sworcery EP est ce qu’il faut bien appeler un jeu d’aventures, même s’il est loin des canons du genre. C’est même un jeu profondément expérimental, certes narratif (une histoire de chevalier qui s’aventure dans une montagne pleine de mystères), mais qui ne ressemblait à rien de connu à sa sortie en 2011 et reste encore aujourd’hui un titre très curieux, dans la veine d’un Kentucky Route Zero.

Un jeu qui s’adresse en premier lieu aux esthètes du jeu vidéo à la recherche d’expériences différentes, mais qui, parce qu’il ne demande pas spécialement d’adresse, ni de connaître la grammaire classique du jeu vidéo, reste accessible à tous.

Disponible sur iPhone, iPad et téléphones Android.

« Superbrothers : Sword & Sworcery EP ».
« Superbrothers : Sword & Sworcery EP ». Superbrothers
  • « Mu Cartographer » (PC)

Impossible de sortir de chez soi ? Pas grave : Mu Cartographer propose d’explorer des paysages fantasmagoriques, aux commandes de ce qui semble être une sorte de drone, chargé de cartographier les contours d’un monde inconnu. Bizarre, intrigant, totalement expérimental lui aussi mais superbe à sa manière, ce jeu d’exploration psychédélique est gratuit sur PC et Mac.

« Mu Cartographer ».
« Mu Cartographer ». Titouan Millet
  • Des démos à surveiller

A défaut de pouvoir accéder à des jeux complets, il est possible de s’essayer, comme au bon vieux temps, à des versions de démonstration certes raccourcies, mais gratuites.

Dans le cas du jeu français Legend of Keepers, il s’agit même d’un « prologue » à l’aventure principale, sortie jeudi 19 mars. L’occasion de se familiariser avec les mécaniques de ce titre qui nous propose de prendre le contrôle de créatures démoniaques, chargées de protéger le trésor accumulé par un seigneur des ténèbres des incursions de gentils héros. Un renversement des valeurs qui évoque l’antique Dungeon Keeper, même si l’influence principale est plutôt à chercher du côté de Darkest Dungeon.

Disponible sur PC, par exemple sur GOG.

« Legend of Keepers ».
« Legend of Keepers ». Goblinz Studio
  • Des développeurs à contacter

Sur les réseaux sociaux, plusieurs développeurs qui, pour une raison ou une autre, ne pouvaient pas mettre gratuitement à disposition leurs jeux se sont néanmoins proposés de les offrir, au cas par cas, aux personnes qui ne pourraient pas se permettre de les acheter.

C’est le cas de la développeuse de One Night Stand, qui propose d’offrir le jeu à ceux qui lui en feraient la demande sur Twitter, mais aussi des développeurs de deux des chouchous de l’équipe de Pixels, Enterre-moi, mon amour (inspiré d’un grand format du Monde) ou encore de Glittermitten Grove, mignon jeu de gestion de fées en apparence, expérience totalement délirante en réalité.

  • Des boutiques qui offrent régulièrement des jeux

Les jeux gratuits ne sont pas une nouveauté sur l’Epic Games Store : chaque semaine, la boutique du développeur de Fortnite offre un ou deux jeux PC à ses utilisateurs.

Mais il convient de signaler l’offre de la semaine, qui s’achève jeudi 26 mars : outre le jeu de hacker en monde ouvert Watchdogs, est offert l’incroyable The Stanley Parable.

Kafkaïen, hilarant, intrigant, il raconte l’histoire d’un employé qui n’arrive pas à quitter son bureau. Un jeu pas vraiment de circonstance on vous l’accorde, mais absolument indispensable, qu’il faut avoir testé au moins une fois. Ou, plutôt, au moins deux, chaque partie proposant une conclusion différente.

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.