Ali Rebeihi, l’animateur radio qui a accompagné la vie des auditeurs pendant le confinement

Au plus fort de cette période, 2,3 millions d’auditeurs étaient branchés sur « Grand bien vous fasse ! », émssion quotidienne de France Inter, dans laquelle se mêlent questions sociétales et actualité culturelle, avec beaucoup d’interactions avec les auditeurs.

Par Publié le 18 juin 2020 à 10h11 - Mis à jour le 18 juin 2020 à 10h27

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

L’animateur Ali Rebeihi et la présentatrice Amanda Scott lors d’une conférence de presse de France Télévisions au Palais de Tokyo, à Paris, en août 2013.

Depuis le temps qu’il prend soin de nous, Ali Rebeihi méritait bien un portrait. Au plus fort du confinement, quelque 2,3 millions d’auditeurs étaient branchés sur « Grand bien vous fasse ! », émission quotidienne chaque matin sur France Inter, dans laquelle se mêlent questions sociétales et recommandations culturelles, avec une grande place consacrée aux interactions avec les auditeurs. Au début du confinement, l’audience sur cette tranche a été telle que d’une heure, l’émission est passée à deux, pour aborder des sujets aussi variés que le sommeil « confiné », comment écouter Bach pouvait nous aider à surmonter la période, ou encore quels films de Truffaut regarder sur Netflix.

Lire le portrait : Ali Rebeihi, passeur d'idées

Ce doublement du temps d’antenne a suscité l’admiration dans la maison ronde, à commencer par celle de Jérôme Garcin, « mon père spirituel », dit Ali Rebeihi, fan du « Masque et la Plume » qu’il écoutait déjà adolescent. Pour l’écrivain et journaliste, Ali Rebeihi était fait pour la radio et le service public : « C’est un passeur au cœur XXL, qui sait rester à hauteur d’homme. »

« Transfuge de classe »

A hauteur d’homme, il tient à l’être. « Transfuge de classe », selon ses propres mots, Ali Rebeihi sait ce que le racisme et le mépris social veulent dire. Il met un point d’honneur à saluer tout un chacun de la même façon dans les couloirs de la maison. « Enfant d’un service public qui marchait bien », comme le qualifie Christophe André, psychiatre et chroniqueur de « Grand bien vous fasse ! », Ali Rebeihi est l’aîné d’une fratrie de cinq enfants. Il est élevé par sa mère d’origine kabyle, femme de ménage dans une banlieue toulousaine – face au site AZF –, qui contournera la carte scolaire pour permettre à ses enfants de fréquenter les meilleures écoles. Ses études de droit et de sciences politiques terminées, Ali Rebeihi intègre l’Institut pratique du journalisme de Paris.

Lire l’entretien avec Christophe André : « La parole sur la gentillesse se libère »

Claude Guibal, grande reporter de France Inter : « Je ne sais pas où s’arrêtent les limites de sa curiosité. »

Après avoir animé « Génération Europe 1 » avec Julia Martin, il rejoint en 2007 le service public, auquel il s’attache, oscillant entre France Inter (« Nouvelles Vagues », « Micro Fictions ») et France Culture (« Les Bons Plaisirs », « Du côté de chez soi ») puis de nouveau Inter (« Pop Fiction », « Ça va pas la tête ! » et, depuis 2016, « Grand bien vous fasse ! »). En dépit de quelques aventures télévisuelles, Ali Rebeihi reste profondément un homme de radio. Mais pas un « bouffeur de micro », souligne l’un de ses chroniqueurs, Thibaut de Saint-Maurice. « C’est ça, aussi, être un talent de la radio, précise Jérôme Garcin. Ali a cette qualité qu’avait Bernard Pivot : quand il interroge quelqu’un, il ne fait pas celui qui sait, mais celui qui a envie de savoir. »

Il vous reste 38.96% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.