La SNCF s’apprête à faire son entrée sur le marché espagnol

L’entreprise publique ferroviaire française a obtenu le droit d’effectuer six allers-retours par jour sur trois lignes ouvertes à la concurrence. La libéralisation du secteur est prévue pour décembre 2020.

Par Publié le 03 décembre 2019 à 10h42

Temps de Lecture 2 min.

Article réservé aux abonnés

À la gare Principe Pio de Madrid, le 5 septembre.

Concurrencée en France, la SNCF s’aventure à l’étranger. Ainsi, le groupe ferroviaire va bientôt opérer en Espagne. Mercredi 27 novembre, le gestionnaire du réseau ferré local, Adif, a annoncé le résultat de l’appel d’offres ouvert à l’occasion de la libéralisation du secteur, prévue le 14 décembre 2020.

Parmi les trois lots attribués, la SNCF a obtenu le plus petit, lui donnant le droit d’effectuer six allers-retours par jour sur trois lignes ouvertes à la concurrence : entre Madrid et Barcelone, entre Madrid, Valence et Alicante, et entre la capitale, Séville et Malaga. Elle entend y exporter le modèle de ses trains low cost Ouigo et proposer d’importantes réductions par rapport aux tarifs pratiqués par l’opérateur espagnol Renfe.

La compagnie publique, jusqu’à présent seule à exploiter le réseau, s’est vu adjuger le lot A, qui représente 48 allers-retours par jour sur chacun des trajets. Enfin, le consortium formé par Ilsa – entreprise contrôlée par la compagnie aérienne espagnole Air Nostrum – et la compagnie ferroviaire publique italienne Trenitalia a remporté le lot B, qui lui permet de réaliser jusqu’à seize allers-retours quotidiens sur chaque axe. Ses 23 trains entreront en service en janvier 2022.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi SNCF : le vrai-faux départ de l’ouverture à la concurrence

Selon la présidente d’Adif, Isabel Pardo, l’ouverture du marché à la concurrence va induire « une augmentation de l’offre commerciale de 65 % par rapport à aujourd’hui » et une hausse des revenus du gestionnaire du réseau de près de deux milliards d’euros en dix ans, qui peut, de ce fait, espérer devenir rentable. Le réseau espagnol, le deuxième au monde avec 2 852 kilomètres de lignes à grande vitesse (contre 2 734 km en France), a nécessité un investissement de près de 52 milliards d’euros de la part de l’Etat.

« Séduire les voyageurs »

Cependant, son utilisation est loin d’être à la hauteur des ambitions affichées. En Espagne, les AVE (l’équivalent du TGV) ont transporté près de 21,3 millions de passagers en 2018, contre plus de 110 millions en France. « La libéralisation représente une grande occasion d’encourager l’usage du réseau, l’un des meilleurs au monde, mais qui n’a pas encore atteint le degré d’utilisation qui correspond à sa capacité », a souligné Mme Pardo.

La compagnie ferroviaire Renfe se prépare déjà à affronter cette nouvelle concurrence. En avril 2020, elle mettra en service son premier TGV low cost sur la ligne Madrid-Barcelone, avec une réduction des tarifs avoisinant les 40 %. « La concurrence devrait apporter des avantages au consommateur, car les opérateurs finissent par réduire les prix pour séduire les voyageurs », a reconnu le président de Renfe, Isaias Taboas, sur la radio Cadena Ser.

Il vous reste 19.93% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.