Trois desserts sucrés et régressifs à manger avec ou sans enfants

Tous les moyens sont bons pour se réconforter ! Voici trois recettes simples à réaliser, pleines de sucre et de saveurs de l’enfance. Promis, demain, ça sera épinards (à l’eau et sans crème) !

Par Publié le 25 mars 2020 à 23h39 - Mis à jour le 26 mars 2020 à 16h06

Temps de Lecture 5 min.

Pour lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19, parents et enfants cohabitent vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Les parents, et pourquoi pas avec les enfants – ça les occupera aussi –, vont devoir se mettre davantage aux fourneaux. On a décidé de les aider.

Crêpes Suzette : la recette facile de Benoît Castel

JULIE BALAGUE POUR M LE MAGAZINE DU MONDE

Vous avez de la pâte, vous avez du sucre ? Mais aussi des oranges et du Grand Marnier ? Alors vous êtes parés pour des Suzette. Celles du boulanger-pâtissier breton se savourent flambées et avec un caramel maison.

Temps de préparation : 45 min

Temps de cuisson : 15 min

Difficulté : facile

Ingrédients pour une vingtaine de crêpes

Pâte à crêpes :

  • 190 g de farine
  • 60 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • les graines d’une gousse de vanille
  • les zestes d’une orange et d’un citron
  • 200 g d’œufs battus (soit 3 à 4 œufs)
  • 30 g de beurre
  • 430 g de lait entier

Sauce Suzette :

  • 180 g de sucre blanc
  • le jus de 2 oranges fraîches
  • 25 g de beurre
  • 20 cl de Grand Marnier
  • l’écorce d’une orange, émincée en filaments fins

Etape 1 : la pâte (à préparer idéalement la veille)

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, le sel, les grains de vanille, les zestes d’agrumes. Ajouter progressivement les œufs, en mélangeant bien à la spatule, pour obtenir un résultat homogène.

Chauffer un tiers du lait avec le beurre pour le faire fondre doucement. Une fois le beurre fondu, éteindre le feu et ajouter le reste du lait. Incorporer le lait et le beurre au reste de la préparation et bien mélanger.

Etape 2 : la sauce Suzette

Faire blanchir les filaments d’écorce d’orange dans l’eau bouillante. Réaliser un caramel à sec très blond. Déglacer le caramel avec le jus d’orange et ajouter le beurre, qui va fondre délicatement. Ajouter les filaments d’orange dans la préparation. Mélanger vivement avec le Grand Marnier, puis porter à ébullition pour obtenir une texture sirupeuse.

Etape 3 : la cuisson des crêpes

Faire cuire les crêpes en étalant une petite louche de pâte dans une poêle en acier graissée, sur feu bien chaud. A l’aide d’un gros pinceau, badigeonner chaque crêpe de la préparation Suzette (à l’intérieur et à l’extérieur), les plier en 2 ou en 4 et les disposer dans un plat. Verser le reste de la préparation sur les crêpes et faire flamber au Grand Marnier. Déguster aussitôt.

Pompe à l’huile : la recette traditionnelle de Maguelonne Toussaint-Samat

Julie Balagué pour M Le magazine du Monde

Ce gâteau provençal issu de la tradition des treize desserts évoquait pour l’historienne de la gastronomie la douceur de l’enfance et la nostalgie des bonnes choses d’autrefois.

Temps de préparation : 1 h 30

Temps de cuisson : 40 min

Temps de repos : 3 h 30

Difficulté : moyen

Ingrédients pour 8 à 12 personnes

  • 1 tasse à café d’eau de fleur d’oranger
  • 25 g de levure de boulanger
  • 1 kg de farine
  • 1 zeste d’orange frais, finement râpé
  • 300 g de sucre fin ou cassonade
  • 5 œufs entiers
  • 1 jaune d’œuf
  • 200 g de beurre pommade
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 50 g de raisins secs (trempés dans l’eau)
  • 150 g de fruits confits
  • 1 orange confite
  • 100 g de sucre brisé

Etape 1 : la pâte levée

Délayer la levure de boulanger dans la tasse d’eau de fleur d’oranger, puis l’incorporer à 250 g de farine. Faire lever dans un saladier recouvert d’un torchon, dans l’endroit le plus tiède de la maison.

Etape 2 : le pétrissage de la pâte

Deux heures plus tard, disposer le reste de la farine (750 g) en fontaine sur la table. En son milieu, mettre le sucre fin, 3 œufs battus et le zeste d’orange très fin.

Pétrir et incorporer progressivement les 2 autres œufs entiers, puis la pâte levée. Continuer à pétrir jusqu’à ce que la pâte ferme se détache des doigts. Il est important de le faire à la main, car la chaleur de la paume a son rôle à jouer dans la finesse de la pâte. Ajouter peu à peu le beurre, puis l’huile, sans cesser de pétrir, et enfin les fruits confits et les raisins secs gonflés.

Etape 3 : la formation de la couronne

Quand toute la matière grasse est incorporée dans la pâte, tirer celle-ci pour former un boyau et le refermer en couronne. Poser la pâte ainsi formée sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier huilé. Laisser lever encore 1 h 30.

Etape 4 : la cuisson

Badigeonner la pompe avec le jaune d’œuf, tracer de petites incisions tout autour de la pâte et enfourner à 180 °C pendant 30 à 40 min. Lorsque le gâteau est pratiquement cuit, le saupoudrer de sucre brisé, et disposer des cerises et oranges confites sur le dessus, en les enfonçant un peu. Réenfourner 5 min, sortir, placer la brioche sur une grille et déguster tiède ou froid.

Gâteau au yaourt : la recette basique de Clotilde Dusoulier

Julie Balagué pour M Le magazine du Monde

Ce dessert est si simple à réaliser qu’il sert généralement de première expérience culinaire dans les écoles maternelles. C’est ainsi que l’a découvert la blogueuse de Chocolate & Zucchini.

Temps de préparation : 15 min

Temps de cuisson : 30 min

Difficulté : facile

Ingrédients pour 6 à 8 personnes

  • 2 yaourts nature (2 pots de 125 g chacun)
  • 150 g de sucre de canne bio (1 pot 1/2)
  • 3 œufs
  • 80 ml d’huile végétale (colza ou tournesol, 3/4 de pot)
  • 190 g de farine (3 pots)
  • 100 g de poudre d’amandes (1 pot 1/2)
  • 1/4 c. à c. de sel
  • 2 c. à c. de levure chimique

Etape 1 : le moule à gâteau

Préchauffer le four à 180 °C. Chemiser un moule rond (de 25 à 28 cm de diamètre) de papier sulfurisé ou le beurrer.

Etape 2 : le mélange

Dans un grand cul-de-poule, fouetter ensemble les yaourts, les œufs, le sucre et l’huile. Dans un autre récipient, mélanger tous les ingrédients secs (farine, poudre d’amande, sel, levure), puis les incorporer à la spatule dans le mélange liquide. La farine doit disparaître, mais il est normal qu’il y ait des grumeaux : il ne faut pas trop travailler la pâte pour que le gâteau reste bien moelleux.

Etape 3 : la cuisson du gâteau

Verser sans attendre dans le moule (car dès que la levure est en contact avec l’humidité, elle commence à réagir). On peut saupoudrer le dessus d’un peu de sucre pour ajouter un côté croustillant. Cuire au four jusqu’à ce que le gâteau soit doré, environ 25 à 30 min.

Lire aussi : les recettes du « Monde »

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.