Envie de nature, bruits de perçeuse et conseils week-end : une journée dans nos vies déconfinées

Notre direct consacré à nos vies à l’heure de l’épidémie due au coronavirus recueille vos témoignages et partage conseils, initiatives et bonnes nouvelles.

  • Après la vie en temps de confinement, Le Monde consacre un direct à la vie pendant le déconfinement relatif à la pandémie de Covid-19.
  • Cet espace de conversation vise à recueillir vos témoignages et vos interrogations.
  • Nous partageons des conseils, des idées et des articles portant sur des thèmes liés à cette situation nouvelle : enfants, télétravail, sport, culture, loisirs, recettes…
  • Mais également des initiatives solidaires, des bonnes nouvelles (car oui, il y en a !), des perles créatives ou encore des contenus pour changer un peu d’air, passer le temps… et rire, aussi.
  • Pour l’actualité et les questions liées à l’évolution de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde, nous vous invitons à consulter l’autre direct du Monde.

Au programme aujourd’hui :

  • Evasion, repos ou travail, racontez-nous votre premier week-end férié du déconfinement. Ce premier week-end férié du déconfinement va-t-il vous permettre de couper, de vous aérer, de vous détendre ? Témoignez en commentaires ou par courriel à [email protected].

Nos précédents directs (dé) confinés :

Aux manettes aujourd’hui :

  • Les journalistes Chloé Ripert et Nicolas Lepeltier.

Illustrations : Amélie Fontaine

Vous êtes toujours plus nombreux à nous lire sur ce direct, qui mobilise la rédaction, et à nous adresser vos encouragements, soyez-en remerciés. Pour soutenir cet effort collectif de longue durée, vous pouvez vous abonner au Monde. Dans cette période de crise majeure, nous avons besoin, plus que jamais, de l’appui de nos lecteurs fidèles.

Réagissez
Voir la nouvelle actualité
Le Monde le 22 mai à 18h01

Du bricolage au jardinage, en passant par les balades enivrantes dans les forêts vertes, sans oublier les premières marches sur le sable chaud et encore moins tous ceux qui travaillent… vous nous avez tout dit (ou presque) de votre premier week-end férié, déconfiné, ensoleillé, le trio gagnant. C'est donc l'heure de décerner les palmes, festival de Cannes virtuel oblige. 


 

  • La palme du courage revient à VivementLundi

Quel week-end ? Je suis médecin et travaille demain, avec pleins de patients qui ont trop attendu avant de consulter, et donc dans un état cata... Bon wk aux autres!

-VivementLundi

 
  • La palme de la carte postale ira à Isabelle, ça et là, des photos marines

 
  • La palme de l’humour (c’est très subjectif) sera décernée à (roulement de tambour)... Tortue !

Pas sûr qu'avec mon rythme de tortue en ce jour de congé je parvienne à vous envoyer une photo de mon lieu de balade préféré (bords de l'Erdre)... mais l'idée commence à me faire accélérer. Bisous !

-Tortue

 
  • La palme de la tristesse, on n’est pas heureux de vous la remettre, mais la vie n’est jamais toute rose en ce moment, et c’est bien de le rappeler, sera pour une de nos lectrices, qui nous a communiqué son témoignage par mail. 
 

Mon 1er w/e déconfinée... Je l'aurai passé... confinée.

Mari et enfants partis au vert, j'ai juste besoin d'être seule et de mettre on cerveau au repos, sans sollicitation aucune.

Je suis épuisée par l'hyper attention demandée par le télétravail, l'école à la maison, l'organisation de la maisonnée. 

Je vais à mon rythme.

 

Et pour finir, la palme musicale ne reviendra certainement pas à mon co-liveur. Mais ça, on évitera de le lui dire.

Sur ces bonnes paroles, nous vous souhaitons à toutes et à tous, un très beau week-end et nous comptons sur vous pour être présents à nos côtés, lundi, dès 14 heures. A lundi !

Le Monde le 22 mai à 18h00
Ça fait plaisir
Et hop un lecteur qui vous rejoint (pas question de laisser des petits trous dans le cœur) en pleine balade au bord de la rivière. Bisous !

