Six applis et sites solidaires pour donner en ligne sans grever son budget

Applications, matériel, utilisation des réseaux sociaux… « La Matinale » vous accompagne et vous conseille dans votre vie connectée. Aujourd’hui, on vous explique comment cliquer pour la bonne cause, et à moindre coût.

Par Publié le 17 janvier 2020 à 00h10 - Mis à jour le 17 janvier 2020 à 06h01

Temps de Lecture 4 min.

Article réservé aux abonnés

LA LISTE DE LA MATINALE

Et si donner ne coûtait (presque) rien ? A travers les écrans de nos appareils connectés, nos clics, nos kilomètres de running, nos achats en ligne ou nos requêtes se transforment en opportunités de dons, sans nécessairement mettre la main à la poche. Des applis et sites solidaires redoublent d’ingéniosité pour mettre les annonceurs, associations et initiatives à portée de clavier des e-donateurs. Voici six pistes à suivre, du gaming solidaire aux micro-dons, pour exprimer sa générosité sans grever son budget. A votre e-bon cœur !

FreeRice, jeu de mots et sacs de riz

« Audacieux : ce mot signifie-t-il téméraire, introductif, en retard ou maladroit ? » Cette question de vocabulaire peut rapporter 10 grains de riz au joueur engagé dans ce quiz caritatif, qui bénéficie à la lutte contre la faim dans le monde du Programme ­alimentaire mondial des Nations unies (PAM). Depuis 2007, plus de 202 milliards de grains de riz ont été collectés. Mais qui paie concrètement les dons de riz ? « Ce sont les annonceurs dont vous voyez les noms apparaître au bas de votre écran lorsque vous entrez une réponse correcte », explique le site Freerice.com. Ces sponsors soutiennent à la fois l’apprentissage ­ (éducation gratuite pour tous) et la lutte contre la faim (riz ­gratuit pour tous). Idéal pour veiller au grain, et, accessoirement, enrichir son vocabulaire.

Freerice.com

Lilo, surfer solidaire

Pour Lilo, « chacune de vos recherches compte ». Ce méta-moteur de recherche éthique et solidaire, mis au point par deux ingénieurs français en 2015, redistribue la moitié de ses revenus publicitaires à des projets sociaux, environnementaux, éducatifs ou sanitaires. Dès que l’internaute utilise Lilo (sous Chrome ou Safari), en place du roi Google par exemple, il obtient, outre les résultats escomptés, des gouttes d’eau pour chacune de ses recherches. Libre à lui de les accumuler et de les affecter à un projet de son choix parmi les dizaines d’associations partenaires. Près de 2,5 millions d’euros ont déjà été reversés à des causes aussi diverses que la recherche pour la sclérose en plaques, la protection de la faune, la reforestation ou le développement de l’habitat bioclimatique.

lilo.org/fr/

Goodeed, la pub en action

Faire des dons à des ONG sans débourser un centime ? Depuis cinq ans, Goodeed permet, entre autres initiatives, ­d’offrir des repas chauds à des sans-abri, de l’eau potable au Soudan ou de former des éleveurs bovins français aux pratiques agricoles responsables. Le principe : les internautes choisissent entre plusieurs projets sociaux ou humanitaires, et regardent dans la foulée une publicité. Ce sont les annonceurs qui financent les projets de plus de soixante ­associations partenaires, parmi ­lesquelles WeForest, Solidarités International, l’Unicef ou encore les Restos du cœur. « Un moyen de faire sa B.A. quotidiennement », explique son fondateur, Vincent Touboul Flachaire, 24 ans. Près de 33 millions de dons gratuits ont été recueillis depuis juin 2014, soit plus de 830 000 euros collectés.

Il vous reste 51.46% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.