Un pôle européen des batteries électriques s’implante dans les Hauts-de-France

PSA et SAFT, filiale de Total, se sont associés pour installer une « gigafactory » sur le site de la Française de mécanique, près de Lens.

Par Publié le 17 décembre 2019 à 12h00 - Mis à jour le 17 décembre 2019 à 12h18

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

Alors que se tiennent, mardi 17 décembre, les réunions des conseils de surveillance de PSA (Peugeot, Citroën, DS) et de l’italo-américain Fiat Chrysler pour évoquer les étapes de leur prochain mariage, c’est une autre annonce importante du groupe PSA qui agite les Hauts-de-France. Celle de l’arrivée d’une usine de production de batteries électriques sur le site de la Française de mécanique à Douvrin, près de Lens. A la clé, la création de 2 500 emplois. « C’est plus que la dimension initiale du projet Toyota, souligne le président de la région, Xavier Bertrand, en référence à l’implantation, il y a vingt ans, du constructeur japonais dans le Valenciennois. Et c’est surtout la vraie création d’une filière en France. »

Si PSA refuse pour l’instant de s’exprimer, précisant que la décision officielle sera prise début 2020, le deuxième constructeur européen a d’ores et déjà signé un accord de négociations exclusives avec la région Hauts-de-France pour implanter une « gigafactory » de cellules et modules de batteries pour véhicules électriques avec SAFT, une filiale du groupe Total.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Raz de marée de voitures électriques d’ici à 2025 en Europe

Le 13 décembre, lors de la séance plénière du conseil régional, les élus de la région ont voté une délibération de soutien à ce projet intitulé ACC (Automotive Cells Company) et ont ainsi pris de court les sites de PSA de Trémery, en Moselle, dans le Grand-Est, et Sochaux, en Franche-Comté, en compétition avec le site nordiste. « Douvrin est le premier choix de PSA pour ce projet industriel massif », a fait savoir Xavier Bertrand, heureux de voir les élus locaux de gauche et de droite s’unir au service de l’emploi de la région. « PSA avait besoin de certitudes sur notre soutien financier, c’est fait. » Les aides publiques annoncées pour produire ces batteries de véhicules électriques à Douvrin s’élèvent à 121 millions d’euros, dont 80 millions d’euros de fonds régionaux et 41 millions d’euros des collectivités locales.

Technologies innovantes

Cette future implantation espérée sur le site des anciennes houillères du Nord Pas-de-Calais s’inscrit dans un projet bien plus large. Le 9 décembre, la Commission européenne a élevé la création d’une industrie de batteries en Europe au rang d’objectif stratégique de long terme. Un projet important d’intérêt européen commun (PIIEC) a été notifié conjointement par sept Etats membres bien décidés à soutenir les initiatives de dix-sept industriels européens du secteur de la batterie. Dès maintenant et jusqu’en 2031, en plus des 5 milliards d’euros d’investissements privés, France, Allemagne, Pologne, Suède, Finlande, Italie, et Belgique vont contribuer à hauteur de 3,2 milliards d’euros (dont 690 millions d’euros pour la France) au développement d’une véritable industrie de la batterie.

Il vous reste 46.27% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.