Pendant le confinement, « il y a beaucoup de choses à faire au jardin ou sur son balcon »

Alain Delavie, auteur du blog Paris côté jardin, a répondu aux questions des internautes pour profiter au mieux des plantes, fleurs ou herbes aromatiques.

Publié le 03 avril 2020 à 19h54 - Mis à jour le 03 avril 2020 à 21h14

Temps de Lecture 7 min.

Potager, balcons ou plantes d’intérieur : beaucoup de Français profitent du confinement pour perfectionner leurs techniques de jardinage, voire pour préparer l’autosuffisance. Pour les conseiller, Alain Delavie, directeur de la maison d’édition spécialisée Rustica et auteur du blog Paris côté jardin, a répondu, vendredi 3 avril dans un tchat, aux interrogations des lecteurs du Monde.fr.

Truffe : J’ai acheté des graines (concombre, courgette, chou-fleur…), je les ai plantées dans des pots et laissées à l’intérieur pour qu’elles n’aient pas trop froid. En treize jours, un seul miniplant de chou-fleur est sorti sur la cinquantaine de graines plantées. Pourquoi est-ce que ça ne pousse pas ?

Alain Delavie : Une des raisons pourrait être un enfouissement trop important des graines. Pas plus de deux ou trois fois leur épaisseur. Les concombres et courgettes exigent de la chaleur pour germer. La pièce doit donc être chauffée. Le terreau doit rester humide, ni trop sec ni trop détrempé. En principe les graines vendues sont viables : quatre à six ans pour des courges, dix ans pour des concombres. Si vous venez de les acheter, cela ne peut pas être le problème…

Géant vert : J’ai fait germer des graines de tomates le premier jour du confinement, quand pourrai-je les sortir sur le balcon ? Je suis à Paris et la place manque à l’intérieur… Je suis pressé de le faire.

L’impatience est mauvaise conseillère et les tomates sont très frileuses. Pas de sortie tant que les températures ne se sont pas réchauffées, de jour comme de nuit. Les températures doivent être supérieures à 12 °C… Alors encore un peu de patience.

Maggy 62 : J’habite en bord de mer, dans le Pas-de-Calais. Que puis-je semer ou planter en ce moment ? Le sol est-il assez chaud ?

Au potager, semez des radis de tous les mois, des laitues pommées ou à couper de printemps, des épinards, de la ciboulette, de l’oseille, du thym. Côté fleurs, seules les plus rustiques sont à semer, comme les pavots, les centaurées bleuets, les nigelles, les linaires. Côté plantations, vous pouvez installer les arbustes vendus en conteneurs (d’ornement ou fruitiers), les plantes vivaces non gélives. Attendez pour les fleurs d’été, comme les pétunias ou géraniums. Et si la météo se refroidit, couvrez vos semis avec un voile d’hivernage en non tissé.

Coroquoi : J’ai reçu à Noël une jardinière d’aromates à faire pousser (basilic, coriandre, ciboulette). Est-ce que les graines peuvent pousser dehors par ce temps (environ 14 °C la journée) ou est-il préférable d’attendre le mois de mai-juin ?

Semer maintenant, oui et non. Non pour le basilic, trop frileux pour les températures actuelles. Mais vous pouvez le semer chez vous derrière une baie vitrée avec beaucoup de lumière, vous le sortirez en juin. La coriandre, il faut attendre encore le début de mai, mais la ciboulette, vous pouvez la semer.

Fenêtre toute nue : Etant enfermé dans un tout petit appartement parisien, que peut-on facilement faire pousser en intérieur, avec les moyens du bord – pots de yaourts, terre, divers fruits, légumes et céréales à disposition ?

A l’intérieur derrière la fenêtre, semez du basilic, semez les noyaux d’avocat, vous pouvez aussi faire germer une patate douce ou une chayotte, vous aurez très vite une jungle ! Sur un rebord de fenêtre, tentez la ciboulette (semis), des laitues à couper (semis)…

Citrus : Peu avant le confinement j’ai acheté une plante en pot, de la variété citrus. Elle se portait bien dans mon appartement, faisait des fleurs, des petits fruits… Cela fait deux jours que les fleurs fanent. Auriez-vous un conseil ?

Les agrumes poussent mal dans la maison ou l’appartement. Ce sont des plantes de véranda ou de serre, mais le chauffage de nos intérieurs ne leur convient pas et ils souffrent d’un manque de lumière. Approchez la potée d’une baie vitrée, loin d’une source de chauffage. Brumisez le feuillage avec de l’eau douce non calcaire à température de la pièce. Mais il faudrait pouvoir la sortir dès que les températures extérieures seront plus douces…

Houda : J’ai des plantes d’appartement et je me demande si je dois changer la terre et les mettre dans des pots plus grand. Est-ce le bon moment ?

