Huit films primés à Cannes à revoir pour se consoler de l’annulation du Festival

Chaque mercredi dans « La Matinale », retrouvez la sélection des critiques du « Monde ». Cette semaine, ils revisitent l’histoire du plus célèbre des festivals.

Publié le 20 mai 2020 à 00h11 - Mis à jour le 20 mai 2020 à 07h00

Temps de Lecture 12 min.

Article réservé aux abonnés

Martin Sheen, dans « Apocalypse Now » (1979), de Francis Ford Coppola.
Martin Sheen, dans « Apocalypse Now » (1979), de Francis Ford Coppola. PARAMOUNT PICTURES

LA LISTE DE LA MATINALE

Depuis 1946, le Festival de Cannes a distribué une centaine de ces plus hautes distinctions d’abord sous forme de Grand Prix puis de Palmes d’or. Alors que la 73e édition n’aura pas lieu, la rubrique cinéma du Monde a sélectionné huit films primés pour huit décennies de Croisette et de montées des marches.

« Rome, ville ouverte », l’invention du néoréalisme

Ce fut le premier Festival de Cannes. II devait se tenir en septembre 1939 mais fut annulé pour cause d’entrée en guerre. Sept ans plus tard, après la catastrophe, l’heure est à l’affirmation d’une volonté de paix et de concorde planétaire. Chacun des pays ayant présenté un film dans une compétition, dont les juges sont eux-mêmes les représentants de leur Etat, aura droit à son grand prix. Pas moins de onze films se voient donc décerner la récompense. Pour l’Italie ce sera Rome, ville ouverte, de Roberto Rossellini.

A quoi bon s’interroger sur la pertinence d’une récompense davantage guidée par des considérations diplomatiques que par la nécessité d’une évaluation artistique ? Le film a depuis une place de choix dans les histoires du cinéma comme la genèse (avec Les Amants diaboliques, de Visconti deux ans plus tôt) d’un nouveau mouvement esthétique qui allait faire entrer le septième art dans son âge moderne. Un film tourné « à chaud », dans les rues de Rome à peine libéré, retraçant divers épisodes de la résistance à l’occupant allemand.

Rossellini, qui est venu en compagnie d’Anna Magnani à la fois pour défendre le film et surtout lui trouver un distributeur français, racontera longtemps que la projection de Rome, ville ouverte à Cannes se fit dans une salle vide, dans l’indifférence et le mépris de la délégation italienne. « On l’avait projeté au pire moment, dira-t-il, à 2 heures de l’après-midi, quand tout le monde digère les yeux mi-clos. » On sait que tout cela fut un peu exagéré. Jean-François Rauger

Film de Roberto Rosellini (1946). A voir sur MyCanal. DVD et Blu-ray (Films sans frontières).

« Le Salaire de la peur », la moiteur et la mort

Las Piedras, tout le monde descend ! Dans ce bled d’Amérique du sud, quelques Européens se sont échoués comme des mouches sur du papier collant. Le soleil cogne quand il ne pleut pas des trombes, il fait chaud, ils boivent trop, se jalousent, prêts à tout pour quelques dollars, à peine moins miséreux que les autochtones en haillons. Mario (Yves Montand) est de ceux-là. Hâbleur et macho qui se fait doux comme un premier communiant quand débarque Jo (Charles Vanel, prix d’interprétation masculine), un caïd vieillissant, vantard et vêtu de lin blanc.

Il vous reste 83.38% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.