« Little Fires Everywhere », sur Amazon Prime Video : entre deux mères, la guerre

La série en sept épisodes met en scène Reese Witherspoon et Kerry Washington en mères aussi aimantes qu’inquiétantes.

Par Publié le 22 mai 2020 à 14h00

Temps de Lecture 2 min.

Article réservé aux abonnés

Les actrices Kerry Washington (Mia Warren) et Reese Witherspoon (Elena Richardson) dans « Little Fires Everywhere ».
Les actrices Kerry Washington (Mia Warren) et Reese Witherspoon (Elena Richardson) dans « Little Fires Everywhere ». AMAZON PRIME VIDEO

AMAZON PRIME VIDEO - À LA DEMANDE - SÉRIE

Il faut prendre le temps d’observer soigneusement Shaker Heights (Ohio) et ses habitants pour se débarrasser de l’impression de déjà-vu qui enveloppe les premiers moments de Little Fires Everywhere. Reese Witherspoon est une mère de famille qui croit contrôler époux et progéniture, mais son destin sera bientôt bouleversé par l’irruption d’une étrangère à la prospère communauté (on est dans une banlieue chic de Cleveland) dont elle est un pilier.

Lire le portrait (en 2006) : Reese Witherspoon, comédienne féministe et glamour

Il n’en faut pas plus pour se demander si Shaker Heights n’est pas un avatar Middle West du Monterey de Big Little Lies. D’autant que Little Fires Everywhere est – comme la série de David E. Kelley et Jean-Marc Vallée – adaptée d’un roman qui fit fureur dans les clubs de lecture, La Saison des feux, de Celeste Ng (publié en France chez Pocket) qui prend ici la place de Petits secrets, grands mensonges, de Liane Moriarty.

Les deux actrices sont assez courageuses pour s’effacer derrière leur personnage, assez virtuoses pour en faire des objets de fascination

Déjà au bout d’un épisode, on commence à discerner les traits qui font de l’univers de Little Fires Everywhere un écosystème plus toxique mais aussi plus familier que le paradis californien de Big Little Lies, dans lequel s’affrontent deux mères aussi aimantes qu’inquiétantes. Elena Richardson (Reese Witherspoon) régente quatre enfants qui couvrent tout le spectre de l’adolescence, en âge et en tempérament, avec le concours distant d’un mari peu enclin à la contestation (il a accepté le calendrier coïtal imposé par son épouse, c’est mercredi et samedi).

Lire le compte-rendu : L’actrice Reese Witherspoon en a assez des « rôles ingrats » pour les femmes

On ne sait pourquoi Mia Warren (Kerry Washington), mère célibataire afro-américaine de Pearl (Lexi Underwood), a décidé de poser son maigre baluchon à Shaker Heights. De toute façon, le résultat ne se fait pas attendre : entre la mère de famille obsessive et l’artiste nomade se noue un rapport dont la complexité est nourrie par un récit à la fois détaillé et dynamique et – surtout – par la confrontation entre deux actrices assez courageuses pour s’effacer derrière leur personnage, assez virtuoses pour en faire des objets de fascination.

Dynamique perverse

Prime Video, qui met en ligne, vendredi 22 mai, la série à l’intention du public français (c’est une production Disney qui, aux Etats-Unis, a été diffusée sur Hulu, la plate-forme pour adultes de la multinationale aux grandes oreilles), n’a mis à disposition de la presse que trois épisodes, sur les sept que compte Little Fires Everywhere. Ces trois heures suffisent à établir la dynamique perverse qui s’établit entre la matriarche ancrée dans la conviction de sa légitimité et la révolutionnaire qui revendique son statut minoritaire.

Il vous reste 27.51% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.