Panier bio avec Courgettes, Poivrons, Tomates, Raisins et Pommes dans un jardin familial, Bretagne, France
JEAN MAYET / BIOSPHOTO

Treize sites pour faire son marché en ligne

Par

Publié le 30 mars 2020 à 23h57 - Mis à jour le 31 mars 2020 à 16h49

Attention, en période de confinement, il faut être prévoyant et s’y prendre quelques jours à l’avance avant de recevoir ou de pouvoir aller chercher sa marchandise dans un point relais. Mais inutile de se faire livrer 20 kg tous les deux jours : pas de pénurie en vue et l’arrivée du printemps est synonyme de nouveaux fruits et légumes (asperges, champignons, salades, fraises…) !

  • A l’ancienne

Ce site lancé en 2016 propose des produits locaux (fruits, légumes, crémerie, viande, pain, épicerie) aux Franciliens et aux Lyonnais. A l’ancienne travaille en flux tendu : ils récupèrent les produits le matin même auprès de producteurs et les livrent à domicile dans la journée en scooter électrique. En ce moment, on peut réserver un créneau de livraison pour dans sept jours environ. Des nouveaux créneaux s’ouvrent tous les jours. Livraison gratuite pour toute commande au-delà de 30 euros, à partir de 7,50 euros sinon.

Alancienne.co
  • Bonjour le Bon

Lancé en décembre 2019, Bonjour le Bon est un marché en ligne basé à Cognac qui livre partout en France métropolitaine une sélection régionale de produits de la mer, de viande, de fromage et d’épicerie (seul les vins sont sourcés au-delà de la Nouvelle-Aquitaine). Bonjour le Bon livre tous les jours sauf le week-end par Chronofresh sous 48 heures. Livraison gratuite au-delà de 60 euros de produits achetés, 10 euros sinon.

Bonjourlebon.fr
  • Culinaries

Huîtres sauvages de pleine mer, fromages fermiers, maraîchage bio, poissons de pêche durable, vins sans soufre ajouté… Culinaries propose une large sélection de denrées envoyées directement par les producteurs partout en France. L’avantage : le large choix. L’inconvénient : chaque producteur fait payer des frais de port (8 euros, puis gratuit à partir de 60 euros d’achat), et la plupart exigent un minimum d’achat de 20 euros pour valider la commande. Seuls les vins et les produits d’épicerie sèche, stockés dans l’entrepôt parisien, ne sont pas soumis à ces règles. En ce moment, compter quatre ou cinq jours pour se faire livrer.

Culinaries.fr
  • Cultures locales

Lancé en décembre 2019, Cultures locales rassemble 61 producteurs (fruits, légumes, viandes, crémerie, épicerie, boisson) situés dans un rayon de 120 kilomètres autour de Paris. On sélectionne leurs produits en ligne, ils sont ensuite acheminés chaque matin vers les locaux de la porte de la Chapelle puis livrés à vélo électrique dans Paris et sa petite couronne. En ce moment, les délais de livraison sont assez longs, il faut attendre au moins sept jours. Cultures locales entend doubler le nombre de créneaux de livraison dès la fin de la semaine. Livraison gratuite dès 60 euros d’achat, 3,90 euros sinon.

Cultures-locales.fr
  • Epicery

Créé en 2016, Epicery avait pour vocation de ravitailler les foyers qui n’ont pas le temps de faire leurs courses avec des produits de leurs commerçants de quartier. Ça marche aussi en temps de confinement ! Le principe est simple : on rentre son adresse et Epicery indique quels commerces sont disponibles dans un rayon de 2 kilomètres. On commande, puis un livreur se charge de rassembler et d’acheminer les denrées à domicile. La plate-forme livre pour l’instant à Lyon et Villeurbanne (une centaine de commerçants sont référencés) ainsi qu’à Paris et sa petite couronne (environ 400 commerçants). Epicery est en train d’élargir son offre pour pouvoir proposer ses services à la France entière dans les jours à venir. Livraison dans la journée, à partir de 2,99 euros par commerçant.

Epicery.com
  • Esprit Fermes

Pour l’instant, Esprit Fermes propose surtout de l’épicerie et des produits transformés (terrines, confitures, jus de fruits, granola…) mais est en train d’agrandir sa sélection avec des fruits, des légumes et du pain. La vente se fait en direct avec les producteurs qui livrent dans toute la France par Chronofresh. Compter entre deux et quatre jours. Certains produits frais (comme les poulets) nécessitent d’être précommandés (car l’éleveur les abat une fois par semaine !). Pendant le confinement, les frais de livraison sont offerts à tous les habitants d’Ile-de-France où est basé Esprit Fermes (avec le code SWEETHOME). Hors Ile-de-France, 8 euros pour une livraison de colis secs et 15 euros pour une livraison de colis frais.

Espritfermes.com
  • Graines d’ici

Graines d’ici – primeur depuis quatre générations – propose de livrer à Nantes et Angers des produits frais et locaux (fruits, légumes, pains, épicerie, boissons, paniers), 100 % bio ou en reconversion. Livraison sous 24 heures (sauf le week-end), gratuite à partir de 60 euros d’achat (25 euros sinon).

