Hopps, l’opérateur postal aux 22 000 salariés, sort la tête de l’eau

L’entreprise annonce, mercredi 19 février, avoir bouclé un plan de financement de plus de 30 millions d’euros, avec le soutien de Bercy.

Par Publié le 19 février 2020 à 12h00 - Mis à jour le 19 février 2020 à 13h46

Temps de Lecture 2 min.

Article réservé aux abonnés

Distribution de publicités par un employé d’Adrexo (groupe Hopps).

Les équipes de Bercy n’ont pas ménagé leurs efforts pour aider l’opérateur postal privé Hopps, propriétaire de Colis Privé et d’Adrexo, spécialiste de la distribution de publicités pour grandes et moyennes surfaces, à boucler in extremis un plan de financement d’un peu plus de 30 millions d’euros, crucial pour la pérennité du groupe. L’établissement, qui présentait d’importantes difficultés de trésorerie, l’a annoncé, mercredi 19 février.

L’opérateur n’est pas connu du grand public, mais l’enjeu était de taille puisqu’il emploie 22 000 salariés (dont 5 000 retraités), le plus souvent à temps partiel, chargés pour la plupart d’entre eux de glisser les prospectus dans les boîtes aux lettres.

Le dossier Hopps avait fini par atterrir sur le bureau du Comité interministériel de restructuration industrielle, à la rentrée 2019, après un été difficile. En juin, les employés avaient reçu leur salaire en deux fois, puis les commissaires aux comptes de l’entreprise avaient enclenché une procédure d’alerte, jugeant que la continuité de l’exploitation était menacée.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Amazon défie La Poste sur le dernier kilomètre

Après plusieurs mois de rumeurs (allant du démantèlement du groupe à une vente à son grand concurrent, La Poste), la holding Hopps dit avoir finalement contracté un prêt in fine sur deux ans au profit d’Adrexo, en apportant en garantie son meilleur actif, Colis Privé, dont Amazon détient 23 % du capital.

Manque de liquidités

Les deux banques qui avaient déjà participé au premier plan de financement à l’été 2019 (la Caisse d’épargne Cepac et le Crédit agricole Alpes Provence) ont chacune fourni 6 millions d’euros, ainsi que Thémis Banque et GDP Vendôme. L’Etat s’est engagé à geler les dettes fiscales et sociales de l’opérateur à hauteur de 6 millions, et, enfin, la région Sud et la Métropole Aix-Marseille-Provence ont avancé ensemble 1,5 million d’euros.

La société a été créée par un trio d’entrepreneurs, Frédéric Pons, Éric Paumier et Guillaume Salabert. Elle s’est développée en intégrant Colis Privé, puis en mettant la main, en 2016, sur Adrexo, qui enchaîne les pertes, et dont Spir Communication, ex-pépite du groupe Sipa-Ouest-France, veut à l’époque se délester. Le vendeur apporte alors à l’acheteur une soulte de plusieurs dizaines de millions d’euros.

En dépit de cet apport et d’autres soultes obtenues en suivant le même canevas de rachats d’entreprises en difficulté, Hopps manque de liquidités. Le style de management (Frédéric Pons conduit une Porsche Cayenne de fonction) n’est pas pour rassurer les syndicats. Les dirigeants assurent pourtant être désormais en mesure d’assurer l’avenir du groupe. Ils prévoient qu’Hopps sera rentable en 2021.

Il vous reste 0% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.