Les vacances scolaires d’été raccourcies ? Poisson d’avril !

Un nouveau pseudo-courrier officiel attribué au ministère de l’éducation évoque des congés d’été réduits à quatre semaines pour les enseignants et les élèves. Daté du 1er avril, il s’agit encore d’un faux.

Par et Publié le 01 avril 2020 à 15h30 - Mis à jour le 01 avril 2020 à 16h21

Temps de Lecture 1 min.

La rumeur d’une annulation des vacances de juillet circulait déjà mi-mars. Elle est de retour. Un document attribué au ministère de l’éducation et très relayé sur les réseaux sociaux, notamment sur WhatsApp, évoque des vacances scolaires d’été exceptionnellement ramenées à quatre semaines en raison du coronavirus. Il s’agit d’un faux.

Ce que dit le document

Sous l’apparence d’une lettre du ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer adressée aux parents d’élèves et datée du 1er avril, on y lit notamment :

« Afin de s’assurer que tout le programme scolaire sera bien étudié, j’ai proposé au Conseil d’Etat la mesure pédagogique suivante : cette année scolaire, le mois de juillet ne sera plus considéré comme un mois de congés. C’est pourquoi, cette année, les élèves et leurs enseignants travailleront tout le mois de juillet. Les vacances débuteront le 3 août 2020 et se termineront le 28 août au soir. »

Pourquoi c’est faux

Comme le laisse deviner la date, il s’agit d’un poisson d’avril. Contacté par Le Monde, le ministère de l’éducation nationale – qui « signe » la lettre du nom de Jean-Michel « Blanquier » – dément tout changement dans les dates des vacances d’été. « En ce premier avril, nous avons vu plusieurs fausses informations de ce genre circuler », précise-t-on Rue de Grenelle. « Il n’est évidemment pas question de repousser les vacances ». Le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, s’est lui-même engagé à ne pas toucher aux congés d’été.

Premier avril ou pas, les rumeurs sont nombreuses sur les aménagements à venir dans le calendrier scolaire. Comme la durée du confinement reste inconnue, l’institution n’a pas toujours les moyens de rassurer les familles – elle ne peut, par exemple, s’engager sur une date précise de retour en classe. Jean-Michel Blanquer privilégie toujours l’hypothèse d’une reprise des cours « la semaine du 4 mai », comme il l’a réaffirmé le 30 mars sur Europe 1. Il s’agit d’un scénario « encore compatible avec ce que nous disent les autorités de santé » mais qui dépendra de « l’évolution de l’épidémie », a-t-il ajouté.

Retrouvez tous les articles de vérification des Décodeurs dans notre rubrique.
Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.