Comment évoluent les inégalités aux Etats-Unis ? Tracez la courbe de ces quatre graphiques pour comprendre « l’injustice fiscale »

Les économistes Emmanuel Saez et Gabriel Zucman publient « Le Triomphe de l’injustice ». Reconstituez les conclusions de leur livre grâce à nos graphiques à dessiner soi-même.

Par Publié le 13 février 2020 à 06h00 - Mis à jour le 13 février 2020 à 15h41

Relire l’article

Bienvenue dans l’espace de réactions

Pour améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

Les contributions (27)

François Georges 13/02/2020 - 09h14

Cher Monsieur,

Vous appelez cela ‘L’injustice fiscale’. D’autres (dont je ne fais pas partie) conçoivent cela différemment et pourraient l'appeler, selon tel ou tel cas, ‘La justice fiscale’…

Utilisant le terme ‘injustice fiscale’, vous concevez donc qu’il y a une ‘justice fiscale’, dont vous connaissez la norme.
Laquelle, svp ?

Vôtre, François Mitjavile.

JLouis Guichard 13/02/2020 - 09h09

Ce tracé de courbes est très intéressant, je suggère que l'on mette à l'épreuve nos politiques pour tester leurs connaissances sur les sujets qu'ils abordent lors des émissions télévisées par exemple.

Marius Albufera 13/02/2020 - 09h09

Cette étude représente le degré zéro de l' économie : la répartition (égalitaire ou non) des revenus (et de la fiscalité) est autant une cause qu' une conséquence de la production de richesse: à la limite, qui nous dit qu' une répartition égalitaire des revenus (de la fiscalité) n' affecterait cette production de richesse ? On mesure toute la bêtise et la démagogie de cette façon de poser le problème (alors que Tocqueville posait déjà ce qu' était l' égalité aux Etats-Unis) sous l' angle fiscal en ramenant cette question à celle des retraites: quel sens y a t il à débattre d' un niveau de retraite sans prendre en considération la part de dépenses socialisées liée à cette retraite ? Que nous importe de sauvegarder son niveau de retraite ou de rétablir l' ISF si à côté il faut payer de sa poche 300 euros de mutuelle et 3500 euros de frais de dépendance ? On ne peut pas découper les problèmes économiques en tranches pour le plaisir de jouer les Robin des Bois dans le sens du vent.

philippe.s 14/02/2020 - 00h08

Que cela vous plaise ou non, cette étude est une photo. Elle ne dit pas ce qu'il faudrait faire pour remédier au niveau d'inégalité constaté. En particulier, faut il imposer plus le patrimoine, les successions, le revenu et à quel niveau.

JYL 13/02/2020 - 09h49

Vous êtes visiblement un expert en économie pour apporter une critique aussi fine à un article publié dans une revue JEL. Pourriez-vous pour le bien de tous, proposer une contre-étude qui apporte tous les démentis nécessaires à cette imposture (les auteurs ne sont-ils pas d'odieux marxistes-léninistes ?) et rétablisse la réalité des faits. Nul doute que vous serez publié dans l'American Economic Review ou le Journal of Political Economy. Nous aurons probablement grâce à vous un lauréat du lauéat de la banque de Suède en économie.

Ironique 13/02/2020 - 09h08

La cause de tout cela est la grande stupidité des classes populaires américaines, elle-même probablement due à l'abrutissement par les médias et les églises. Résultat : la moitié s'abstient et l'autre moitié va voter pour des milliardaires en pensant qu'ils ont les mêmes intérêts. Cela dure depuis 40 ans et ça n'est pas prêt de finir, malheureusement pour les États-unis et pour le monde entier.

Bahvoyons 13/02/2020 - 10h45

Entièrement d'accord. Pour résumer....des chèvres BEHHHH! Ils n'ont que ce qu'ils méritent, Ils acceptent ce système, eh bien qu'ils y restent, les plus riches ne s'en porteront que mieux. Je préfère mon pays, même si tout n'est pas rose, loin de là...C'est juste un constat, rien de politique, ni de gauche, ni de droite.

