La maternelle dès 3 ans en débat : le modèle français est-il efficace et exportable ?

vidéo Dans le cadre du Monde Festival Montréal, Christa Japel, Pauline Marois, Pascale Garnier et Jean-Michel Blanquer ont débattu des leçons à tirer du modèle scolaire français.

Publié le 18 décembre 2019 à 08h30

L’école obligatoire à un très jeune âge est proposée dans certains systèmes scolaires afin de prévenir le décrochage, dépister plus tôt les difficultés d’apprentissage, soutenir les enfants issus de milieux défavorisés. Pionnière en la matière, la France a récemment abaissé l’âge de fréquentation de l’école à 3 ans. Le Québec se lance cette année dans l’intégration graduelle de la maternelle à 4 ans, mais cette nouvelle étape fait controverse. Quelles leçons y a-t-il à tirer du modèle français ?

Christa Japel, chercheuse canadienne, auteure d’un rapport sur l’implantation des maternelles 4 ans, Pauline Marois, une figure emblématique du Parti québécois depuis près de trente ans, Pascale Garnier, spécialiste française de l’éducation des jeunes enfants et Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale français, en ont débattu le vendredi 25 octobre au Musée des beaux-arts de Montréal.

Une rencontre animée par Marie-Andrée Chouinard, rédactrice en chef au Devoir.

Retrouvez le Monde Festival en vidéo

Le Monde

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.