-Tortue
 
On vous imagine aussi mignon que ça, c'est peu dire. Merci Tortue ! 
baby turtle GIF 
Le Monde le 22 mai à 17h57
Ils sont fadas
Oh la la merci ! Ben non le mètre c'est juste pour jouer à mesurer un peu tout ce qui bouge, comme le sketch de Gad Elmaleh à Ikea, vous voyez. Je suis aussi la Mathilde du balcon étroit et fleuri, c'est vous dire si je suis comblée. Bon weekend.

-Horizon maison
 
Bon week-end à vous aussi. (Ça va pas mieux !) 
Le Monde le 22 mai à 17h56
Vos témoignages
Hello le binôme de choc :-)Vous êtes terriblement cruels ! Toutes ces belles photos de mer, montagne, forêt et même jardin, ça fait mal à mon cœur de parisienne IM trop fauchée pour retrouver même un ersatz de mon Occitanie natale 😢Comme je suis trop accro pour vous planter là, je vais m'en faire un album à feuilleter dans mon appart avec vue sur des apparts, na !

-Chocolatine

C'est noté Pain au chocolat ! On vous dit rdv lundi pour la soirée diapos 
Le Monde le 22 mai à 17h55
Ça fait plaisir
Bonsoir, je suis déçue mais à un point... Aucune participation publiée aujourd'hui... Je vous avais même écrit un mail avec un poème et un Gif fait rien que pour vous d'une fleur du jardin, mais ma boîte mail refuse de l'envoyer. C'est la loose. Voici quand même le poème, qui personnes de son sens sans la pièce jointe (un Iris dans le vent) Bonjour encore le VifAujourd'hui que des retours négatifsÀ mes commentaires furtifsSur des sujets contemplatifsComme piquée au vifJe vous ai fait un GifQue j'espère plus attractifQue ce poème poussif

-Tristif

Ouf, il était moins une Tristif, que votre week-end soit agréable !! Et merci pour votre poème/haïku. 
Le Monde le 22 mai à 17h51
Ils sont fadas
Je me suis éclipsée un petit moment moi aussi, vous vous en étiez aperçus ? Juste le temps d'acheter un mètre à la petite mercerie en bas, vous savez ceux qui se rétractent tout seuls !

-Horizon new maison
 
Bien sûr. Un lecteur en moins, un petit trou dans notre cœur. C'est l'équation. Vous comptez faire du bricolage avec votre mètre ?  
Le Monde le 22 mai à 17h50
Miam
Ce week-end, on cuisine quoi ?

Envie de junk food ? Non, allez, on tient bon. Ce qui n'empêche pas de se préparer un très bon burger végétarien maison.
 
  • Ingrédients pour 2 burgers
     
Caviar d’aubergine :
1 grosse aubergine
1 tranche de pain d’épices émietté
1 c. à s. de sauce soja 3 c. à s. d’huile d’olive
10 g de tahini
3 branches de basilic effeuillé et ciselé
5 brins de ciboulette ciselée
1 petite échalote finement ciselée
1/2 citron

Steak falafel :
150 g de pois chiches non cuits
4 branches de persil plat effeuillé
4 branches de coriandre effeuillée
1 gousse d’ail pelée
1 petit oignon finement ciselé
1 c. à s. d’épices mélangées (cumin, piment, paprika)
1 c. à s. de bicarbonate de soude huile de friture neutre
2 pains buns
2 belles feuilles de laitue
1 tomate
2 tranches de cheddar ou de mimolette

Pickles de rhubarbe :
2 tiges de rhubarbe
200 ml d’eau
120 g de sucre
50 g de vinaigre blanc

Sauce tarator :
150 g de yaourt grec
30 g de tahini
le jus d’un demi-citron
1 pincée de cumin sel fin
 
  • Etape 1 : les pickles de rhubarbe

Couper très finement les deux tiges de rhubarbe. Porter à ébullition dans une petite casserole l’eau, le sucre et le vinaigre blanc. Ajouter la rhubarbe hors du feu et laisser reposer au moins 3 heures.
 
  • Etape 2 : la sauce tarator

Mélanger le yaourt grec, le tahini, le jus d’un demi-citron, le cumin, et ajuster en sel fin. Réserver au frais.
 
