George Orwell et son roman dystopique « 1984 » entrent dans « La Pléiade »

Le volume de « La Pléiade » comprendra aussi d’autres œuvres de l’écrivain britannique comme « Dans la dèche à Paris et à Londres » ou « La Ferme des animaux ».

Le Monde avec AFP Publié le 26 juin 2020 à 20h54

Temps de Lecture 1 min.

L’écrivain britannique George Orwell, nom de plume d’Eric Arthur Blair.

1984, le célèbre roman dystopique de George Orwell (1903-1950), va paraître dans « La Pléiade » avec d’autres œuvres de l’écrivain britannique. Le volume de la prestigieuse collection de Gallimard est programmé pour le 8 octobre, a appris l’Agence France-Presse (AFP), vendredi 26 juin, auprès de l’éditeur.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Comment George Orwell est devenu un penseur visionnaire et iconique du XXIe siècle

Cette édition sera dirigée par le grand spécialiste et traducteur de littérature en langue anglaise Philippe Jaworski, déjà à l’œuvre pour les éditions de Philip Roth, Herman Melville, Francis Scott Fitzgerald et Jack London publiées dans « La Pléiade ».

Professeur de littérature américaine à l’université Paris-Diderot, il a lui-même retraduit le livre-phare de George Orwell, 1984. Cette nouvelle version d’un roman devenu monument de la littérature mondiale sera à n’en pas douter scrutée avec attention.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi « 1984 », de Georges Orwell : une société monstrueuse et étrangement familière

Ecrit en 1948 (d’où le titre avec une inversion des deux chiffres de la décennie), publié en français en 1950, ce roman d’Orwell, nom de plume d’Eric Arthur Blair, avait déjà bénéficié d’une nouvelle traduction en français en 2018 due à la traductrice Josée Kamoun.

Le volume de « La Pléiade » comprendra aussi d’autres œuvres majeures d’Orwell comme « Dans la dèche à Paris et à Londres », « En Birmanie », « Wigan Pier au bout du chemin », « Hommage à la Catalogne » et « La Ferme des animaux ».

Plusieurs autres textes épars de l’écrivain seront rassemblés pour cette édition dont « Le jour où j’ai tué un éléphant » et « Pourquoi j’écris ».

Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Pas étonnant que tout le monde nous haïsse autant », extraits du journal de George Orwell

Le Monde avec AFP

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.