Quels sont les meilleurs MacBook à s’offrir en 2020 ?

Comparatif « Wirecutter ». Rapidité, compacité, autonomie… Notre guide vous aidera à vous faire un avis sur les derniers ordinateurs portables Apple, et à choisir le modèle le plus adapté à vos besoins, entre le MacBook Pro et le MacBook Air.

Par Andrew Cunningham et Béatrice Catanese Publié le 08 février 2019 à 18h00 - Mis à jour le 13 février 2020 à 16h42

Temps de Lecture 24 min.

WIRECUTTER / ANDREW CUNNINGHAM

Réalisé aux États-Unis, ce test a été initialement publié en anglais sur le site Wirecutter. Vous pouvez le lire en version originale ici.

Pour la plupart des utilisateurs, le meilleur ordinateur portable Apple est le MacBook Pro 13 pouces (2019, deux ports Thunderbolt 3). Il est largement assez rapide pour les tâches courantes (navigation web, rédaction de documents et montage photo et vidéo), est doté d’un excellent écran haute résolution et son autonomie est suffisante pour tenir toute une journée. Si toutefois vous n’avez pas besoin d’acheter un Mac tout de suite, attendez que tous les ordinateurs portables Apple bénéficient du même clavier amélioré que le modèle 16 pouces.

Notre favori

Apple MacBook Pro 13 pouces (2019)

Un MacBook aux multiples avantages

Le MacBook Pro d’entrée de gamme offre un écran fantastique et un processeur quadri cœur rapide, à un prix raisonnable. Mais nous aurions aimé davantage de ports et une plus grande capacité de stockage et un meilleur clavier.

*Au moment de la publication, le prix était de 1349,99 €

Le MacBook Pro 13 pouces d’entrée de gamme possède un processeur quadri cœur et une carte graphique beaucoup plus rapide que celle du MacBook Air, ce qui permet de travailler bien plus vite. Ce modèle compte cependant quelques lacunes : un clavier fort plat qui n’est pas très agréable et qui a la réputation de manquer de fiabilité, seulement deux ports Thunderbolt 3 qui peuvent nécessiter l’utilisation de hubs USB-C ou de nouveaux câbles et un prix élevé par rapport aux modèles d’ordinateurs portables Windows qui offrent des performances et des fonctionnalités similaires (en particulier s’il vous faut plus de 128 Go d’espace de stockage). Mais le poids plume du MacBook Pro, sa robustesse et la qualité du service d’assistance en font un bon choix, en particulier si vous avez un iPhone ou d’autres équipements Apple.

Notre choix petit budget

Apple MacBook Air (2019)

Plus lent mais moins cher

Le MacBook Air intègre une grande partie des points forts du Pro, comme l’écran d’excellente qualité, la fabrication robuste et le capteur d’empreintes Touch ID, pour un budget un peu moins élevé. Mais son processeur bicœur est sensiblement plus lent et il est équipé du même clavier médiocre.

*Au moment de la publication, le prix était de 1249,99 €

Le MacBook Air 2019 coûte environ 250 euros de moins que le MacBook Pro 13 pouces et pèse environ 110 grammes de moins. Sa batterie tient un peu plus longtemps et, au niveau fonctionnel, il est identique au Pro sur de nombreux points : écran, mémoire et stockage, ports, clavier et touchpad, fabrication. Mais son processeur bicœur et sa carte graphique intégrée plus lente en font un moins bon choix si vous envisagez de faire beaucoup de montage photo et vidéo ou de programmation, ou si vous pensez le brancher à des écrans externes haute résolution. Il abandonne également la Touch Bar en faveur d’une rangée de touches de fonction et d’un capteur d’empreintes Touch ID indépendant. Néanmoins, si vous n’appréciez pas particulièrement la très voyante et superflue Touch Bar, vous préférerez peut-être cette nouvelle configuration.

Notre choix haut de gamme

Apple MacBook Pro 16 pouces

Le plus puissant, avec l’écran le plus grand

Le MacBook Pro 16 pouces a un écran plus grand et il est équipé des composants les plus rapides qui existent sur les ordinateurs portables Apple. Il bénéficie en outre d’un nouveau clavier ciseaux qui est largement meilleur que l’ancienne version papillon. Mais il faudra débourser une forte somme pour bénéficier de cette vitesse accrue.