  • Etape 3 : le caviar d’aubergine

Cuire une grosse aubergine entière dans un four à 200 °C pendant 20 minutes.
Laisser refroidir, récupérer la chair et presser pour extraire un maximum d’eau.
Mélanger la chair d’aubergine avec le pain d’épices émietté, la sauce soja, l’huile d’olive, le tahini, le basilic, la ciboulette, l’échalote, le zeste râpé et le jus d’un demi-citron.
Goûter et rectifier en sel et poivre.
 
  • Etape 4 : le steak falafel

Laisser tremper une nuit dans un grand volume d’eau les 150 g de pois chiches non cuits.
Bien sécher les pois chiches dans un linge.
Les mixer très finement avec le persil, la coriandre et l’ail.
Ajouter l’oignon, les épices et le bicarbonate de soude.
Mélanger longuement jusqu’à obtenir une pâte uniforme.
Former entre les paumes deux falafels de la taille du pain et de 2 cm d’épaisseur.
Chauffer l’huile de cuisson (à 170 °C) et frire jusqu’à obtenir une belle couleur dorée (environ 4 minutes).
Poser sur du papier absorbant.
Couper les pains en deux, monter le burger avec les sauces, les pickles de rhubarbe, le fromage, la salade, les rondelles de tomate.

Déguster chaud.
Bon appétit !
 
Le Monde le 22 mai à 17h49
Ça fait plaisir
„on se croyait un peu seuls...“Mais non vous n’êtes pas seuls, on est tous là (pour) avec vous. On resterait même toute la (nuit) soirée

-Anna à Berlin
 
Alors, nous on dort la nuit, mais sinon, on est d'accord pour le reste ! ;)  
Le Monde le 22 mai à 17h47
Conseils
Ce week-end, on visite quoi ? 
 
Petit tour dans les galeries parisiennes qui viennent de rouvrir (après avoir appelé, pour prendre rendez-vous). Au menu de nos déambulations, les créatures inquiètes de Miriam Cahn, les dessins maritimes de Charles Le Hyaric, les flamboyances de Pilar Albarracin, et bien d’autres qu’on peut trouver sur une nouvelle application dédiée.
 
Le Monde le 22 mai à 17h45
Vos questions
Bientôt l'heure de se quitter... Dites, on se revoit lundi ? 10h ou 14h ? Avec un invité ou entre habitués ? Après toutes ces bonnes idées pour le week-end, je vous souhaite une très bonne fin de semaine à vous tous, et surtout bon repos !!

-Optimiste x3
 
Bien sûr ! Fidèles au poste. Le poste de 14 heures, j'entends. ;)  Pour l'invité, laissez-nous garder un peu de suspense ! 
D'ailleurs, je serai moi-même présente. (C'est embêtant ces accords, il n'y a plus aucun effet de surprise.) On s'y verra ! 
Le Monde le 22 mai à 17h42
Vos témoignages
On écouterait pas Yeke Yeke pour saluer le départ - trop tôt forcément - du grand Mory?

-Kante parti

Vous avez entièrement raison. Hommage au chanteur guinéen, mort à 70 ans. Les koras et les balafons sont en deuil !
 
Le Monde le 22 mai à 17h38
Mieux vaut en rire
3... 2... 1... TOP je suis revenu ! Je suis prêt pour la dernière ligne droite avant le weekend, l'estomac bien rempli ;)

-Lecteur gourmand
 
Si je ne m'abuse, ça fait plus de 30 minutes... 1 heure 01 très exactement. Mais nous sommes contents de vous revoir. Nous ne sommes pas rancuniers. (Pas trop).  
Le Monde le 22 mai à 17h30
Vos témoignages
Il est super votre Vif aujourd’hui, merci, merci! J’ai cherché une photo de Bernard l’ermite dans mon téléphone (vacances aux Maledives il y a quelques années) mais sans succès. J’adore ces petites bêtes...

-Anna à Berlin

Merci Anna à Berlin, on se croyait un peu seuls, alors on s'est permis des trucs... 
Le Monde le 22 mai à 17h29
Pause musicale

On se calme, on respire un grand coup, et c'est reparti pour la dernière demi-heure de notre live...


 
Le Monde le 22 mai à 17h24
Conseils
Ce week-end, on lit quoi (bis) ?
 
