Coronavirus : visualisez le bilan des morts du Covid-19, qui dépasse largement celui du SRAS

EN UN GRAPHIQUE. L’épidémie a fait plus de 3 800 morts, et a infecté plus de 109 000 personnes, selon les derniers chiffres disponibles.

Par Publié le 05 février 2020 à 17h22 - Mis à jour le 09 mars 2020 à 12h37

Depuis dimanche 9 février, le nouveau coronavirus apparu en Chine, le SRAS-CoV-2, a officiellement causé plus de décès que le coronavirus du SRAS de 2003 (syndrome respiratoire aigu sévère), qui avait frappé entre novembre 2002 et l’été 2003. Le nombre symbolique des mille morts a été dépassé deux jours plus tard et atteint désormais 3 800 morts. Pour le SRAS, le pic s’était élevé à 813 morts en juillet 2003, en comptant des cas « suspectés », puis avait été revu à la baisse, à 774 morts, au moment du bilan définitif.

Le bilan humain du nouveau coronavirus a largement dépassé celui du SRAS

Nombre de cas mortels de Covid-19 en 2019-2020 vs. nombre de cas mortels de SRAS en 2002-2003.
Note : les données ne partent qu'à J + 22 (Covid-19) et J + 34 (SRAS) parce qu'il n'existe pas de données fiables et continues avant ces dates, dû à la fois au retard de la réaction des autorités chinoises et au manque de fiabilité des premiers diagnostics.
Lire aussi Coronavirus, Zika, Ebola… : quelles maladies sont les plus contagieuses ou les plus mortelles ?

Si l’on prend pour point de départ le moment où l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a été informée par la Chine de l’épidémie, le 31 décembre 2019, on constate que la rapidité de la propagation du 2019-nCoV est bien supérieure à celle du SRAS. Au 73e jour, l’épidémie actuelle a déjà touché plus de 109 000 personnes, soit environ treize fois plus que toutes celles qui ont été atteintes par le SRAS (8 096 cas).

L'épidémie du nouveau coronavirus est nettement plus rapide que celle du SRAS en 2003

Nombre de cas confirmés de Covid-19 en 2019-2020 vs. nombre de cas reportés ou suspects de SRAS en 2002-2003.
Note : les données ne partent qu'à J + 22 (Covid-19) et J + 34 (SRAS) parce qu'il n'existe pas de données fiables et continues avant ces dates, dû à la fois au retard de la réaction des autorités chinoises et au manque de fiabilité des premiers diagnostics.
Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Retrouvez tous nos articles sur le coronavirus dans notre rubrique

Sur l’épidémie

Sur le déconfinement et ses enjeux

La série « En un graphique » des Décodeurs éclaire l’actualité sous forme visuelle. Retrouvez tous les articles dans notre rubrique.
Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.