*Au moment de la publication, le prix était de 2469,99 €

Le MacBook Pro 16 pouces coûte deux fois plus cher que la version 13 pouces et cette différence de prix ne se justifie que si vous faites du montage de photos ou vidéos très lourdes, si vous devez brancher votre ordinateur à plusieurs écrans 4K ou 5K haute résolution ou si vous travaillez avec des logiciels de création 3D. Vous ne remarquerez pas un énorme gain de temps pour les tâches courantes, mais son processeur Intel Core à six cœurs peut offrir une accélération d’environ 30 % par rapport au MacBook Pro 13 pouces pour le rendu vidéo ou la compilation de code, et ses cartes graphiques dédiées AMD Radeon délivrent de meilleures performances lorsqu’on utilise des programmes de création 3D ou des jeux.

Étant donné qu’il est impossible de faire évoluer les ordinateurs portables Apple — la mémoire, le support de stockage et le processeur sont inamovibles — vous devez être sûr d’acheter la configuration qui vous convient. Nous avons répertorié le modèle que nous recommandons pour chacun de nos favoris dans les sections ci-dessous.

Lire aussi Quel ordinateur portable professionnel choisir ?

Notre sélection des meilleurs MacBook

Le guide complet

Pourquoi nous faire confiance

Depus 2011, Andrew Cunningham teste, analyse et rédige des articles sur les PC, les Mac et d’autres gadgets pour AnandTech, Ars Technica et Wirecutter. Il monte, met à niveau et répare des ordinateurs depuis plus de quinze ans, avec cinq années passées dans des services informatiques à acheter et réparer des ordinateurs portables et de bureau, ainsi qu’à aider des personnes à choisir les équipements qui répondent le mieux à leurs besoins. Il a également utilisé à peu près tous les ordinateurs portables Mac qu’Apple a sortis ces vingt dernières années.

À qui s’adressent ces MacBook et quand acheter

La meilleure raison d’acheter un MacBook est d’avoir besoin de macOS ou de préférer ce système à Windows. Le système d’exploitation est stable et facile à utiliser, mais surtout, il offre une intégration parfaite avec les iPhone et iPad — les iMessages et SMS envoyés depuis votre Mac apparaissent aussi sur votre iPhone et inversement, et les fonctionnalités comme AirDrop et iCloud permettent de partager des notes, des images, des vidéos, des rappels, des contacts, des mots de passe, des favoris et d’autres données entre deux appareils.

Les Mac sont aussi un bon choix si vous recherchez un meilleur SAV. L’assistance technique d’Apple est très souvent mieux notée que celle de tous les autres fabricants d’ordinateurs et de téléphones, et les Apple Stores et les centres de services agréés Apple offrent une assistance technique en personne et des réparations accessibles dans une vingtaine de villes.

Un Mac n’est pas le meilleur choix si votre budget est inférieur à 1 200 euros, si vous recherchez le meilleur rapport performance-prix ou si vous êtes un fana des jeux dernier cri. Les ultrabooks Windows offrent des performances aussi satisfaisantes, voire supérieures, des ports plus variés et des écrans LCD IPS d’excellente qualité, pour un prix identique ou inférieur à celui du MacBook Air. Les ordinateurs portables premier prix Chrome OS et Windows constituent un meilleur choix si vous avez un budget de cinq cents euros. Et les notebooks de gaming Windows, bien que plus grands et plus encombrants que les MacBook, intègrent souvent une carte graphique plus récente et plus rapide que leurs concurrents Apple (et certains d’entre eux coûtent moitié moins qu’un MacBook Pro 16 pouces).

L’idéal est d’acheter un ordinateur portable Apple dès sa sortie, au moment où son rapport qualité-prix est le meilleur, mais inutile d’attendre une nouvelle version si vous avez besoin d’un ordinateur tout de suite — les cycles de mises à jour d’Apple pour les ordinateurs portables étant beaucoup moins réguliers que pour les iPhone et les iPad, il est difficile de prédire à quel moment ou à quelle fréquence de nouveaux modèles verront le jour. En revanche, quand un Mac est disponible depuis déjà quelques mois, vous pouvez économiser une belle somme en vous le procurant sur le site officiel des produits reconditionnés Apple. Ces produits ont le même aspect et fonctionnent aussi bien que les neufs, et ils sont couverts par les mêmes garanties, y compris l’assistance AppleCare, proposée en option, donc c’est un excellent moyen de gagner quelques centaines d’euros. Le site indépendant Refurb Tracker peut vous envoyer une alerte lorsqu’un modèle spécifique est en stock, si vous recherchez une configuration en particulier.

