Non, les bons chiffres du chômage ne sont pas liés à des manipulations de Pôle emploi

Publié le 13 février 2020 à 17h17 - Mis à jour le 13 février 2020 à 17h29

Temps de Lecture 1 min.

Comme à chaque fois qu’une baisse du chômage est annoncée, de nombreux commentateurs ont dénoncé une entourloupe du gouvernement. Celui-ci n’aurait réussi à faire baisser le chômage qu’en durcissant la politique de radiation de Pôle emploi, afin de « sortir » artificiellement des dizaines de milliers de demandeurs d’emploi des statistiques.

Cet argumentaire est totalement trompeur en ce qui concerne le taux de chômage communiqué le 13 février. En effet, cet indicateur n’est pas calculé à partir des chiffres de Pôle emploi, mais sur la base des sondages de l’Insee auprès de la population, en suivant la méthode du Bureau international du travail (BIT), uniformisée au niveau mondial.

On peut, en revanche, légitimement se poser la question en ce qui concerne le nombre de demandeurs d’emploi, sur lequel le gouvernement communique également. Ce chiffre est, lui, construit par la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), une division du ministère du travail, en comptant le nombre d’inscrits à Pôle emploi. Faire du zèle en radiant davantage de demandeurs d’emploi permettrait donc de minorer ce chiffre, pour donner l’illusion d’une amélioration de la situation de l’emploi.

Cette accusation est toutefois largement infondée, comme l’ont déjà expliqué nos confrères de Libération : si le contrôle des chômeurs a effectivement été renforcé ces dernières années, le nombre de radiations administratives prononcées par l’institution n’a pas augmenté.

Nombre de radiations administratives de Pôle emploi par trimestre


En réalité, les radiations sont responsables d’à peine 20 % des sorties des listes de Pôle emploi. Le plus souvent, les chômeurs cessent d’« actualiser » leur situation, soit parce qu’ils se découragent, soit parce qu’ils ont trouvé un emploi mais oublient de le déclarer.

Motif des 234 500 sorties des listes de Pôle emploi

Au quatrième trimestre 2019.
Lire aussi Chômage : pourquoi les chiffres de l’Insee et de Pôle emploi diffèrent
Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.