Tunisie : « Une destination parfaitement sécurisée pour les étrangers »

Entretien avec Jean-François Rial, Pdg de Voyageurs du Monde.

Par Publié le 30 janvier 2015 à 19h14 - Mis à jour le 19 août 2019 à 13h36

Temps de Lecture 1 min.

Les Français bouderaient la Tunisie comme tous les pays arabes, sans véritable distinction. Cette attitude est-elle fondée ?

Si un pays arabe peut être l’exemple à suivre dans le cadre des révolutions arabes, c’est bien la Tunisie. Il faut donc l’aider afin qu’elle puisse devenir le guide des autres peuples arabes. C’est une destination parfaitement sécurisée pour les étrangers. La bouder est injuste, alors que son accueil y est exceptionnel.

Le café traditionnel maure Sidi M'Rabet dans la médina de Tunis.

Comment donner envie à nos concitoyens d’y programmer des voyages ?

La Tunisie, c’est bien sûr le soleil le moins cher et le moins loin de France… Par ailleurs, sa culture est immense, sa cuisine délicieuse, et la gentillesse de sa population légendaire. En outre, apporter des devises au peuple tunisien lui permettra de faire sa révolution démocratique de la façon la plus paisible possible.

Lire aussi La Tunisie hors des circuits balnéaires

Comment faut-il interpréter les mises en garde du Quai d’Orsay ? Sont-elles justifiées ?

Les conseils du Quai d’Orsay sont globalement bons. En Tunisie, par exemple, on peut circuler partout sauf dans les régions frontalières de la Libye. Il est urgent de ne pas boycotter les pays musulmans, sauf à les stigmatiser et à assimiler leurs peuples si chaleureux aux terroristes djihadistes !

Tout voyagiste n’a-t-il pas intérêt à dédramatiser les risques ?

Voyageurs du monde ne programmait guère la Tunisie et notre soutien à ce pays n’entre pas dans une démarche économique ou mercantile. Par ailleurs, programmant tous les pays du monde, la désaffection de telle ou telle zone ne nous pose guère de problème. Mais quand on est voyagiste on a une vraie responsabilité sociétale, celle d’une entreprise dont le métier est de rapprocher les peuples. On est peut-être juge et partie, mais il nous faut assumer cette position et ne pas lâcher sur nos valeurs essentielles, celles de l’universalisme, de l’humanité.

Voir les contributions

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.