Comment nous les avons sélectionnés

De haut en bas : le nouveau MacBook Air Retina, le MacBook Pro 13 pouces et l’ancien MacBook Air 2017.
De haut en bas : le nouveau MacBook Air Retina, le MacBook Pro 13 pouces et l’ancien MacBook Air 2017. Wirecutter / Andrew Cunningham

Au moment où nous rédigeons ce guide, Apple propose quatre modèles d’ordinateurs portables, dans différentes configurations. Nous avons tenu compte des critères suivants pour décider lesquels recommander :

• Performance : les processeurs Intel Core double cœur sont suffisants pour naviguer sur le web et effectuer de petites retouches photo — les tâches les plus courantes pour la plupart des utilisateurs. Mais un MacBook Pro à quatre ou six cœurs vaut la différence de prix si vous faites du montage vidéo ou de la compilation de code, sollicitant beaucoup le processeur. Tous les MacBook intègrent au moins 8 Go de RAM, ce qui est largement suffisant pour les tâches quotidiennes, mais si vous achetez le Pro 13 ou 16 pouces, envisagez de passer à 16 Go ou 32 Go (respectivement), surtout si vous montez beaucoup de fichiers volumineux ou si vous souhaitez exécuter des applis Windows via une machine virtuelle.

Écran : un écran IPS haute résolution est indispensable sur un ordinateur portable qui coûte 1 350 euros ou plus. Tous les écrans Retina d’Apple offrent une belle netteté et une belle précision des couleurs, et ils peuvent afficher presque 100 % de la palette de couleurs sRGB. Les modèles MacBook Pro sont dotés d’écrans qui prennent en charge la palette de couleurs DCI-P3, plus étendue, ce qui signifie qu’ils peuvent afficher plus de nuances pour certaines couleurs que les écrans sRGB — c’est un plus agréable, mais qui n’est pas indispensable pour tout le monde.

Connecteurs : tous les modèles Apple utilisent désormais exclusivement des ports Thunderbolt 3, que ce soit pour le transfert de données, la vidéo ou le chargement. Ils intègrent tous au moins deux ports de ce type, pour pouvoir charger l’ordinateur et connecter en même temps un deuxième appareil. Nous aimerions que les MacBook comprennent davantage de ports et plus variés, mais ces deux ports constituent un strict minimum acceptable. Nous avons sélectionné des stations d’accueil Thunderbolt 3 et USB-C, ainsi que des moniteurs USB-C, des câbles de transfert de données USB-C et des câbles vidéo, des chargeurs USB-C de secours ou de remplacement et d’autres accessoires qui vous permettront de brancher tous vos anciens équipements sur ces connecteurs de nouvelle génération.

Clavier, Touch Bar et Touch ID : à l’exception du MacBook Pro 16 pouces, tous les ordinateurs portables actuels d’Apple utilisent une version du même clavier papillon, aux touches peu profondes, qu’Apple met sans cesse à jour depuis son lancement en 2015. Si vous ne voulez pas utiliser des touches très plates ni gérer des problèmes de fiabilité bien connus, attendez un peu car Apple devrait ajouter le nouveau clavier ciseaux du 16 pouces à ses autres ordinateurs portables courant 2020. La quatrième génération est un peu plus silencieuse et plus résistante à la poussière et aux impuretés que les versions précédentes. Elle utilise également de « nouveaux matériaux » qui, d’après Apple, rendent le clavier plus fiable. Dans tous les cas, toutes les versions du clavier papillon, de 2015 à aujourd’hui, sont couvertes par le Programme de réparation du clavier pendant quatre ans. Tous les MacBook actuels incluent le capteur d’empreintes TouchID. Pour nos tests, la présence ou l’absence de la Touch Bar n’est pas entrée en ligne de compte car c’est une fonctionnalité superflue pour l’essentiel.

Taille et poids : tous les ordinateurs portables Apple sont relativement fins et légers par rapport aux modèles similaires d’autres fabricants, mais les modèles 13 pouces offrent généralement le meilleur rapport taille-poids-performance.

Prix : les Mac coûtent cher, mais tout le monde n’a pas besoin d’acheter les modèles les plus onéreux. Nos recommandations proposent un bon équilibre entre performances, capacité de stockage et prix. Nous recommandons notamment d’utiliser un service Cloud ou un dispositif de stockage externe au lieu d’opter pour un SSD plus volumineux, car les options de stockage d’Apple sont tellement chères qu’elles peuvent parfois doubler le prix d’un ordinateur portable.

Autonomie de la batterie : pour réaliser des tâches basiques comme la navigation web et l’envoi d’e-mails, tous les modèles Apple devraient pouvoir tenir toute une journée de travail sans être rechargés. Mais Apple souligne que le MacBook Air devrait tenir plus longtemps que tous les MacBook Pro (douze heures de navigation au lieu de dix), ce qui correspond aux tests que nous avons menés.