Le confinement a ajouté une difficulté à une entreprise déjà périlleuse : la parution mondiale et sans fuites, les 19 et 20 mai, de la suite de la saga Hunger Games, La Ballade du serpent et de l’oiseau chanteur, de l’Américaine Suzanne Collins, qui a « ressemblé à une mission pour la CIA », selon le directeur de collection chez PKJ, Xavier d’Almeida. « Texte remis trois mois avant la sortie, traducteur confiné en avance pour tout traduire à temps, mots de passe d’accès au texte qui changent régulièrement, quelques phrases différentes selon les pays pour tracer l’éventuelle fuite, clause de confidentialité signée par des dizaines de personnes… », l’éditeur n’avait jamais vu ça.
 
Un cinquième film à gros budget est d’ores et déjà programmé pour cette préquelle (suite qui prend chronologiquement place avant les titres précédents), dont un court extrait avait été dévoilé en janvier. On y découvrait que le récit, qui cette fois n’est pas écrit à la première personne, se centre sur le jeune Coriolanus Snow, bien avant qu’il ne devienne le président tyrannique de Panem et le grand ennemi de Katniss Everdeen, héroïne de la première trilogie, et symbole de la rébellion qui va causer la perte du dictateur.


 

« Hunger Games. La ballade du serpent et de l’oiseau chanteur », de Suzanne Collins : les racines du mal

Le Monde.frLa préquelle à la trilogie de romans pour adolescents « Hunger Games » paraît aujourd’hui, 20 mai : un best-seller qui tombe à point pour le déconfinement.
Le Monde le 22 mai à 17h23
Conseils
Ce week-end, on regarde quoi ?
 
Il faut prendre le temps d’observer soigneusement Shaker Heights (Ohio) et ses habitants pour se débarrasser de l’impression de déjà-vu qui enveloppe les premiers moments de Little Fires Everywhere. Reese Witherspoon est une mère de famille qui croit contrôler époux et progéniture, mais son destin sera bientôt bouleversé par l’irruption d’une étrangère à la prospère communauté (on est dans une banlieue chic de Cleveland) dont elle est un pilier.

Il n’en faut pas plus pour se demander si Shaker Heights n’est pas un avatar Middle West du Monterey de Big Little Lies. D’autant que Little Fires Everywhere est – comme la série de David E. Kelley et Jean-Marc Vallée – adaptée d’un roman qui fit fureur dans les clubs de lecture, La Saison des feux, de Celeste Ng (publié en France chez Pocket) qui prend ici la place de Petits secrets, grands mensonges, de Liane Moriarty.
 
Le Monde le 22 mai à 17h21
Vos témoignages
Nous, c était première rando déconfinée dans la forêt de la Joux (cherchez sur une carte:). Notre fils a demandé si notre président ne viendrait pas vérifier que le Sapin Président ne le dépasse pas trop, ou alors...( et comment faire pour joindre une photo ?)

-Laveritesortdelabouchedes...
 
Chère... lenomesttroplongmaisjuste,
Pour nous envoyer une photo, c'est à [email protected] Nous la recevrons avec plaisir !  
Le Monde le 22 mai à 17h13
Conseils
Ce week-end, on prend l'apéro comment ?

Un vrai dîner entre potes. Voilà qui était tout en haut de la liste de ce qu’on s’était promis de faire dès le confinement terminé. Retrouver les sourires de nos proches, les échanges de plats et de propos, qui peuvent se prolonger sans heure limite ni trouble de connexion. De la chaleur humaine, authentique et réconfortante, pour renvoyer les apéros virtuels au rang d’expériences du passé. Mais cette bonne bouffe entre amis, longtemps fantasmée, comment s’inscrit-elle dans la néoréalité, alors que le virus menace encore de s’inviter ?

Petite exploration des choses envisageables. A la votre !
 
Le Monde le 22 mai à 17h11
Ils sont fadas
2 fois Lorie dans la semaine ça n'est pas acceptable. Il y a des limites à l'humour quand même.

-Encore?!

Quand on aime on ne compte pas ! 
Le Monde le 22 mai à 17h09
Vos témoignages
Quel week-end? Comme d’habitude je bosse depuis chez moi à Paris, y compris férié. Cela fait deux mois que je suis la seule à être stressée parmi mes proches, qui semblent en vacances éternelles. J’irai rejoindre des potes à Fontainebleau demain histoire de faire une petite balade et de dîner au vert puis rentrée dimanche!

-Indé
Voir plus

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.