« J’ai un problème avec certains des tweets » de Donald Trump : l’aveu du ministre de la justice américain, William Barr

Le responsable fédéral a dit que certaines prises de position du milliardaire républicain sur le réseau social compliquaient sa mission.

Le Monde avec AFP Publié le 14 février 2020 à 02h18 - Mis à jour le 14 février 2020 à 08h37

Temps de Lecture 2 min.

Relire l’article

Bienvenue dans l’espace de réactions

Pour améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

Les contributions (10)

BGA 14/02/2020 - 11h54

Franchement pour quelqu’un comme moi qui n’est inscrit sur aucun réseau social et qui n’entend parler que de la boue que ces nouveaux médias déversent, je reste très dubitatif sur ce phénomène.
Est-ce vraiment un progrès si l’on considère que le Président de la première puissance mondiale fait connaître « sa position » sur tous les sujets sans prendre la peine de réfléchir, ou même d’en aviser ministres et conseillers, transformant trop souvent la parole présidentielle en Brèves de comptoir?
Si l’on ajoute à cela les dégâts occasionnés par de véritables lynchages en lignes et trahisons en cascade, non vraiment je ne vois pas l’utilité de tweeter et autres .
Mais peut-être que le rapport coût/bénéfice m’échappe complètement...

G RICH 14/02/2020 - 13h23

Les réseaux sociaux sont effectivement une calamité pour la démocratie. L'individualisme et l'immédiateté triomphent. Je préfère m'abstenir

G RICH 14/02/2020 - 10h20

De façon intéressante, Barr a pris ses distances avec Donald APRES avoir donné ses instructions contraires aux réquisitions du procureur. Une confirmation de la pourriture qui gagne Washington.

F. P. 14/02/2020 - 08h33

De la mare où l'avait plongé @DonaldDonald, le ministère de la justice est sorti dans un drôle d'état, comme rétréci après lavage en misère de la justice.
Donald se dandinant en a ri :
Qu'un canard de Républicain perde quelques plumes, ou qu'un ministère perde quelques lettres...
Lui faisant suite, tous les canards de Républicains ont voulu rire à son exemple. Pourtant, tous ont perdu des plumes, et tous du fait de Donald.
La mare de Donald est d'une profondeur insondable.

F. P. 14/02/2020 - 11h44

Prière de le dire au journal, puisqu'il n'est jamais trop tard !...

Jamais trop tard 14/02/2020 - 09h45

@ F. P. J'aime beaucoup le ton et style de vos interventions :)

munstead 14/02/2020 - 08h22

Dans le chapeau: .du milliardaire républicain.’ ! Qui rédige ce type de texte ? Ils’agitdu président, sa fortune n’a rien à faire ici. On se croirait dans un tract LFI où le PR français est présenté comme l’ancien banquier. Tout aussi stupide.

Sahara 15/02/2020 - 09h48

Quand le sage montre....

Ma Tzu 14/02/2020 - 07h46

Ministre de la « justice » ou tout simplement greffier ?
😁😁😁

frisson du néant 14/02/2020 - 07h39

La force de DT, c’est son habileté à manipuler les incohérences. Il peut se contredire, retomber sur ses pieds tout en trouvant son public. En bon populiste, il fait du discours rationnel le marqueur d’une élite et rassure ceux qui ont l’impression de toujours se faire avoir au jeu de la raison raisonnable.

Chris. B. 14/02/2020 - 05h58

La vraie séparation des pouvoirs est une nécessité démocratique. Hélas, il n'y a pas qu'aux USA que cette règle est transgressée...

Iznogoud 14/02/2020 - 05h48

Tout se perdra quand l’intervention magique du Donald par ses tweets ne résoudra plus rien de complexe ! La démocratie US prouve chaque jour l’excellence de sa présidence éclairée ! Grâce au ciel tout fonctionne pour le mieux et dans le meilleur des mondes possibles. Un président élu avec moins de suffrages que sa rivale grâce au système complexe des grands électeurs restera une bénédiction qui a permis une telle gouvernance parfaite en tous points. Amen avec le meilleur télé évangélique ! Le dieu argent triomphe en pleine gloire et au diable la morale.

Etre curieux 14/02/2020 - 05h14

Quel mauvais théâtre... Barr veut faire croire à son indépendance avec des mots alors que ses actes montrent le contraire. Words are cheap. La rapidité avec laquelle Trump défait les gardes-fous de la démocratie US est frappante.

Gambetta 14/02/2020 - 04h48

M. Trump « utilise les réseaux sociaux de façon extrêmement efficace pour se battre pour les Américains contre les injustices dans notre pays », Comme les lois qui font que les milliardaires paient moins d’impôts que leurs secrétaires ou ouvriers

Avant de contribuer

Bienvenue dans l’espace de discussion que Le Monde met à disposition de ses abonnés. Nous souhaitons y développer un débat ouvert et respectueux. C’est pourquoi :

  • Les contributions doivent respecter les limites de la liberté d’expression (pas de diffamation, pas d’injure, pas de propos discriminatoires…)
  • Toute contribution que Le Monde estime contraire à la bonne tenue du débat ne sera pas publiée.

Sachez que les propos que vous y tenez peuvent vous engager juridiquement. Pour en savoir plus sur les règles de l’espace de contributions du Monde, cliquez ici.

Pour contribuer à la discussion, vous devez être abonné.

Rejoignez une communauté de 300 000 abonnés pour explorer, analyser et débattre.

Abonnez-vous à partir de 1 €

Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.

Faites avancer le débat en partageant votre point de vue.

Consultez le journal en version numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13 heures.

Services