Spotify engrange des abonnés à un rythme soutenu

La plate-forme de streaming musical a annoncé, mercredi 5 février, avoir engrangé 10 millions de nouveaux abonnés payants fin 2019 et termine ainsi l’année avec 124 millions de clients dans le monde. Le français Deezer reste, lui, bien modeste face au géant suédois.

Par Publié le 05 février 2020 à 18h02 - Mis à jour le 06 février 2020 à 18h02

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

Le groupe Black Pumas sur scène, le 23 janvier, à Los Angeles, lors d’une soirée organisée par Spotify.

Joli coup d’accélérateur : la plate-forme de streaming musicale Spotify s’est vantée, mercredi 5 février, d’avoir engrangé 10 millions de nouveaux abonnés payants au cours des trois derniers mois de l’année 2019. Jamais elle n’en avait séduit autant si rapidement. Cette performance permet au numéro un mondial du secteur de terminer l’année avec 124 millions de clients dans le monde, soit 29 % de plus qu’en 2018.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Spotify, Deezer : la musique en « stream » soumise à la dictature du clic

Avec les utilisateurs non payants, le groupe suédois coté à New York revendiquait, fin 2019, 271 millions de personnes utilisant son service. Loin, bien loin, donc, devant tous ses concurrents. Amazon Music compte 55 millions d’abonnés payants à son service Prime dans le monde et Apple Music 60 millions (selon les chiffres annoncés mi-2019).

Toujours plus de podcasts

Si Spotify enregistre une vive croissance de son chiffre d’affaires (+ 28,6 % à 6,76 milliards d’euros), ses pertes, en revanche, s’alourdissent : son déficit net, en 2019, a été plus que multiplié par deux à 186 millions d’euros (contre 78 millions en 2018), sous l’effet d’éléments financiers et fiscaux négatifs.

La croissance des plates-formes de streaming musical est dopée par la progression de l’offre des podcasts. Selon la direction de Spotify, plus de 16 % de ses utilisateurs en écoutent désormais. Rien qu’en France, le service a produit ou coproduit une douzaine de podcasts, dont Le Nuage, une série audio lue par Emmanuelle Devos, un autre dans lequel Xavier Dolan raconte la musique de ses films, ou bien encore des pastilles quotidiennes d’information avec Brut…

Toujours dans cette veine, Spotify, qui a racheté les sociétés Gimlet puis l’interface de production de programmes Anchor pour se renforcer dans le podcast, a annoncé, mercredi, l’acquisition de The Ringer, un site spécialisé dans le sport, les loisirs et la culture pop.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le rachat par Spotify de Gimlet Media illustre la vitalité du secteur des podcasts

Face au géant Spotify, les chiffres de Deezer sont plus modestes. La plate-forme sise à Paris compte 2,1 millions d’abonnés payants dans l’Hexagone, et a franchi les 200 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019, selon les données dévoilées – une première – par le directeur général France du groupe, Louis-Alexis de Gemini. Comme ses concurrents, Deezer, qui est détenue notamment par Access Industries (propriété du milliardaire russo-américain Len Blavatnik, qui contrôle aussi la major Warner Music) et par Kingdom Holding Company, la société d’investissement du prince saoudien Al Walid Ben Talal, et Rotana, le plus grand label musical du Moyen-Orient, profite de la croissance des podcasts.

Il vous reste 37.45% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.