Le meilleur globalement : le MacBook Pro 13 pouces (2019, deux ports Thunderbolt 3)

WIRECUTTER / ANDREW CUNNINGHAM
Notre favori

Apple MacBook Pro 13 pouces (2019)

Un MacBook aux multiples avantages

Le MacBook Pro d’entrée de gamme offre un écran fantastique et un processeur quadri cœur rapide, à un prix raisonnable. Mais nous aurions aimé davantage de ports et une plus grande capacité de stockage et un meilleur clavier.

*Au moment de la publication, le prix était de 1349,99 €

Le meilleur ordinateur portable Mac pour la plupart des utilisateurs est le MacBook Pro 13 pouces (2019, deux ports Thunderbolt 3). Il est largement assez rapide pour les tâches courantes — navigation web, traitement de texte et montage photo ou vidéo. Il intègre également un excellent écran haute définition, un très bon trackpad, son autonomie est suffisante pour tenir une journée entière de travail et son prix est (relativement) raisonnable. Les principaux défauts du MacBook Pro se retrouvent quasiment tous sur les autres ordinateurs portables Apple : le clavier aux touches peu profondes, des ports peu nombreux et tous identiques (dans ce cas-ci : deux Thunderbolt 3) qui peuvent nécessiter l’utilisation de hubs USB-C ou de nouveaux câbles, et un tarif élevé par rapport aux ordinateurs portables Windows aux performances et fonctionnalités similaires. Mais le poids plume du MacBook Pro, sa robustesse et son service d’assistance hors pair en font malgré tout un bon choix, surtout si vous avez un iPhone ou d’autres appareils Apple.

Nous recommandons le modèle à 1 499 euros doté d’un processeur Core i5 quadri cœur de huitième génération, d’une carte graphique Intel Iris Plus 645, d’une capacité de stockage SSD de 128 Go et de 8 Go de mémoire. Si vous avez l’habitude de travailler avec une vingtaine d’onglets ouverts dans votre navigateur ou si vous montez de gros fichiers image ou des vidéos, il vaut peut-être mieux choisir la version avec 16 Go de mémoire, pour 240 euros de plus. Si vous avez besoin de plus d’espace de stockage, nous vous recommandons d’opter pour un disque dur externe ou SSD au lieu de payer une somme astronomique pour une version supérieure du Mac Pro.

L’écran IPS du MacBook Pro 13 pouces affiche une résolution de 2 560 × 1 600 px et il est bien net, lumineux et riche en couleurs. Contrairement au MacBook Air, il prend en charge la palette de couleurs DCI-P3, plus étendue que la sRGB, donc il affiche plus de nuances pour certaines couleurs. Les deux modèles sont désormais compatibles avec la fonctionnalité True Tone, qui change subtilement la teinte de l’écran pour s’adapter à la lumière ambiante. Mais cette fonctionnalité n’est pas indispensable pour la majorité des utilisateurs.

Si vous avez besoin de plus d’espace de stockage, nous vous recommandons d’opter pour un disque dur externe ou SSD au lieu de payer une somme astronomique pour une version supérieure du Mac Pro.

Notre favori comprend seulement deux ports Thunderbolt 3 pour la connectivité et le chargement, tous les deux du côté gauche, si bien qu’il vous faudra des adaptateurs ou de nouveaux câbles pour connecter vos autres équipements. Chaque port permet de recharger l’ordinateur, de transférer des données à 40 Go par seconde, de connecter des écrans externes (jusqu’à une résolution 5 120 × 2 880, ou 5K) et des périphériques USB. Mais le MacBook Pro n’a pas d’autre port, en dehors d’une prise casque. Les versions plus chères (1 999 euros et plus) du MacBook Pro 13 pouces incluent quatre ports Thunderbolt 3, comme le Pro 16 pouces, mais même avec ces modèles il faut un adaptateur, un hub ou une station d’accueil pour connecter la plupart des accessoires.

Le MacBook Pro est équipé de la quatrième génération du clavier papillon d’Apple, aux touches peu profondes, que nous n’aimons toujours pas. Comme sur la version précédente, les touches sont recouvertes d’une membrane en silicone qui les protège mieux des impuretés et de la poussière, mais elles incorporent de « nouveaux matériaux » qui, selon Apple, renforcent la fiabilité du clavier (même si les modèles MacBook Pro et Air 2019 ont étrangement l’honneur d’être éligibles au programme de réparation depuis le jour de leur lancement). Le clavier du MacBook Pro comprend aussi la Touch Bar d’Apple avec Touch ID, au lieu d’une rangée de touches de fonction. La Touch Bar est un écran tactile haute définition, dynamique, qui s’adapte pour afficher les commandes spécifiques au logiciel en cours d’exécution (si le logiciel est compatible avec cette fonction). Elle peut se révéler utile de temps en temps, en fonction de votre façon de travailler et de l’utilisation que vous en faites, mais de nombreux contributeurs Wirecutter préfèrent une rangée de touches de fonction. Apple intègre désormais la Touch Bar à tous les MacBook Pro, et pas seulement aux modèles les plus chers ; même si vous ne l’utilisez jamais, la supporter en vaut bien la peine pour bénéficier des performances accrues du Pro.

