Dans les commerces à Bordeaux : « Les gens viendront-ils ? Et s’ils sont en télétravail, ou avec leurs enfants… »

La promenade Sainte-Catherine et la plus longue rue commerçante d’Europe se préparent à rouvrir.

Par Publié le 09 mai 2020 à 11h13 - Mis à jour le 11 mai 2020 à 09h21

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

Marion et Jerôme réaménagent la vitrine de la boutique Sostrene Grene, à Bordeaux, le 7 mai.

Tous, le 14 mars, ont tiré le rideau. Et la promenade Sainte-Catherine, tout comme la rue du même nom, plus longue rue commerçante d’Europe située dans le centre-ville de Bordeaux, n’ont pas échappé à la règle. Alors, à l’approche du 11 mai, qui verra leurs portes s’ouvrir à nouveau, grandes enseignes comme petits commerces se préparent. A l’intérieur des magasins encore fermés au public, les employés s’affairent à nettoyer, ranger et réorganiser leurs boutiques. Une bouffée d’air frais après plus de sept semaines de confinement.

Chez l’enseigne danoise Sostrene Grene, Jérôme Bousquet, le team manager, et son équipe, s’occupent à réaménager la boutique. La dernière collection, celle de Pâques, désuète, va laisser place en vitrine à une nouvelle, dans l’ère du temps. « On va plutôt mettre en avant des produits sanitaires comme des savons, qui résonnent avec l’actualité ! » explique M. Bousquet.

La promenade Sainte-Catherine est un espace commercial privé a ciel ouvert : l'assistant technique colle une bande de scotch noir au milieu du grand escalier pour mettre en place un sens de circulation, le 7 mai.

Si les collections changent habituellement toutes les semaines, l’équipe n’a pas reçu de livraisons, tout est actuellement bloqué au Danemark, qui centralise les productions. Mais le directeur adjoint est optimiste : « On va ressortir d’anciennes collections, ça va le faire ! »

Toiles d’araignées

Avec ses employés, l’heure est également au grand nettoyage, des araignées ont pris le temps, deux mois durant, de tisser leurs toiles entre les produits. Jérôme Bousquet est plein d’entrain, ravi de reprendre le chemin du magasin. Et dans les allées de la promenade Sainte-Catherine comme partout dans la zone, le masque sera obligatoire dès le 11 mai, à la suite de l’arrêté pris par le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, et la préfète de Nouvelle-Aquitaine, Fabienne Buccio.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Dans les commerces, le lent déconfinement de la consommation

Dans la boutique, vingt clients pourront entrer au maximum, et si tout n’est pas encore tout à fait au point, les employés travaillent d’arrache-pied pour être prêts lundi. « En espérant qu’il y ait du monde », ajoute Jérôme Bousquet. Car c’est la véritable inconnue. « Les gens viendront-ils ? Et s’ils sont en télétravail, ou avec leurs enfants… », dit-il, songeur.

« L’entrée se fera d’un côté, la sortie de l’autre, pour que les gens ne se croisent pas » Vincent Mauvage, directeur de la Promenace Sainte-Catherine

Entre les boutiques de la promenade Sainte-Catherine, espace clos, le marquage au sol est organisé, mesuré. « L’entrée se fera d’un côté, la sortie de l’autre, pour que les gens ne se croisent pas » explique Vincent Mauvage, son directeur. A l’entrée, des gels hydroalcooliques seront vivement conseillés à ceux qui veulent pénétrer dans la zone, ils pourront également en trouver au pied des escalators et devant les ascenseurs. Un agent veillera à ce que chacun respecte la distanciation physique et porte bien son masque. Mais si Vincent Mauvage est optimiste quant au port du masque généralisé, ils sont encore peu nombreux, ce 7 mai, à le porter dans les rues bordelaises qui commencent, depuis quelques jours à se remplir à nouveau.

Il vous reste 31.14% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.