Grainesdici.fr
  • La Maison Plisson

La Maison Plisson, qui compte deux boutiques à Paris (boulevard Beaumarchais et place du Marché-Saint-Honoré), travaille en direct avec près de 650 artisans français en garantissant une traçabilité totale des produits. Le site d’e-commerce, qui n’était pas tellement développé avant le confinement, représente dorénavant deux tiers de l’activité avec plus de mille denrées (fruits, légumes, boucherie, poissonnerie, fromagerie, épicerie, boissons) en ligne. L’offre s’étoffe toutes les semaines. On peut passer une commande de produits frais en ligne et venir la chercher en magasin le lendemain. Sinon, Plisson livre sous 48 heures dans Paris à partir de 8 euros. Les produits secs sont disponibles par Chronopost dans toute la France à partir de 6,50 euros.

Lamaisonplisson.com
  • La Ruche qui dit oui !

La Ruche qui dit oui ! mise sur l’ultralocal : les produits parcourent en moyenne 49 kilomètres entre le producteur et le client. Créé en 2011, c’est un des principaux réseaux d’achat direct aux producteurs en France avec 750 « ruches » (point de retrait des colis). La Ruche qui dit oui ! propose un service de livraison à domicile en Ile-de-France, mais, en ce moment, pour avoir une chance de décrocher un créneau, il faut se connecter à minuit, quand de nouveaux créneaux s’ouvrent. A Paris et en petite couronne, livraison gratuite à partir de 60 euros d’achat, 3,90 euros sinon. En grande couronne, livraison gratuite à partir de 100 euros d’achat, 19,90 euros sinon.

Option plus pratique : on peut toujours aller chercher ses produits directement dans les « ruches ». A l’heure actuelle, 90 % d’entre elles sont ouvertes (certaines mairies ont décidé de les fermer, comme les marchés). Les ruches proposent un jour de livraison par semaine, il faut passer commande quelques jours avant.

Laruchequiditoui.fr
  • Localizz

Localizz propose de livrer en Provence-Alpes-Côte d’Azur des produits frais de la région. Leurs camions vont chercher directement les denrées (fruits, légumes, viande, poisson, crémerie, pain, épicerie, boisson) chez les producteurs avant de les centraliser dans leur entrepôt d’Aix-en-Provence. On peut passer commande sur leur site avant le lundi 14 heures pour récupérer sans frais sa marchandise en drive. Les habitants d’Aix et des communes limitrophes peuvent se faire livrer par les camions de Localizz (entre 17 et 25 euros). Livraison le jeudi dans toute la France avec Chronofresh (entre 25 et 35 euros de frais de port).

Localizz.fr
  • Pourdebon

Pourdebon est une plate-forme qui rassemble beaucoup de producteurs qui sont souvent des Meilleurs Ouvriers de France, des médaillés du Concours général agricole ou travaillent sous les labels AOP, AOC, Bio ou AB… L’offre est très large : fruits, légumes, viande, poisson, crémerie, épicerie, boissons et même paniers de batch cooking. La livraison est assurée dans toute la France métropolitaine avec Chronofresh et on paye les frais de port pour chaque producteur (livraison offerte à partir de 50 euros). Compter en moyenne trois ou quatre jours entre la commande et la livraison. En ce moment, les maraîchers n’ont plus grand-chose à offrir, mais Pourdebon travaille avec le Collège culinaire de France pour en trouver de nouveaux et étoffer son offre. Livraison offerte à partir de 50 euros chez le même producteur, sinon à partir de 2,90 euros.

Pourdebon.com
  • Peligourmet

Sur le site de Peligourmet, on fait ses courses (fruits, légumes, viande, poisson, crémerie, épicerie, boisson, boulangerie) directement chez les producteurs. Ceux-ci déposent ensuite leurs produits dans l’entrepôt parisien de la plate-forme, qui se charge d’effectuer les livraisons les mercredis et les vendredis. Elles sont effectuées par des livreurs à Paris et sa proche banlieue, ou par le biais de Chronofresh ailleurs en France. En ce moment, il faut compter une dizaine de jours entre la commande et sa réception. Il faut dire que c’est une des rares plates-formes qui propose des légumes locaux et de saison un peu funky (oca du Pérou d’origine France, pak choï, hélianthi…). En région parisienne, livraison offerte à partir de 80 euros, sinon 8,90 euros. En France métropolitaine, livraison offerte à partir de 150 euros, sinon 15 euros.

Peligourmet.com
  • Les paniers mixtes

Lancée le 31 mars par Alexia Foucher-Charraire, maraîchère à Rungis qui livre habituellement les chefs, cette plate-forme propose de commander son panier de fruits et légumes en ligne et de se faire livrer chez soi. Chaque semaine, un nouveau panier est disponible à la vente. On n’en choisit pas la composition, et le prix est fixé à 35 euros, livraison incluse. Les ouvertures de réservation se font chaque mardi dès 9h jusqu’à épuisement des stocks. Et les livraisons sont effectuées du mercredi au lundi (hors week-end) entre 8 heures et 16 heures à Paris, dans les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne.

Lespaniersmixtes.fr
Des artisans aux restaurateurs

Certains sites compilent les initiatives de producteurs, artisans et restaurateurs de qualité qui sont encore ouverts (et certains disponibles en livraison) :

Retrouvez toutes les recettes du Monde et leurs histoires sur Lemonde.fr/les-recettes-du-monde
Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Retrouvez tous nos articles sur le coronavirus dans notre rubrique

Sur l’épidémie

Sur le déconfinement et ses enjeux

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.