A Menlo Park, Facebook rase les murs

Temples high-tech (5/6). Pour concevoir l’extension de son QG, le réseau social a fait appel à des pointures de l’architecture, Frank Gehry et l’agence OMA. Leurs projets sont à l’image de la plate-forme : linéaires.

Par Publié le 25 août 2017 à 06h41 - Mis à jour le 25 août 2017 à 11h52

Temps de Lecture 11 min.

Article réservé aux abonnés

Frank Gehry rit, d’un long rire sonore. « Vous préparez une série d’articles sur l’architecture des sièges sociaux des géants du Web, vraiment ? », s’étonne le Canadien, lauréat du prix Pritzker en 1989 – équivalent du Nobel dans le domaine architectural. « Ces gens-là n’ont pas un sens esthétique très développé… Mis à part Mark Zuckerberg, bien sûr », ajoute celui qui a dessiné les formes florales et métalliques du Musée Guggenheim de Bilbao ou de la Fondation Louis-Vuitton, à Paris.

L’architecte, 88 ans, a beau jeu de distinguer le fondateur de Facebook : il a conçu pas moins de trois bâtiments pour le tycoon et ses équipes, tous situés sur son QG de Menlo Park, dans la baie de San Francisco, à 55 km du centre-ville de la métropole californienne. Et il semble le premier surpris de ce compagnonnage. Depuis que Mark Zuckerberg l’a créée sur le campus d’Harvard, en 2004, la plate-forme est devenue le plus grand réseau social mondial, avec plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs, selon des chiffres communiqués en juin.

Sur cette image fournie par Facebook en 2013, Frank Gehry (en noir) et Mark Zuckerberg (debout à sa gauche) examinent la maquette du bâtiment MPK 20.

« Mark souhaitait s’agrandir, il se sentait à l’étroit dans sa petite cage de verre à Menlo Park, où Facebook s’était installé en 2011, raconte Frank Gehry, joint au téléphone. C’était un environnement de travail vraiment médiocre. » Pour l’extension du siège de son entreprise, des amis communs suggèrent au jeune entrepreneur, né en 1984, de se tourner vers le patriarche de l’architecture : « Mark a visité le studio de mon agence, à Los Angeles, poursuit le “starchitecte”. Au bout de quelques minutes, il a dit : “Je veux exactement la même chose pour Facebook, en quinze fois plus grand !” »

Le soir même, les Zuckerberg dînent chez les Gehry : « Je me souviens que Mark et sa femme Priscilla étaient impressionnés par ma collection d’art je n’accroche que des œuvres d’amis, Ed Ruscha, Larry Bell… Eux ne collectionnaient pas, à l’époque. Au cours du repas, Mark – quelqu’un de vraiment charmant m’a proposé de m’inscrire sur Facebook. J’ai accepté, même si je dois vous avouer que je n’utilise pas beaucoup ce site ! »

Platitude

A Menlo Park, point de pétales fous ni de métal arqué comme à Bilbao, cependant : les trois bâtiments signés Gehry frappent par leur platitude. Nous avons pu visiter le premier, appelé MPK 20 – les deux autres, MPK 21 et MPK 22, sont encore en chantier.

Perspective du futur bâtiment MPK 21, dessiné par Frank Gehry pour Facebook, sur son siège social de Menlo Park.

« Il s’agit du plus grand open space du monde, avec 2 500 salariés, sur les 9 000 qui travaillent à Menlo, disposés sur une surface continue de 40 000 m2 ! », s’exclame notre guide, Fai Nur. L’attachée de presse s’arrête devant une maquette du MPK 20, disposée devant l’une des entrées : « J’ai mis du temps à me repérer, j’avoue. Nous sommes là ! », dit-elle en pointant un bureau lambda sur la reproduction miniature de l’édifice. « Heureusement, un graphique du bâtiment figure au sol, tous les vingt mètres, pour nous aiguiller ! »

Il vous reste 80.63% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.