« Le train sifflera trois fois », « La Rose et la Flèche », « La Route de Salina »… Nos choix de films classiques réédités

Tous les mois, « M Le magazine du Monde » vous propose une sélection de films réédités en Blu-Ray et DVD et racontés à travers un acteur, un secret de tournage, un contexte historique…

Par Publié le 22 mars 2020 à 18h30 - Mis à jour le 25 mars 2020 à 15h13

Temps de Lecture 10 min.

Article réservé aux abonnés

Vous avez sans doute déjà vu ces films… Avant de les regarder à nouveau, Samuel Blumenfeld vous raconte le maccarthysme imprégnant le western Le train sifflera trois fois, le couple de cinéma Sean Connery et Audrey Hepburn dans La Rose et la Flèche, le destin tragique de l’acteur Robert Blake après Willie Boy et la bande originale de Christophe dans La Route de Salina.

Gary Cooper, justicier suprême

Gary Cooper, shérif solitaire dans « Le Train sifflera trois fois ».
Gary Cooper, shérif solitaire dans « Le Train sifflera trois fois ». Sidonis Calysta

Comme dans très peu de films, il est impossible de séparer la sortie du Train sifflera trois fois, de Fred Zinnemann, de l’année de sa sortie, 1952. C’était une année d’élection présidentielle aux Etats-Unis, qui a opposé Dwight Eisenhower à son adversaire démocrate, Adlai Stevenson. Il semblait déjà acquis que les suffrages se porteraient sur le candidat républicain et commandant en chef des forces armées américaines en Europe durant la deuxième guerre mondiale, dans un élan dépassant les clivages politiques. Tout aussi clairement, du moins dans l’esprit du spectateur le plus averti, ce western, qui signait à la fois le retour de Gary Cooper, dans le rôle d’un shérif affrontant seul, sans le concours des administrés de sa ville, une bande organisée, décrivait en fait la chasse aux sorcières et le maccarthysme.

John Wayne détestait le film, trouvant absurde qu’un shérif consulte ses administrés quand il lui semblait évident qu’il devait agir seul.

Il n’échappait à personne à Hollywood que le scénariste du film, Carl Foreman, convoqué durant la production par la commission des activités antiaméricaines, devant laquelle il a confessé avoir été membre du Parti communiste tout en refusant de dénoncer ses camarades appartenant à cette organisation, se trouvait désormais blacklisté. Le train sifflera trois fois devenait la métaphore d’un pays incapable de s’unir contre le maccarthysme. C’est d’ailleurs contre le vent que Gary Cooper dut effectuer sa campagne des Oscars, pour ce qui était décrit comme « le film de Carl Foreman », devenant soudain une icône libérale et parvenant au final à remporter la statuette du meilleur acteur.

L’ironie veut que ce soit le très droitier John Wayne qui soit venu chercher la récompense pour Gary Cooper, incapable de se rendre à la soirée de remise. Wayne détestait le film, trouvant absurde qu’un shérif consulte ses administrés quand il lui semblait évident qu’il devait agir seul.

Après le succès commercial phénoménal du Train sifflera trois fois, Gary Cooper était redevenu la star du box-office américain. De manière encore plus imprévisible, le long-métrage était l’un des films préférés de Dwight Eisenhower, qu’il fera projeter à trois reprises à la Maison Blanche. Non que le très conservateur président soit sensible à son message antimaccarthyste. Bien au contraire, à travers le combat solitaire de Gary Cooper, Eisenhower voyait une métaphore des Etats-Unis – autrefois engagés en Europe et dans le Pacifique, combattant désormais en Corée –, l’image d’un pays devenu, à ses yeux, le gendarme du monde.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.