Michel Brunet 13/02/2020 - 09h01

Et Trump est bien parti pour être réélu... et d'après les sondages US sa popularité ne faiblit pas contrairement à notre président. Va comprendre, "l'injustice fiscale" est-ce seulement çà?
car qu'entent-on par justice fiscale réellement?

CRD75 13/02/2020 - 08h43

Camarades : Vive la lutte des classes ! Demain la révolution ! Visitez Cuba ou tout le monde est (en principe) égal : le paradis, c’est bien connu.

Erwan Bernier 13/02/2020 - 09h47

Toujours le même raisonnement par l'absurde ! Il existe peut-être des alternatives entre les modèles étasunien et cubain.

Apollyon 13/02/2020 - 09h30

Cuba est dévasté par l’embargo américain. Pas par sa politique...

Martin Andler 13/02/2020 - 08h43

Intéressant, mais présentation à revoir : les questions qui sont posées sont mal formulées. La première est "quelle est la part de la richesse nationale ?", le mot richesse est ambigu ; alors que la réponse demandée concerne "la part du revenu national". La 3ème question posée est "quelle part des recettes fédérales provient de l'impôt sur les sociétés", avec des réponses invraisemblales : si au maximum 15% des recettes du gouvernement fédéral provenaient de l'impôt sur le revenu + impôt sur les sociétés, on se demande bien d'où viendraient les ressources de l'état fédéral. La réponse demandée est "quelle part du revenu national représente l'impôt sur les sociétés" ?

Fabiodonato 13/02/2020 - 08h41

Je serais très curieux d'avoir aussi la courbe du chômage pour les mêmes périodes.
Et la courbe du revenu moyen du dernier décile le moins riche.
Le paradoxe à confirmer ou à contredire étant :
rendre les riches PLUS riches rend il les pauvres plus pauvre ?
rendre les riches MOINS riches en prélevant et redistribuant rend il vraiment les pauvres moins pauvres ?

Paradoxe de la France, très taxée, très redistributrice, mais 8,5% de chômage et des "pauvres" pas vraiment moins pauvres qu'aux USA.

XMRB42 13/02/2020 - 09h26

A Fabiodonato Pauvreté en France n'exclut pas d'être soigné gratuitement, alors qu'aux USA, si j'ai un cancer, je dois règler des sommes énormes. Et l'espérance de vie qui décroît est sans doute , entre autres, en relation avec la très mauvaise couverture santé des plus pauvres. Il est bien plus dur d'être pauvre aux USA qu'en France. D'ailleurs la littérature et le cinéma regorgent d'illustrations de cet état des choses...

Raison 13/02/2020 - 08h31

On remarquera le choix habile du point de départ temporel, différent pour chaque courbe.

Sybarite 13/02/2020 - 07h40

On compare les 1% les plus riches à la population totale. Mais n'est-il pas naturel qu'un nouveau-né ne possède rien ? Comment les comparer à une personne qui a travaillé toute sa vie ? Et ces riches, l'ont-il été toute leur vie. Cette comparaison qu'on nous ressort pour nous émouvoir est une entourloupe. Moi je veux bien cette injustice si mon salaire en bénéficie, or que je sache il n'y a pas moins de pauvres dans un pays où il y a moins de riches. D'autre part dire que les riches payent moins d'impôts parce que leur taux d'imposition est moindre est faux. Je n'aime pas les injustice mais pour moi s'enrichir n'est pas une injustice.

Arthur1 13/02/2020 - 09h54

On compare les revenus et richesses des ménages. On ne compare donc pas un nouveau-né à une personne qui a travaillé toute sa vie ...

Noleb 13/02/2020 - 09h29

Sybarite: êtes vous milliardaire? Sinon pourquoi les défendre bec et ongles? Revoyez la vidéo sur l'héritage dans ces mêmes pages: les ultra riches d'aujourd'hui ne sont pas des travailleurs, ce sont des rentiers. Qui sont effectivement beaucoup plus riches dès la naissance que leurs concitoyens.