Tous nos choix sont équipés du même trackpad Force Touch, qui reste le meilleur trackpad que nous ayons utilisé sur un ordinateur portable, grâce à son grand format et sa précision. Il n’est pas articulé, si bien qu’il détecte les pressions sur l’intégralité de sa surface, mais il offre aussi un retour haptique qui donne l’impression de « cliquer » même s’il ne s’enfonce pas.

Le MacBook Pro 13 pouces pèse 1,3 kg, soit 110 g de plus que le MacBook Air 2019 et il a exactement le même format (30,41 x 21,24 cm). Il est juste un peu plus épais, avec la même hauteur partout, contrairement à la forme fuselée du MacBook Air. Il est assez confortable à transporter et c’est l’un des ordinateurs les plus rapides du marché dans cette dimension. La plupart des utilisateurs ne remarqueront pas la différence de poids et nous pensons que le gain en termes de rapidité par rapport au MacBook Air vaut bien ce petit compromis.

Des défauts non rédhibitoires

Les modèles MacBook actuels utilisent la norme Thunderbolt 3 pour toutes les connexions, y compris l’alimentation. Cela signifie que si vous avez un disque dur, un scanner, une imprimante, une clé USB ou un lecteur de cartes qui utilise un port USB Type-A, il vous faudra un hub ou un adaptateur. De la même façon, si vous voulez utiliser un écran externe ou un projecteur, il vous faut le bon adaptateur vidéo. Par ailleurs, le Macbook Pro n’est pas équipé de l’excellent connecteur magnétique MagSafe d’Apple. Le seul autre port est une prise casque/micro 3,5 mm.

Même si on s’habitue à la frappe sur le clavier, on est loin de l’excellence des anciens claviers Apple.

La qualité médiocre du clavier ultra-mince d’Apple est un autre point faible. Ses touches restent au format standard, mais leur course est peu profonde et un peu trop ferme. Même si on s’habitue à la frappe sur ce clavier, on est loin de l’excellence des anciens claviers Apple. Le nouveau clavier ciseaux du MacBook Pro 16 pouces donne quelques millimètres d’épaisseur à l’ordinateur, mais on profite en échange de touches beaucoup plus confortables qui ne devraient pas rencontrer les mêmes problèmes de fiabilité que les claviers papillon. Si vous pouvez attendre quelques mois pour acheter un ordinateur portable, nous pensons qu’Apple va ajouter ce clavier à ses autres modèles MacBook courant 2020.

Moins cher mais plus lent : le MacBook Air (2019)

WIRECUTTER / ANDREW CUNNINGHAM
Notre choix petit budget

Apple MacBook Air (2019)

Plus lent mais moins cher

Le MacBook Air intègre une grande partie des points forts du Pro, comme l’écran d’excellente qualité, la fabrication robuste et le capteur d’empreintes Touch ID, pour un budget un peu moins élevé. Mais son processeur bicœur est sensiblement plus lent et il est équipé du même clavier médiocre.

*Au moment de la publication, le prix était de 1249,99 €

Le MacBook Air 2019 coûte environ 250 euros de moins que le MacBook Pro 13 pouces et est plus léger d’environ 110 grammes. Au niveau fonctionnel, il est identique au Pro sur de nombreux points : l’écran, la mémoire et le stockage, ses deux ports Thunderbolt 3, le clavier et le touchpad, et la fabrication. Qui plus est, il offre une autonomie de batterie légèrement supérieure. Mais son processeur bicœur et sa carte graphique intégrée plus lente en font un moins bon choix si vous envisagez de faire beaucoup de montage photo et vidéo, de programmation, ou si vous pensez le brancher à des écrans externes haute définition. Pour seulement 250 euros de plus, le MacBook Pro est deux fois plus rapide, une performance que vous remarquerez facilement si vous réalisez des tâches qui sollicitent beaucoup le processeur. Il abandonne également la Touch Bar en faveur d’une rangée de touches de fonction et d’un capteur d’empreintes Touch ID indépendant. Néanmoins, si vous n’appréciez pas particulièrement la très voyante et superflue Touch Bar, vous considérerez sûrement cette omission comme un avantage plutôt qu’une anomalie.

