Le « made in France » : véritable politique ou slogan marketing ? Un débat du Monde Festival

vidéo Le patriotisme économique grandit mais les entreprises tricolores souffrent toujours d’un manque de compétitivité. Arnaud Montebourg et Agnès Pannier-Runacher en ont débattu au Monde Festival.

Publié le 19 octobre 2019 à 09h00

On assiste, depuis deux ans, à une timide réindustrialisation de l’Hexagone. Mais à l’heure des robots et de l’usine 4.0, elle ne crée pas beaucoup d’emplois. Les entreprises tricolores souffrent d’un manque de compétitivité par rapport à celles de pays voisins et elles proposent des produits souvent de milieu de gamme dont le rapport qualité-prix s’améliore trop lentement, à l’exception de quelques points forts comme le luxe ou l’aéronautique. Pour autant, y a-t-il une fatalité au décrochage industriel du pays, où le secteur secondaire ne pèse plus que 12 % de la richesse nationale ?

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat chargée de l’industrie auprès de Bruno Le Maire, ministre de l’économie, et Arnaud Montebourg, ancien ministre de l’économie et du redressement productif (2012-2014), en ont débattu le 5 octobre à l’Opéra Bastille. Une rencontre animée par Jean-Michel Bezat, journaliste au Monde.

Retrouvez le Monde Festival en vidéo

Le Monde

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.