Le rempotage n’est pas toujours utile. On le fait quand la plante qui a pris des proportions démesurées par rapport au contenant cesse de pousser, ne fleurit plus, fait des feuilles de plus en plus petites, et quand les racines sortent par le trou à la base du pot. Si vous avez ces signes alors rempotez, c’est la saison, dans un pot un peu plus grand : 2 cm de diamètre en plus, c’est suffisant. Utilisez un terreau spécial plantes d’intérieur, sauf pour les plantes fleuries qui préfèrent le terreau pour géraniums. Cela pour toutes les plantes autres que les orchidées, qui ont besoin d’un substrat bien spécifique et pour lesquelles le rempotage n’est nécessaire que lorsque la plante déborde du pot.

Main pas vraiment verte : J’ai réussi à faire germer un noyau d’avocat. A présent le pied fait 1,80 m de haut et a un beau feuillage mais est toujours en pot dans notre véranda. Habitant dans la région de Bordeaux, est-il envisageable de le mettre en terre dans notre jardin ?

L’avocatier est frileux, certaines variétés poussent sur la Côte d’Azur et en Corse mais dans la région de Bordeaux, cet arbre fruitier exotique souffrira des gelées. Il ne lui faut pas de gel en dessous de − 3 °C, et encore, tout dépend de la variété. Gardez-le dans un gros pot et comme plante d’intérieur, ce sera plus prudent.

Le pied vert : Quelles conditions pour faire pousser de la coriandre sur un balcon ?

La coriandre, semez-la à la fin d’avril ou dans le courant de mai, dehors en plein soleil, dans du terreau directement. Le basilic est plus frileux, semez-le au chaud dans votre appartement, en recouvrant peu les graines. Donnez-lui beaucoup de lumière et si les jeunes plants sont trop serrés, rempotez-les vite chacun dans son petit pot. Pour le basilic, j’ai testé les potagers d’intérieur en hydroponie, c’est extra, vous obtenez une profusion de basilic toute l’année, même à Noël.

Kum-finé-quat : Ayant actuellement un kumquat, avez-vous des conseils pour la coupe, la taille ?

Le kumquat se taille peu, sauf les branches qui déséquilibrent la ramure, celles qui s’enchevêtrent au cœur de la ramure et les rameaux desséchés. Si cela est nécessaire, rempotez votre arbuste sans trop tarder. On trouve du terreau spécial agrumes et des engrais organiques aussi, l’arbre étant gourmand pour produire ses petits fruits.

Feuille de Chou : Mes ficus perdent toutes leurs feuilles dès que je les arrose un peu. Je ne les ai quasiment pas arrosés cet hiver. Que faire ?

Vos pots sont-ils bien percés ou ont-ils une réserve d’eau ? Les ficus n’aiment pas le terreau trop humide, il ne faut pas laisser de l’eau dans la soucoupe ou le cache-pot. Et l’arrosage se fait quand le terreau est sec en surface. D’autre part, vos plantes ont-elles assez de lumière ?

Lectrice 75 : Peut-on traiter les fruitiers à la bouillie bordelaise alors qu’ils ont déjà des feuilles et des fleurs ? Quelles sont les doses prescrites ?

Jamais de traitement pendant la floraison, il faut protéger les insectes pollinisateurs. La bouillie n’est utile que pour empêcher les maladies provoquées par des champignons parasites, à l’origine de la cloque chez le pêcher, du mildiou de la vigne ou de la rouille sur le poirier. Si vos arbres sont sains, inutiles de traiter maintenant.

Isaza : Mon mari s’entête à vouloir planter de la rhubarbe en miniserre dans notre chambre. Quelle taille peut atteindre cette plante et est-ce un endroit stratégique pour la cultiver ?

Ce n’est vraiment pas une plante d’intérieur ! Et elle peut atteindre un bon mètre d’envergure… La rhubarbe pousse mieux dehors, en plein air et en pleine terre.

36àQuai : J’ai un jardin où le sol ne contient presque aucun ver de terre ni insecte. J’ai mis du fumier sous de la paille en novembre 2019, et rien n’est dégradé. Que faire ?

Commencez par aérer votre sol avec une aérabêche, sans retourner la terre surtout. Puis paillez le sol avec des tontes de gazon en fines couches, de la paille, des orties (sans graines) et tout autre déchet organique. Vous pouvez aussi ajouter une couche de compost… Et vous devrez répéter cette opération. Il faut plusieurs années pour récupérer un sol bien vivant.

Lizzy : Un conseil pour faire fuir les souris en appartement ?

Peu de solutions, si ce n’est d’emprunter le chat du voisin, de bien ranger tout ce que la souris pourrait grignoter, de sortir régulièrement vos poubelles, de ne pas laisser de miettes et d’asperger de l’huile essentielle d’eucalyptus si vous la supportez.

Le Monde

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.