Coronavirus : en Italie, une économie à l’arrêt

Par , , , et

Publié le 20 mars 2020 à 12h19 - Mis à jour le 21 mars 2020 à 07h12

Densité de population

Basse

Elevée

PIB par habitant, en milliers d’euros, en 2018

Plus de 35

Entre 30 et 35

Entre 20 et 30

Entre 17 et 20

Sud
22 %

Participation de chaque grande région dans le PIB national, en %, en 2018

Districts industriels, par spécialité

Alimentaire

Mécanique, métallurgique

Mode

Meuble

Aoste Aoste Aoste Turin Turin Turin Piémont Piémont Piémont Ligurie Ligurie Ligurie Vallée d’Aoste Vallée d’Aoste Vallée d’Aoste Lombardie Lombardie Lombardie Trentin- Haut-Adige Trentin- Haut-Adige Trentin- Haut-Adige Frioul-Vénétie- Julienne Frioul-Vénétie- Julienne Frioul-Vénétie- Julienne Vénétie Vénétie Vénétie Emilie- Romagne Emilie- Romagne Emilie- Romagne Toscane Toscane Toscane Marches Marches Marches Latium Latium Latium Abruzzes Abruzzes Abruzzes Ombrie Ombrie Ombrie Molise Molise Molise Campanie Campanie Campanie Pouilles Pouilles Pouilles Basilicate Basilicate Basilicate Calabre Calabre Calabre Sardaigne Sardaigne Sardaigne Sicile Sicile Sicile Milan Milan Milan Trente Trente Trente Gênes Gênes Gênes Bologne Bologne Bologne Florence Florence Florence Ancône Ancône Ancône Nord Nord Nord Centre Centre Centre Sud Sud Sud Trieste Trieste Trieste Venise Venise Venise Pérouse Pérouse Pérouse Cagliari Cagliari Cagliari L’Aquila L’Aquila L’Aquila Campobasso Campobasso Campobasso Naples Naples Naples Potenza Potenza Potenza Bari Bari Bari Catanzaro Catanzaro Catanzaro Catane Catane Catane Palerme Palerme Palerme Rome Rome Rome
Vallée
d’Aoste
Piémont
Lombardie
Trentin-Haut-Adige
Frioul-Vénétie
Julienne
Vénétie
Emilie
Romagne
Toscane
Marches
Ombrie
Latium
Abruzzes
Molise
Campanie
Pouilles
Basilicate
Calabre
Sicile
Sardaigne
Ligurie
Rome
Nord
56 %
Centre
22 %
Sud
22 %

Une baisse des vols après une envolée des cas

Réservations de vols pour l’Italie depuis l’étranger, variation par rapport à la même période en 2019, en %
Nombre de cas confirmés de Covid-19
1 100
600
0
0
-50
-100
-150
-200
20
25
31
1
5
10
15
20
25
29
Janvier
Février
Premiers décès liés
au coronavirus signalés
Premiers cas confirmés de Covid-19 (deux touristes chinois)
Plus d’annulations que de réservations

A Milan

Nombre d’avions en circulation

2019
2020
200
150
100
50
15 janvier
1er février
15 février
1er mars
21 février

Le tourisme, secteur majeur, affecté

Part du tourisme dans le PIB national, en %

15
13
11
10
Espagne
Italie
Royaume-Uni
France

Prix d’une nuit d’hôtel à Milan, en euros

120
110
100
90
80
70
21 fev.
1er mars
10 mars

Bien sûr, certaines images ont fait le tour du monde : la fontaine de Trevi déserte en pleine journée, la place Saint-Pierre barricadée ou les eaux des canaux de Venise redevenues limpides, après l’arrêt de la circulation des bateaux… Ces jolies cartes postales sont parlantes, et elles ont leur part de vérité, mais elles échouent à rendre compte de l’impensable réalité de ce qui est en train de se produire actuellement en Italie : un pays tout entier à l’arrêt, dont la population est confinée depuis plus de dix jours, et en passe d’être mis à genoux par un virus, le SARS-CoV-2, qui menace de submerger son système de santé.

Le Nord industriel à l’arrêt, la pollution en baisse

Pollution au dioxyde d’azote, en concentration moyenne

Basse

Elevée

Le virus a commencé son expansion en Italie dans la plaine du Pô, qui est comme l’épine dorsale de l’économie transalpine. Les zones les plus touchées (Lombardie, Emilie-Romagne et Vénétie) correspondent aux trois grandes régions les plus prospères d’Italie, celles qui sont le plus profondément insérées, depuis toujours, dans la mondialisation.

En première ligne dans la crise, on trouve la Lombardie, terre très densément peuplée − cela n’est pas sans importance − d’industries de pointe et d’entreprises familiales prospères, qui rassemble à elle seule un sixième de la population et un petit quart de la richesse nationale. En l’espace de deux semaines, la capitale de cette région, Milan, considérée depuis longtemps comme le cœur de l’économie italienne, s’est mise à l’arrêt, et ses grands hôtels, qui naguère ne désemplissaient pas, de « fashion weeks » en salons du meuble, sont désespérément vides.

Alitalia renationalisée

La victime des débuts, celle qui aura payé le plus lourd tribut au coup d’arrêt initial, c’est le tourisme, première industrie nationale, qui représente la seule véritable ressource en de nombreux endroits du pays. Tout le secteur est désormais à l’arrêt, ce qui menace des centaines de milliers de familles.

Dans la foulée, c’est l’industrie du transport aérien qui a commencé à souffrir. Dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 mars, le gouvernement italien a dû annoncer que l’ancienne compagnie nationale, Alitalia, serait renationalisée dans les prochains jours. L’entreprise, qui survit sous perfusion de l’Etat italien depuis 2017, au rythme de 900 000 euros de pertes par jour, n’avait aucune chance de résister à la secousse provoquée par l’arrêt presque total des liaisons internationales.

Diminution du trafic routier : le cas de Milan

Axe fluide

Axe congestionné

Diminution du trafic routier : le cas de Rome

Axe fluide

Axe congestionné

Sources : Istat, QuantCube, ForwardKeys.
Infographie : Le Monde, Francesca Fattori, Xemartin Laborde, Audrey Lagadec.

Il vous reste 0% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.