En termes de configuration, nous recommandons le modèle d’entrée de gamme avec 8 Go de mémoire et un disque SSD de 128 Go. Vous pouvez choisir une capacité de stockage supérieure si vous pensez avoir besoin de plus d’espace, mais cette option proposée par Apple coûte tellement cher qu’il est plus économique d’opter pour un service de stockage Cloud ou un dispositif de stockage externe. Vous pouvez opter pour 16 Go de mémoire pour 240 euros de plus, mais si vous réalisez des tâches qui nécessitent autant de mémoire, mieux vaut peut-être envisager le Pro et ses performances supérieures.

Le MacBook Air s’appuie sur un processeur Intel Core i5 bicœur de huitième génération, sans aucune possibilité d’opter pour un modèle plus rapide. Pour les tâches quotidiennes qui ne demandent pas au processeur de tourner à plein régime sur de longues périodes, il est comparable au MacBook Pro. Mais pour les tâches intensives comme l’encodage vidéo ou la compilation de code, le MacBook Air va environ deux fois moins vite que le MacBook Pro quadri-cœur. À noter également que la carte graphique intégrée au MacBook Air 2019 Air est environ deux fois moins rapide que celle du MacBook Pro 13 pouces. Le MacBook Air est suffisamment rapide pour prendre en charge un écran externe 4K ou 5K, mais vous risquez d’avoir des images hachées et ne vous attendez pas à ce qu’il fasse tourner des jeux dernier cri.

L’écran du MacBook Air 2019 a le même format et la même définition que celui du MacBook Pro 13 pouces, donc il peut afficher la même quantité d’informations. Contrairement au Pro, il ne prend pas en charge la palette de couleurs DCI-P3, donc il affiche moins de nuances pour certaines couleurs. Mais il est compatible avec la fonctionnalité True Tone, qui change la teinte de l’écran pour s’adapter à la lumière ambiante. Aucune de ces deux fonctionnalités n’est indispensable pour la majorité des utilisateurs, même si la fonctionnalité True Tone est un supplément agréable qu’Apple n’avait pas intégré à la version 2018 du MacBook Air.

Le tour d’écran du nouveau MacBook Air (à droite) est beaucoup plus étroit que sur l’ancien modèle (à gauche), ce qui permet à l’objet d’être plus petit.
Le tour d’écran du nouveau MacBook Air (à droite) est beaucoup plus étroit que sur l’ancien modèle (à gauche), ce qui permet à l’objet d’être plus petit. WIRECUTTER / ANDREW CUNNINGHAM
Le MacBook Air 2019 comprend un capteur d’empreintes Touch ID, mais pas de Touch Bar. Apple a conçu des touches Fonction plus hautes pour les aligner à la hauteur du capteur Touch ID.
Le MacBook Air 2019 comprend un capteur d’empreintes Touch ID, mais pas de Touch Bar. Apple a conçu des touches Fonction plus hautes pour les aligner à la hauteur du capteur Touch ID. WIRECUTTER / ANDREW CUNNINGHAM

(((ci-dessus, les légendes ont sauté dans la nouvelle version en anglais, mais il est plus parlant de les laisser il me semble ?)))

Comme le Pro, le MacBook Air utilise aussi la quatrième version du médiocre clavier papillon d’Apple, aux touches peu profondes, avec simplement un bouton Touch ID indépendant et des touches de fonction dédiées à la place de la Touch Bar. Nous pensons que la plupart des utilisateurs peuvent se passer sans problème de la Touch Bar, donc cette omission n’est pas un point négatif pour le MacBook Air. Comme tous les claviers papillon d’Apple, celui-ci est également couvert par le Programme de réparation des claviers pendant quatre ans.

Le MacBook Air 2019 est exactement du même format (30,41 x 21,24 cm) que le MacBook Pro 13 pouces, mais son design en biseau le rend un peu plus fin. Il est aussi plus léger de 110 g, avec un poids d’1,25 kg. Quand on le transporte, la sensation est la même qu’avec le MacBook Pro.

Le plus grand et le plus rapide : le MacBook Pro 16 pouces (2019)

Notre choix haut de gamme

Apple MacBook Pro 16 pouces

Le plus puissant, avec l’écran le plus grand

Le MacBook Pro 16 pouces a un écran plus grand et il est équipé des composants les plus rapides qui existent sur les ordinateurs portables Apple. Il bénéficie en outre d’un nouveau clavier ciseaux qui est largement meilleur que l’ancienne version papillon. Mais il faudra débourser une forte somme pour bénéficier de cette vitesse accrue.

