Trop de films en France ? Un débat du Monde Festival

vidéo Axelle Ropert, Eric Toledano, Judith Lou Levy, Alain Le Diberder, et Frédérique Dumas sont venus débattre au Monde Festival de la création cinématographique de demain.

Publié le 24 octobre 2019 à 09h00

Entre l’accroissement du nombre de longs-métrages produits chaque année, la stagnation des investissements, la hausse de la fréquentation, le vieillissement du public de l’art et essai et l’espoir de voir la jeunesse revenir au cinéma par le biais des plates-formes, comment se dessine la création cinématographique de demain ?

Les deux réalisateurs Axelle Ropert (La Famille Wolberg, Tirez la langue, mademoiselle) et Eric Toledano (Intouchables et bientôt Hors normes), la productrice Judith Lou Levy (Atlantique, de Mati Diop, Zombi Child, de Bertrand Bonello), l’économiste du cinéma Alain Le Diberder et la députée, naguère productrice, Frédérique Dumas, sont venus en débattre le 6 octobre à l’Opéra Bastille. Une rencontre animée par Thomas Sotinel, journaliste au Monde.

Retrouvez le Monde Festival en vidéo

Le Monde

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.