Tirelarigo 13/02/2020 - 08h48

Les bons petits soldats sont de sortie pour défendre l'indéfendable. Ici on compare ceux qui travaillent durement toute leur vie avec les quelques uns qui ont le mérite émérite d'avoir hérité

ZePapou 13/02/2020 - 08h41

Oui, s'enrichir n'est pas une honte ... surtout à travers le travail mais quelque soit les outils de mesure et où que ce soit dans le monde (Est ou ouest, démocraties ou dictatures) l'écart entre riches et pauvres s’accroît. Plus de riches plus riches, plus de pauvres plus pauvres et lente disparition des classes moyennes. Doublé de la question climatique, le système capitaliste économiquement totalement libéré est une cocotte minute qui va exploser. La seule vraie question est quand ? Il est consternant de voir la majorité des Américains penser que le messie évangéliste Trump va les sauver ... de même que ceux qui se réfugie derrière la flamme ...

F. P. 13/02/2020 - 08h23

Riche raisonnement que le vôtre ! Moi qui aime bien l'argent, j'ai bien aimé vous lire !

HUBERT MENSCH 13/02/2020 - 06h51

J'aimerais bien connaître les courbes concernant la France...

GGR 13/02/2020 - 09h05

Cela ne répond pas directement, mais je me souviens de statistiques publiées dans le Monde au début du mouvement des gilets jaunes qui montraient que sur les dix dernières années, le pouvoir d'achat de l'ensemble de la population en France avait stagné, voire sensiblement baissé pour les classes les plus modestes. Seuls les 1% les plus riches avaient vu leur pouvoir d'achat augmenter, et ce de 6% par an. Cela équivaut à presque doubler (+ 80%) son pouvoir d’achat en 10 ans !! En résumé, les 1% les plus riches ont confisqué la totalité des fruits de la croissance en France ces dix dernières années. Un mouvement des gilets jaunes plus tard, le nouveau budget fait de nouveaux cadeaux aux 5% les plus riches, aux dépens des 5% les plus pauvres.

pm42 13/02/2020 - 08h51

Elles sont faciles à trouver : les inégalités ont énormément baissé historiquement, un peu remonter avec la crise de 2008, rebaissées depuis et restent à un niveau bas. Vous pouvez par exemple consulter l'observatoire des inégalités qui indique que "Les inégalités de niveau de vie n’augmentent plus depuis cinq ans".

Michel Carletti 13/02/2020 - 08h43

Au boulot, Hubert.

Brunelleschi 13/02/2020 - 08h36

La plupart d'entre elles existent dans les travaux de T. Piketty. Après les avoir vues récemment, la France (et la plupart des pays d'Europe) semble beaucoup moins inégalitaire que les US.

F. P. 13/02/2020 - 06h11

J'ai tout bien dessiné tout comme il faut, mais je n'ai rien gagné !
Je proteste !
Vous nous dites :
Prends tes crayons de couleur et une feuille de papier.
- Fait !
Tu y dessineras le plus beau canard que la terre ait jamais porté, appelons-le Donald.
- Fait, et fort bien !
Tu lui feras un suite de petits canards, disons-les Républicains (n'oublie pas la majuscule, ce serait vilain).
- Fait, mieux encore !
Alors, pourquoi qu'on gagne rien, si on a tout bien fait ?

Avant de contribuer

Bienvenue dans l’espace de discussion que Le Monde met à disposition de ses abonnés. Nous souhaitons y développer un débat ouvert et respectueux. C’est pourquoi :

  • Les contributions doivent respecter les limites de la liberté d’expression (pas de diffamation, pas d’injure, pas de propos discriminatoires…)
  • Toute contribution que Le Monde estime contraire à la bonne tenue du débat ne sera pas publiée.

Sachez que les propos que vous y tenez peuvent vous engager juridiquement. Pour en savoir plus sur les règles de l’espace de contributions du Monde, cliquez ici.

Pour contribuer à la discussion, vous devez être abonné.

Rejoignez une communauté de 300 000 abonnés pour explorer, analyser et débattre.

Abonnez-vous à partir de 1 €

Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.

Faites avancer le débat en partageant votre point de vue.

Consultez le journal en version numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13 heures.

Services