*Au moment de la publication, le prix était de 2469,99 €

ANDREW CUNNINGHAM / WIRECUTTER

Le MacBook Pro 16 pouces vaut presque l’investissement rien que pour son nouveau clavier ciseaux amélioré, mais ne l’achetez que si vous avez besoin d’un écran plus grand ou de performances supérieures par rapport aux autres modèles Apple. Le processeur Intel Core à six cœurs de la configuration que nous recommandons lui permet d’atteindre une vitesse supérieure d’environ 30 % à celle du Pro 13 pouces pour le rendu vidéo ou la compilation de code ; et le processeur à huit cœurs en option peut encore booster la vitesse. Ses cartes graphiques AMD Radeon offrent de meilleures performances lors de l’exécution de programmes de création 3D ou de jeux et en font le seul modèle qui puisse être relié à deux écrans externes 5K (ou 6K) au lieu d’un. Il comprend quatre ports Thunderbolt 3 au total et ses haut-parleurs sont étonnamment bons pour un ordinateur portable. Il coûte cependant environ deux fois plus cher que le MacBook Pro 13 pouces, pèse 500 g de plus, son autonomie est relativement médiocre et il a tendance à chauffer ; même si cette dernière caractéristique se retrouve sur la plupart des MacBook Pro 15 pouces de ces dernières années.

Nous recommandons la configuration du Pro 16 pouces à 2 699 euros, qui comprend un processeur Core i7 à six cœurs, 512 Go de stockage, 16 Go de mémoire et le processeur graphique AMD Radeon Pro 5300M. Bien qu’une capacité de 16 Go de mémoire soit confortable, même pour la plupart des professionnels, vous pouvez passer à 32 Go de mémoire pour 480 euros en plus ou à 64 Go pour 960 euros ; les autres ordinateurs portables Apple s’arrêtent à 16 Go. Seuls les professionnels dans la création, qui gagnent leur vie en montant des vidéos, en faisant de la création 3D ou en codant des applis, devraient envisager de dépenser plus pour un processeur à huit cœurs et une carte graphique Radeon Pro 5500M GPU ; pour les autres, le coût supplémentaire est trop important et la configuration que nous recommandons est déjà très rapide. Vous pouvez aussi choisir jusqu’à 8 To de stockage interne, mais les options proposées par Apple sont tellement chères (le SSD de 8 To coûte autant que l’ordinateur en lui-même) qu’un service de stockage Cloud ou un dispositif de stockage externe est une option plus économique.

Le clavier ciseaux amélioré du MacBook Pro 16 pouces, avec une touche Echap physique, remplace l’ancienne version papillon, et on y gagne beaucoup ! Le trackpad géant est le meilleur que nous ayons utilisé sur un ordinateur portable.
Le clavier ciseaux amélioré du MacBook Pro 16 pouces, avec une touche Echap physique, remplace l’ancienne version papillon, et on y gagne beaucoup ! Le trackpad géant est le meilleur que nous ayons utilisé sur un ordinateur portable. ANDREW CUNNINGHAM / WIRECUTTER

L’écran du MacBook Pro 16 pouces prend en charge la palette de couleurs DCI-P3 et la fonctionnalité True Tone. Il peut donc afficher davantage de nuances de certaines couleurs qu’un écran sRGB et changer la teinte de votre écran pour qu’elle corresponde à l’éclairage ambiant, tout comme le Pro 13 pouces. Sa définition supérieure de 3072×1920 lui permet toutefois d’afficher davantage d’éléments à la fois. L’écran plus grand fait vraiment la différence quand on travaille sur des photos ou sur une grande feuille de calcul, et le Pro fait à peu près la même taille et le même poids que les PC portables 15 pouces hautes performances.

Le MacBook Pro 16 pouces remplace aussi le clavier et la Touch Bar qu’Apple utilise sur ses MacBook Pro depuis 2016. Il s’agit désormais d’un nouveau clavier « ciseaux », qui garde la fermeté de l’ancienne version papillon, en offrant une profondeur de touches de 0,5 mm (pour un total d’1 mm). Il est toujours moins réactif que les claviers antérieurs au MacBook 2016 (ou que les excellents claviers ThinkPad de Lenovo), mais il s’agit d’une énorme amélioration et il devrait avoir moins tendance à tomber en panne que les claviers papillon. Par ailleurs, la Touch Bar, qui était auparavant une bande continue située au-dessus du clavier, a été divisée en trois parties : une touche Echap physique sur la gauche, la Touch Bar telle qu’on la connaît au centre, et un capteur Touch ID/bouton marche-arrêt distinct sur la droite. Son trackpad Force Touch est aussi beaucoup plus grand que celui du Pro 13 pouces et du 15 pouces qu’il remplace au point qu’il m’est arrivé à plusieurs reprises de l’activer avec la paume de la main alors que je tapais sur le clavier. Il reste précis, mais espérons qu’Apple résolve ce problème dans les futures mises à jour logicielles (comme il l’a fait pour d’anciens modèles qui rencontraient les mêmes problèmes en début de production).

