Coronavirus : en Espagne, l’hécatombe largement sous-estimée dans les maisons de retraites

En un mois, 4 750 personnes âgées sont mortes dans les établissements de la région de Madrid, alors que le bilan officiel de victimes du virus les estimaient à 781.

Par Publié le 09 avril 2020 à 11h11 - Mis à jour le 09 avril 2020 à 18h45

Temps de Lecture 2 min.

Article réservé aux abonnés

Au service d’urgence de l’hôpital Severo Ochoa de Leganes, près de Madrid, le 7 avril.
Au service d’urgence de l’hôpital Severo Ochoa de Leganes, près de Madrid, le 7 avril. JUAN MEDINA / REUTERS

Le voile a enfin été levé, mercredi 8 avril, sur l’étendue de la tragédie qui a frappé les résidences pour personnes âgées de Madrid depuis l’explosion de l’épidémie de Covid-19 en Espagne. Du 8 mars au 8 avril, 4 750 résidents de ces établissements sont décédés dans la région, alors que la moyenne y est habituellement d’environ un millier de morts par mois, a révélé le vice-président du gouvernement de la Communauté de Madrid, Ignacio Aguado, du parti libéral Ciudadanos. Un chiffre qui dépasse les hypothèses les plus pessimistes.

A peine 781 de ces décès ont en effet été pris en compte dans les bilans officiels de victimes du virus, uniquement ceux qui avaient été testés positifs au Covid-19. Or, près de 3 500 autres résidents sont morts avec des symptômes proches de ceux suscités par le coronavirus. En prenant en compte la totalité de ces cas présumés, le décompte macabre dans la région de Madrid passerait des 5 586 morts constatés à ce jour à plus de 9 000. Et le dernier bilan en Espagne, qui faisait état de près de 147 000 cas confirmés et 14 555 morts de Covid-19 mercredi, dépasserait les 18 000 morts…

Article réservé à nos abonnés Lire aussi En Espagne, l’armée en première ligne pour lutter contre la pandémie due au coronavirus

Or Madrid est loin d’être une exception. C’est en Castille-La Manche que la sonnette d’alarme a été tirée le 6 avril. Ce jour-là, le tribunal de justice régional a révélé que non seulement le nombre de décès de personnes testées positives au Covid-19 en mars s’élevait dans la région à 965 − et non 708 comme l’indiquaient les statistiques officielles − mais qu’il existait aussi presque autant de cas de décès « suspects » (956 exactement).

Quant au gouvernement de Catalogne, il a recensé plus de 1 100 décès de Covid-19 dans les maisons de retraite de la région depuis le 15 mars, sans préciser combien d’entre eux ont été intégrés dans les statistiques officielles.

Manque de précision critiqué

En général, les statistiques prennent surtout en compte les morts dans les hôpitaux et excluent la plupart des décès à domicile ou en résidence. Ce manque de précision dans les chiffres a été critiqué, dès le 1er avril, par le chef du Parti populaire (PP, droite) en Estrémadure, José Antonio Monago, assurant que l’« ordre » venait du ministère espagnol de la santé, et visait à « cacher le nombre réel » de morts du coronavirus. Au Sénat, le 8 avril, le Parti populaire et le mouvement d’extrême droite Vox l’ont une nouvelle fois accusé de « tromper » les Espagnols.

Il vous reste 31.67% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.