La soupe aux haricots rouges : la recette d’Eva Jaurena

La restauratrice milite pour une ­gastronomie solidaire. Une démarche que l’on retrouve aussi dans ce potage relevé et roboratif, témoin de ses racines caribéennes.

Par Publié le 27 mars 2020 à 10h41 - Mis à jour le 14 avril 2020 à 19h35

Temps de Lecture 1 min.

La soupe de haricots rouges jamaïcaine.
La soupe de haricots rouges jamaïcaine. Julie Balagué pour M Le magazine du Monde

Pour 4 personnes

400 g de haricots rouges trempés pendant une nuit.

Quelques morceaux de porc ou de poulet sur l’os (facultatif). 2 oignons, 2 carottes, 3 pommes de terre moyennes, 1 gros igname ou 1 grosse patate douce.

2 tiges d’oignons verts, 1 c. à c. de poivre du moulin, 2 c. à c. de thym séché, 1 piment (idéalement « habanero » ou
« scotch bonnet »).

120 ml de lait de coco, 1 c. à c. de sel.

Pour les dombrés (sorte de gnocchi) :

175 g de farine,100 ml d’eau, 5 g de sel.

La préparation

Égoutter les haricots et les mettre dans une grande casserole avec 1,5 litre d’eau. Ajouter la viande et laisser mijoter une heure. Peler et couper en morceaux les pommes de terre, les oignons, les oignons verts, l’igname, les carottes (et autres légumes de saison). Les ajouter à la casserole avec le piment – entier pour qu’il libère sa force plus tard, ou haché pour moins de surprise.

Pour les dombrés, mélanger la farine et le sel avec de l’eau jusqu’à obtenir une consistance de pâte à modeler. Rouler des petites boules entre les paumes, ou des tortillons. Ajouter à la casserole au fur et à mesure.

Ajouter le lait de coco, le thym, le sel, et laisser mijoter encore une heure.

Goûter, ajuster l’assaisonnement et servir bien chaud.

Lire aussi Eva Jaurena : « La cuisine, c’est aussi une façon de partager l’amour »
Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.