Même si le MacBook Pro 16 pouces est nettement plus grand et plus lourd que tous les ordinateurs portables 13 pouces d’Apple (il mesure 35,78 cm de large et 24,58 cm de profondeur, pour 1,95 kg), ces caractéristiques sont similaires à celles des autres ordinateurs portables comparables que nous avons testés et qui étaient équipés d’un écran 15 pouces plus petit. Cela dit, il est aussi plus cher que ces modèles : le Dell XPS 15, par exemple, offre des processeurs, des cartes graphiques et des capacités de mémoire comparables pour moins de 2 000 euros, un tarif courant pour les ordinateurs portables plus grands, plus puissants destinés aux professionnels dans la création. Cet argument ne vous avance pas beaucoup si vous devez ou préférez utiliser macOS, mais il remet les tarifs d’Apple en perspective.

À venir…

Apple n’a pas annoncé quand ou s’il envisage d’ajouter le nouveau clavier ciseaux du Pro 16 pouces au Pro 13 pouces et au MacBook Air. Au vu du clavier papillon peu fiable utilisé sur ces modèles, nous pensons qu’Apple va intégrer le clavier ciseaux à tous ses ordinateurs portables courant 2020. En général, nous essayons de ne pas faire de recommandation fondée sur des suppositions, et si vous avez absolument besoin d’un nouvel ordinateur portable tout de suite, achetez-en un. Si toutefois vous voulez un Pro 13 pouces ou un MacBook Air et que vous pouvez attendre environ un an, le nouveau clavier vaut la peine de patienter.

La concurrence

Apple vend toujours une version du MacBook Pro 13 pouces avec quatre ports Thunderbolt 3, deux de chaque côté. Les ports supplémentaires peuvent être pratiques si vous voulez utiliser plusieurs écrans externes ou d’autres accessoires Thunderbolt 3, et le modèle basique à 1 999 euros inclut aussi un processeur et une carte graphique légèrement plus rapides, ainsi qu’un disque dur de 256 Go. Mais pour le reste, il est entièrement identique au modèle à 1 499 euros que nous recommandons. Ces dernières années, le MacBook Pro à deux ports n’était pas non plus équipé de Touch ID ni de la Touch Bar, utilisait des processeurs Intel beaucoup plus anciens et lents, et une version plus ancienne du clavier papillon ; depuis juillet 2019, ce n’est plus vrai.

Le MacBook 12 pouces et le MacBook Air 13 pouces non-Retina ne sont plus fabriqués depuis juillet 2019, et le Pro 15 pouces a disparu en novembre 2019, mais vous pourrez toujours en trouver sur le site officiel des produits reconditionnés Apple à prix réduit. Toutefois, nous déconseillons à la plupart des utilisateurs d’acheter l’un de ces modèles, quel que soit leur prix. Le MacBook 12 pouces est relativement lent et ne comprend qu’un seul port USB-C ; étant donné que ce port sert aussi à recharger l’ordinateur, le MacBook 12 pouces est beaucoup moins polyvalent que les modèles MacBook Air et Pro, que nous recommandons, munis de deux ports. Le processeur vieux de quatre ans, ainsi que l’écran LCD TN 1 440 × 900 de l’ancien MacBook Air sont nettement inférieurs à ceux de tous les autres modèles qu’Apple propose actuellement. Par ailleurs, le Pro 15 pouces reste assez cher, est équipé d’un clavier papillon de moins bonne qualité que la nouvelle version à ciseaux, ses cartes graphiques sont plus lentes et sa batterie tient moins longtemps par rapport au 16 pouces.

Sources

  1. The Wide Gamut World of Color - iMac Edition, Astramael.com, 25 avril 2016

  2. Wayne Manion, Apple admits butterfly keyboard problems and promises free repairs, The Tech Report, 25 juin 2018

  3. Use 4K displays, 5K displays, and Ultra HD TVs with your Mac, Apple Support, 17 novembre 2018

 

Dans la même rubrique

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.