Trois ans après son lancement, le quiz en ligne HQ ne répond plus

Forte de 2,38 millions d’utilisateurs simultanés à son apogée, l’application n’a pas réussi à trouver un modèle économique satisfaisant.

Par Publié le 17 février 2020 à 14h18

Temps de Lecture 1 min.

HQ permettait aux candidats qui répondaient correctement à douze questions de gagner de l’argent.
HQ permettait aux candidats qui répondaient correctement à douze questions de gagner de l’argent. Crédit : Intermedia Labs

C’était censé être « l’avenir de la télévision » : lancée à l’été 2017, l’application de quiz en ligne HQ s’est arrêtée la semaine dernière. Dans un courriel interne obtenu par CNN Business, Rus Yusupov, le président de HQ, expliquait jeudi 13 février que, faute d’investisseur, l’entreprise cessait immédiatement toute activité. Toujours selon le même courriel, l’entreprise venait alors de voir un investisseur prometteur abandonner la table des négociations. Les vingt-cinq employés de l’entreprise ont été immédiatement licenciés.

Le principe de HQ était pourtant redoutable. Deux fois par jour en semaine (une fois pendant le week-end), l’application diffusait, en direct, de courtes émissions de quinze minutes, durant lesquelles un animateur ou une animatrice proposait douze questions aux centaines de milliers de candidats présents. Ceux qui faisaient un sans-faute se partageaient une somme allant de quelques centaines à plusieurs milliers de dollars.

Lire aussi HQ Trivia, l’appli de quiz qui veut gagner des millions (de joueurs)

Après avoir connu un pic de popularité en 2018 avec 2,38 millions d’utilisateurs simultanés, l’application a enchaîné les déconvenues et vu sa popularité s’émousser progressivement. L’année 2018 s’était conclue par le décès de Colin Kroll, cofondateur de l’entreprise, mort d’une overdose. En avril 2019, Scott Rogowsky, le présentateur-vedette du programme, en abandonnait l’animation, tandis qu’en juillet l’entreprise procédait à une première vague de licenciements.

Une économie fragile

Le modèle économique de HQ a toujours été compliqué, distribuant des prix plusieurs fois par jour, sans pour autant imposer d’abonnements ni de publicités traditionnelles à ses utilisateurs. Malgré tout, des partenariats commerciaux et des événements sponsorisés avaient permis, sans que cela ne soit suffisant, à l’entreprise de gagner des dizaines de millions de dollars.

En France, des émissions comparables, telles que Cash Show, Flashbreak ou Bethewone, s’étaient lancées dans la foulée de HQ. Parmi ces pionniers, Quidol est la seule encore aujourd’hui en ligne.

Lire aussi Comment fonctionnent ces quiz qui vous font gagner de l’argent ?

Sur les réseaux sociaux, l’annonce de l’arrêt de HQ a délié des langues. M. Rogowsky a ainsi expliqué que, selon lui, « HQ n’est pas mort de mort naturelle : il a été empoisonné par un cocktail létal d’incompétence, d’arrogance, de manque de vision et de délires sociopathiques ».

Il a également qualifié M. Yusupov, le président de l’entreprise, de « sociopathe ». En 2017, quelques mois après le lancement du service, M. Yusupov avait menacé M. Rogowsky de renvoi après que celui-ci avait accordé une interview au site The Daily Beast.

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.