Les députés des Français de l’étranger, des élus en roue libre

Polémiques, ingérables, dissidents… Pour la plupart investis par LRM, plusieurs de ces parlementaires embarrassent aujourd’hui la majorité.

Par Publié le 06 mars 2020 à 14h19

Temps de Lecture 4 min.

Article réservé aux abonnés

Représentant des Français établis en Suisse et au Liechtenstein, Joachim Son-Forget (ici, le 20 mars 2018, dans l’Hémicycle) multiplie les frasques.

Ils ne sont que onze, mais ils font beaucoup de bruit. Un sortant de droite et dix parlementaires qui, à l’origine, soutenaient la majorité : voici les députés des Français de l’étranger. Une équipe de foot, en somme, dont on s’interroge sur la présence d’esprit du sélectionneur. Car, après bientôt trois ans de mandat, le palmarès de la plupart de ces élus jet-lagués – quatre femmes, sept hommes, neuf novices en politique – se résume à leurs frasques et aux polémiques qu’ils provoquent. « Comme si le groupe de députés des Français de l’étranger produisait un microclimat toxique… », observe un membre de la majorité.

Cas emblématique : Joachim Son-Forget, 36 ans, qui représente les Français de Suisse et du Liechtenstein, devenu un « troll » multirécidiviste. Après avoir démissionné du groupe LRM à l’Assemblée, rejoint l’UDI, créé son propre parti, flirté avec Marion Maréchal et tenté de recruter Alexandre Benalla comme assistant parlementaire, il vient d’annoncer chez Cyril Hanouna sa candidature à la présidentielle de 2022. « Joachim a pété les plombs en 2018. On l’a réalisé quand il a commencé à poster des vidéos où il était déguisé en Dark Vador… », lâche l’une de ses collègues. Son-Forget est par ailleurs mis en cause pour avoir diffusé des vidéos intimes de Benjamin Griveaux. L’ex-candidat LRM à la Mairie de Paris a déposé une plainte contre X.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi L’itinéraire des vidéos qui ont poussé Benjamin Griveaux à renoncer à la Mairie de Paris

Il n’est pas le seul à avoir maille à partir avec la justice. M’jid El Guerrab, député des Français du Maghreb et d’Afrique de l’Ouest, est renvoyé en correctionnelle pour « violence volontaire avec arme », à la suite d’une altercation à coups de casque avec le socialiste Boris Faure en 2017. Il a quitté le groupe majoritaire et siège désormais au sein de Libertés et territoires. Mais son manque de sang-froid ne l’a pas empêché de garder l’oreille de l’Élysée ni d’être classé en 2018 « meilleur député des Français de l’étranger » par Lesfrançais.press, un site destiné aux expatriés. L’ex-socialiste vient d’ailleurs de publier Déconstruire la haine. Deux ans au Palais-Bourbon (Alma ­éditeur) : « On ne fait pas notre travail de contre-pouvoir face à l’exécutif. C’est ce qui explique la haine que les électeurs finissent par concevoir à notre égard. »

Des Tweets hautement inflammables

Sa collègue Paula Forteza, élue par les Français établis en Amérique latine et aux Caraïbes, n’a pourtant rien d’une députée godillot : elle vient de quitter le groupe LRM avec pertes et fracas pour soutenir Cédric Villani aux municipales à Paris. Alors membre de la commission des lois, Forteza s’était montrée très discrète en début de mandat lors des débats sur la loi de moralisation de la vie publique qu’elle était pourtant censée animer. « On a une responsable de texte qui est inexistante, c’est comme si elle était à Nouméa sur une chaise longue », avait asséné Yaël Braun-Pivet, la présidente LRM de la ­commission, ignorant que les micros étaient ouverts.

Il vous reste 51.22% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.