Salade d’aubergine vinaigrée.
Marc Grossman

Quatre salades pour pique-niquer, confinés ou déconfinés

Par

Publié le 11 mai 2020 à 14h34

Tous les départements de France ne sont pas encore autorisés à pique-niquer, mais on peut déjà tous s’échauffer avec cette farandole de salades complémentaires à partager. Elles ont été imaginées par Marc Grossman, un Américain expert en la matière. Dans ses trois enseignes à Paris (Bob’s Juice Bar, Bob’s Kitchen, Bob’s Bake Shop), on se régale de légumes rôtis au houmous, de bagels avec du pain fait maison… et de super salades !

Les salades sont prévues pour environ 4 personnes.

Salade blue cheese

Marc Grossman

« La sauce blue cheese, c’est vraiment l’Amérique ! C’était d’ailleurs ma sauce préférée quand j’étais petit. D’habitude, elle est faite avec de la crème, mais je préfère utiliser plutôt du yaourt à la grecque. et pas de doute qu’avec un roquefort français, la sauce sera meilleure que sa version américaine avec du bleu de supermarché ! N’oubliez pas les croûtons, c’est vraiment essentiel dans cette salade. »

  • un brocoli entier
  • 300 gr de pain rassis détaillé en cubes
  • huile d’olive
  • une salade iceberg ou romaine

Pour la sauce :

  • 250 gr de yaourt à la grecque
  • 150 gr de roquefort
  • Une gousse d’ail émincée
  • Sel et poivre
  • 30 ml de jus de citron

Préparer la garniture : préchauffer le four à 180 °C à chaleur tournante. Arroser les fleurettes de brocoli et les morceaux de pain un peu rassis avec de l’huile d’olive (vous pouvez être assez généreux !). Saler, poivrer. Enfourner 20 minutes environ, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Préparer la sauce : détailler le fromage et le mélanger avec le yaourt, l’ail et le jus de citron. Saler et poivrer. Ajouter de l’eau pour délayer jusqu’à obtenir l’épaisseur désirée. Non diluée, la sauce peut être un excellent dip où tremper des crudités ou des légumes rôtis.

Salade de nouilles froides à la sauce sésame

Marc Grossman

« Les nouilles froides au sésame sont une entrée incontournable des restaurants chinois aux Etats-Unis. Pour moi, c’est un souvenir d’enfance, et j’en suis particulièrement friand en cette période où on ne peut plus manger dehors. Vous pouvez choisir de rendre ce plat plus ou moins épicé en variant la dose d’huile pimentée. »

  • 260 gr de nouilles de riz
  • Un demi-concombre coupé en tranches fines
  • une ciboule émincée
  • graines de sésame

Pour la sauce :

  • 45 ml d’eau
  • 1 gousse d’ail
  • 25 gr de gingembre
  • 45 gr de tahin (pâte de sésame) chinois
  • 30 ml d’huile de sésame
  • 45 gr de beurre de cacahuète
  • 30 ml de vinaigre de riz
  • 45 ml de sauce soja
  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 5 ml d’huile pimentée chinoise

Faire cuire les nouilles de riz. Les rincer à l’eau froide puis arroser d’un filet d’huile de sésame pour éviter qu’elles collent. Laisser refroidir.

Mixer l’ail, le gingembre et l’eau dans un blender (sinon, émincer à la main).

Rajouter à cette préparation le tahin, l’huile de sésame, le beurre de cacahuète, le vinaigre de riz, la sauce soja, le sucre et l’huile pimentée. Fouetter jusqu’à l’obtention d’une sauce homogène.

Verser la sauce sur les nouilles froides. Bien mélanger. Garnir avec le concombre, la ciboule émincée, des graines de sésame et un peu de l’huile pimentée si vous souhaitez relever le goût.

Si vous préparez cette recette à l’avance, gardez les nouilles au frigo et la sauce dans un bol séparé à température ambiante, et mélangez au dernier moment (car le froid fige la sauce).

Salade d’aubergine vinaigrée

Marc Grossman

« J’ai imaginé cette recette par hasard un jour au Bob’s café, quand j’ai mis des restes d’aubergine dans une boîte où il restait de la vinaigrette pour les emporter à la maison. Je les ai mangées quelques heures plus tard et c’était tellement bon que je me suis dit qu’il fallait que je rajoute ce plat à la carte ! »

  • un poivron rouge coupé en deux, épépiné, pédoncule ôté
  • deux grosses aubergines coupées en gros dés
  • huile de tournesol pour rôtir
  • sel et poivre
  • 200 gr de tomates coupées en dés
  • 250 gr de concombre coupé en dés

Pour la sauce :

  • 30 ml de vinaigre de vin rouge
  • 10 ml de jus de citron
  • 60 ml d’huile d’olive
  • sel et poivre gris
  • un peu d’origan séché
  • une gousse d’ail émincée

Préchauffer le four à 240 °C à chaleur tournante. Badigeonner les dés d’aubergines d’huile, les saler. Les passer au four environ 25 minutes avec le poivron (mettre le côté avec la peau vers le haut).

La peau du poivron doit être brûlée pour être pelée. L’aubergine doit être grillée mais ni brûlée ni ridée. Ne pas hésiter à la sortir plus tôt du four si besoin.

Quand les légumes ont refroidi, les mélanger avec les tomates et le concombre coupés en dés.

Préparer la vinaigrette en mélangeant tous les ingrédients. La verser sur les légumes.

On peut manger la salade immédiatement, mais elle est encore meilleure si on attend quelques heures ou une nuit pour que les aubergines s’imprègnent de la sauce.

Salade de poireaux-pommes de terre

Marc Grossman

« La texture et la douceur subtile des poireaux vont très bien avec les pommes de terre et l’aneth. J’aime bien l’idée de marier les pommes de terre avec une sauce qui ne soit pas à base de mayonnaise, pour changer. C’est une salade qui accompagne très bien des œufs brouillés, un plat de thon ou de poulet. »

  • 500 gr de pommes de terre coupées en gros dés
  • 325 gr de blanc de poireau coupé en rondelles
  • 30 ml d’huile d’olive

Pour la sauce :

  • une grosse échalote émincée
  • 15 ml de vinaigre de vin ou de cidre
  • 10 ml de moutarde à l’ancienne
  • 30 ml d’huile d’olive
  • un bouquet d’aneth
  • sel et poivre

Cuire les pommes de terre en dés en les plongeant dans une casserole d’eau froide. Faire bouillir jusqu’à ce qu’elles soient tendres, environ 10 minutes.

Faire revenir à la poêle le poireau dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’il soit tendre, environ 5 minutes.

Mélanger le reste des ingrédients pour faire la sauce, saler et poivrer.

Retrouvez toutes les recettes du Monde et leurs histoires sur Lemonde.fr/les-recettes-du-monde

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.