A Montreuil, une rentrée sur scène à pas comptés

La metteuse en scène Alice Laloy a ouvert le Nouveau Théâtre avec des auditions de musiciens.

Par Publié le 22 mai 2020 à 07h30

Temps de Lecture 4 min.

Article réservé aux abonnés

La metteuse en scène Alice Laloy (assise, au premier plan) lors des auditions au Nouveau Théâtre de Montreuil, le 18 mai.
La metteuse en scène Alice Laloy (assise, au premier plan) lors des auditions au Nouveau Théâtre de Montreuil, le 18 mai. Emmanuelle Destremau

« C’est la rentrée », s’exclame la metteuse en scène Alice Laloy en s’asseyant bien droite sur sa chaise, dans un studio de répétition du Nouveau Théâtre de Montreuil (Seine-Saint-Denis). « J’ai même le trac », ajoute-t-elle en riant et en accueillant le premier musicien venu auditionner pour son nouveau spectacle intitulé Death Breath Orchestra, dont la création est prévue du 13 novembre au 5 décembre, dans la salle montreuilloise. « Après deux mois de confinement, c’est très émouvant, et joyeux aussi, de se retrouver au travail et d’entendre les artistes en chair et en os devant nous après les avoir vus en vidéo, poursuit-t-elle. Même si la distanciation sociale rend la situation un peu plus difficile que d’habitude, évidemment. »

Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Je ne vois pas pourquoi un théâtre serait plus risqué qu’un supermarché » : la réouverture complexe des salles de spectacle

Pour la journée de réouverture du Nouveau Théâtre de Montreuil, lundi 18 mai, la vie s’élance au ralenti. La directrice des productions Esther Welger-Barboza est la seule personne, parmi les vingt-quatre permanents qui composent l’équipe pilotée par le directeur et metteur en scène Mathieu Bauer, à être présente sur le lieu pour encadrer l’opération. Dix musiciens adultes et enfants, présélectionnés sur vidéos, sont attendus entre 10 h 30 et 19 heures par Alice Laloy, le compositeur Eric Recordier et la dramaturge Emmanuelle Destremau, installés à trois tables bien espacées. « Symboliquement, il nous a semblé important dans le contexte actuel de commencer à reprendre nos activités en pensant à l’avenir à travers cette audition, commente Esther Welger-Barboza. Nous avons tout mis en place pour que cela se déroule au mieux. » Gel hydroalcoolique aux entrées du théâtre, dans le studio et dans les toilettes régulièrement nettoyées ; port du masque pour se déplacer ; portes ouvertes pour ne pas avoir à les toucher, à l’exception d’Esther Welger-Barboza qui se charge d’aiguiller les candidats ; aération régulière des locaux et distanciation avec les instrumentistes convoqués…

Epatante échelle de nuances

Ces dispositifs sanitaires font désormais partie intégrante de la vie des théâtres depuis le déconfinement. Si la priorité reste le télétravail, certains membres des équipes, en particulier les techniciens, sont de retour sur les sites pour la maintenance des salles, par exemple. Depuis le 18 mai, le Centre national de la danse, à Pantin (Seine-Saint-Denis), accueille vingt-cinq personnes, soit un quart de son personnel : dès le 25 mai, le restaurant proposera des plats à emporter. A Chaillot-Théâtre national de la danse, à Paris, ils sont trente-cinq sur cent trente à travailler de nouveau : trois s’activent à l’atelier de couture et fabriquent des masques, comme au Théâtre du Châtelet qui en a produit mille. Autant d’étapes vers des activités de répétitions en petit comité qui ont parfois vite recommencé, comme à la MC93, à Bobigny, où les metteurs en scène Joris Lacoste et Didier Ruiz s’attellent à leur prochaine production.

Il vous reste 44.8% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.